Enseignement supérieur : Nouveau paradigme.


amphitheatreEn France, à chaque arrivée d’un nouveau gouvernement nous avons droit à une multitude de réformes sensées améliorer l’enseignement. Bien entendu, aussitôt proposées, aussitôt rejetées par la rue. Elles suivent naturellement le chemins des réformes antérieures, direction poubelle.Nous avons l’habitude. Les ministres eux-mêmes connaissent déjà le sort de leurs textes avant même qu’ils ne soient proposés. Nous sommes en France, non ? Eh bien c’est fini tout ça. En haut lieu, on raisonne différemment, désormais. Nouvelle approche, nouveau paradigme.

Pour enseigner, il faut, avant tout une bonne formation. Pour l’acquérir, il faut de longues et nombreuses années d’études pour bien affermir et assimiler ses connaissances. Partant de ce principe, les futurs professeurs se recruteront désormais parmi ceux qui auront appliqué cette maxime de Boileau: « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage », c’est à dire ceux qui auront triplé, quadruplé leurs années d’étude. Par exemple, pour une licence il faudra un minimum de 5 ans. Pour un master II, 10 à 15 ans.

Jean Sarkozy, avec ses 7 ans pour sa licence, se place sans conteste parmi les meilleurs. Aussi, c’est sans surprise que l’on a appris sa nomination à l’université de Créteil. S’il reste constant dans sa recherche d’approfondissement de ses acquis, il pourra décrocher le Master 2 dans 3 à 5 ans. Il sera alors éligible pour d’autres postes plus intéressants. Une carrière prometteuse s’ouvre devant ce jeune homme plein de ténacité. Nous ne pouvons que l ‘y encourager, d’autant plus que c’est là un message fort pour tous les cancres de France. Ce ne seront plus des laissés pour compte. Du fond de leurs classes, ils percevront leur avenir aussi radieux que celui d’un polytechnicien ou un énarque d’aujourd’hui. Et les matheux, les forts en thèmes, me direz-vous ? Aucune inquiétude à avoir pour ceux-là. Ils sont assez doués pour pouvoir se débrouiller en toute circonstance,et trouveront toujours des solutions à leurs problèmes. N’est-ce pas là le vrai socialisme ? Merci Sarkozy.

Avic

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s