Egypte : ça bouge vraiment


Egypt revolteIls sont des millions, selon l’Armée (autant dire qu’ils sont vraiment des millions) à manifester dans toutes les villes d’Egypte. Tous les mots d’ordre convergent désormais vers un seul objectif : le départ de Morsi. Selon les témoins ce sont les plus grandes manifestations que l’Egypte ait jamais connues dans son Histoire. Ce ne sont plus des manifestations, c’est une révolution, une vraie, une TAMARROD en arabe. Bien sûr, la couverture n’est pas tout à fait la même que pour les révolutions télécommandées. A cause de cela, justement, on peut considérer que ce qui se passe actuellement en Egypte a des airs de vérité.

Egypt-TahrirD’heure en heure, on assiste à un développement rapide. Il y a d’’abord eu cet ultimatum ferme de la part de l’opposition, qui exige la démission de Morsi sous 24 heures. Pour eux il n’est plus question de dialogue, comme le demande le président égyptien dans une tentative d’apaisement qui arrive un peu tard.

Devant la détérioration de la situation pour le gouvernement, 4 ministres viennent de donner leur démission. Ces premières défections ont été suivies, peu après, par une déclaration du chef des forces armées Abdul Fattah al-Sisi qui donne 48 heures aux politiciens pour accéder aux revendications populaires, faute de quoi l’armée appliquerait sa propre feuille de route.

rahimi20130701152032370Entre temps,  15 gardes du corps du leader des frères musulmans Khairat El-Shater sont arrêtés par l’Armée, geste salué par Amr Moussa, une des figures de l’opposition. D’autres arrestations ont également eu lieu dont certaines peuvent susciter des interrogations. En effet les  forces de sécurité nationale ont arrêté quatre personnes de nationalité palestinienne, dans un bâtiment à côté du QG des Frères Musulmans. Ces quatre personnes étaient en train de tirer sur les manifestants tuant et blessant plusieurs d’entre eux.

Oui ça bouge en Egypte. Mais vers quoi ?

Avic

17 réflexions sur « Egypte : ça bouge vraiment »

  1. Vous citez Amr Moussa comme «une des figures de l’opposition». D’autre part, l’armée somme les policiers «d’accéder aux revendications populaires». Ça ne ressemble pas quelque peu à un retour de Moubarak sans Moubarak.

    Tout comme ce dernier avait été un retour à Sadate, mais sans Sadate?

    C’est fou comme les choses se suivent et se ressemblent.

      1. C’est Bashar qui doit rire…jaune certes, mais quand même. En espérant que les djihadistes ne fassent pas sauter les pyramides. Car il y a fort à parier qu’israël ne laissera pas l’Egypte devienne une VRAI démocratie.

        Cela dit, c’est à mon avis un façon de prévoir ce que deviendra le pays des pharaons. Si les sionistes poussent des cris d’orfraie et mobilisent Tsahal le long de la frontière, c’est que pour une fois ils n’y sont pour rien. Par contre dans le cas contraire…

        1. cette révolution nous montre le changement de tactique des sioniste,qatar,usa et wahabiste dans les pays arabes, la sortie du Hamad et donner le pouvoir a son fils et maintenant en Égypte, cela nous montre que Bachar va rester.
          je ne pense pas une démocratie existera dans les pays arabes tant que l’éducation n’est pas reformé, et au lieu d’acheter des hôtels et des trucs qui ne servent a rien, qu’ils développent l’éducation et le monde arabe retrouveras toutes sa splendeur d’autre fois.

  2. Visiblement, l’opposition en Egypte est très hétéroclite. Parmi ses représentants, il y a des libéraux mais davantage de socialistes et de nassériens. Leur dénominateur commun ?
    Le refus du modèle que les Frères musulmans veulent imposer à la société au nom du sacré.
    Les médias arabes parlent d’une « opposition laïque » et les organisateurs de ces grandes manifs ne s’en défendent pas…
    En effet, ça bouge en Egypte, vers quoi ?
    Au stade actuel, je ne me risquerai pas à la moindre anticipation, exceptée une chose : ce qui se passer en Egypte aura des impacts sur toute la région arabe.

  3. Et si le départ de Hamad ainsi que celui -imminent- de Morsi étaient des signaux d’un changement dans la position des USA?

    Il y a des signaux nombreux de luttes intestines au sein de l’État profond US. Obama me semble n’être que l’aiguille du baromètre qui indique le temps qu’il fait à chaque moment là-bas.

    Il faut comprendre que le vrai pouvoir aux USA est encore plus opaque qu’en URSS aux pires moments du stalinisme.

    1. Bonne observation, Byblos au sujet de l’opacité du pouvoir aux Etats-Unis. Il fallait oser la comparaison avec l’URSS !
      A quoi penses-tu en évoquant un éventuel changement de la politique US dans la région ?
      Pour ma part, je pense que les Etats-Unis seraient susceptibles de lâcher les Frères musulmans, après les avoir instrumentalisés dans le « printemps arabe ».
      Il y a une constante toutefois: la sécurité du chouchou Israël. Tout s’articule autour de cette obsession dans la politique étrangère américaine.

  4. Oui ça ressemble fort à des cafouillages qui pourraient provenir d’indécisions ou de luttes d’influence chez les décideurs. Tout est si rapproché qu’on ne peut éviter de penser que tout est lié. Outre Hamad et Morsi, les rumeurs fuitées (volontairement ?) concernant la 5ème flotte au Bahrein et le sort incertain du Premier Ministre de ce pays, ou encore ce qui se passe chez Erdogan, tout ça dénote que les échecs répétitifs au Moyen-Orient ont des conséquences que certains payeront cher. Comme dit Le Caïd, les impacts de ce qui se passe aujourd’hui seront énormes pour les pays arabes

  5. Tout ça est curieux. Je ne doute pas que le peuple vomisse spontanément Morsi mais attention à ce qu’il ne se fasse pas manipuler. Je n’ai aucune confiance en l’armée égyptienne aussi. Je me demande si la parenthèse Morsi n’a pas pour but de discréditer l’Islam sunnite. Ce qui passe en Syrie et autres semble avoir le même but. L’islam sunnite n’est plus qu’un outil entre les mains des mondialistes qui après s’en être servi s’en débarrasseront sans le moindre état d’âme. De mon point de vue les mondialistes veulent détruire l’ordre ancien en pulvérisant les états, discréditant les religions etc… Donc tout ce chaos va dans cette logique. Moi j’attends avec une certaine appréhension ce qui va arriver en suite. Mais je crois que nous n’aurons plus la paix ! Les mois et les années qui viennent seront agités et troubles.

    1. Je ne crois pas que l’Islam sunnite soit en cause. Un certain islamisme radical a effectivement été répandu par l’Arabie Saoudite au lendemain de la guerre des 6 jours en 1967. Relayé plus tard par le Qatar, il devait servir de parade au nationalisme arabe qui en inquiétait plus d’un :
      1- L’Occident prédateur d’abord qui n’a jamais digéré aucun mouvement libérateur hors de sa propre sphère.
      2- Israël ensuite qui a absolument besoin d’une machine à casser tout mouvement unificateur des peuples qui l’entourent. Plus encore, d’une machine susceptible d’accentuer les divisions nées de Sykes-Picot.
      3- Les monarchies arabes enfin que tout mouvement libérateur ébranle nécessairement. Et que tout mouvement unificateur force à partager leur pactole. Quelques tours de Babel parfaitement inutiles ici, des poignées de portes ou de voitures en or massif là leur importaient bien plus qu’un maigre développement économique en Égypte par exemple, qui aurait permis à 80 millions d’Arabes de sortir de la dèche.

      Dès lors, il suffisait d’inventer un radicalisme prétendu sunnite et l’opposer au chiisme. Manifestement, cette manoeuvre n’a pas réussi en Syrie. Pas plus qu’au Liban d’ailleurs où Hariri et ses acolytes sont en train de jouer leurs dernières cartes. Et elles sont sanglantes.

      Il me semble que tout cela a dû apporter de l’eau au moulin du clan US le plus réaliste, le moins mouillé avec les sionistes (notez qu’il s’agit de dosages seulement).

      Genève 2 serait-il en cours de préparation? Sera-t-il précédé par l’enterrement de cet islam radical si peu musulman? Wait and see.

      1. Byblos, je vous trouve trés optimiste. La fin de l’Islam radical? Rien que ça. Mais qui seront les méchants qui viendront jusque dans nos bras égorger nos filles et nos compagnes? On ne va tout de même pas recommencer avec les russes! Ils ont donné! Les chinois se tiennent coits de leur côté.
        Désolé, je ne vois pas d’autres alibis sur pattes capables de fédérer l’Occident.
        Quoiqu’en y réfléchissant bien, il y en a peut-être d’autres, des casus belli. Les catholiques par exemple, mais je ne suis pas sûr que la vieille Europe soit d’accord.
        Pour en revenir aux décérébrés radicaux, il est trop tard pour les supprimer. Ils s’auto-reproduisent. Et même si l’Arabie Saoudite leur coupait les vivres et leur disait de rentrer chez eux, je ne pense pas que ces gentils toutous iraient se coucher dans leurs niches. Loin de là. Ils ont joué avec le feu, ils risquent de se brûler, et nous aussi. Le seul qui tirera son épingle du jeu, sera israël, malheureusement. Mais pour combien de temps?

        Inch’Allah.

        1. Je suis d’accord avec l’analyse de Byblos. De plus en plus, je pense que le sionisme et le wahabisme( islam rigoriste sectaire prosolyte grace aux petro-dollars) et son batard le « jihadismé » sombreront concomitamment. Les Freres Musulmans sont une création des Britanniques pour contrer le Wafd nationaliste en Egypte au début du XXeme siècle. Si vous êtes jeune, vous vivrez assez pour voir ce changement.

  6. Une société sans guerre(s) est peu probable. Une société capitaliste sans guerres est impossible.On peut le montrer très facilement en systématisant les éléments d’analyses parfois épars que l’on retrouve chez Orwell et Mumford, mais également chez des auteurs contemporains comme Noam Chomsky, Jacques Pauwels et Annie Lacroix-Riz. (Afin de proposer une démonstration courte, je n’examine
    pas la définition du capitalisme par la « croissance ».)
    http://www.legrandsoir.info/pourquoi-la-guerre.html

  7. Ca bouge vraiment en Egypte. c’est une vraie révolution enfin .

    Quaradauoi( le mufti de l’OTAN comme l’on surnomé les intelectuels libanais tres lucide sur la réalité de ce »printemps arabe »), suite à la chute de ses mentors du Qatar est vraiment detesté. ecouter plutot la réponse du mufti de la syrieLe Grand Mufti de la République arabe syrienne, Ahmad Badreddîn Hassoun lui répondre: »

    Dans sa réplique à Qaradaoui, le grand Mufti Ahmad Badreddîn Hassoun a déclaré : « Bonne soirée à une Nation victorieuse aujourd’hui. Bonne soirée à un pays (Syrie) qui dit au monde entier, nous qui vous avons alerté de ne pas sombrer dans ce qu’ils ont appelé un printemps arabe…Voici l’Egypte aujourd’hui qui exprime sa peine et sa souffrance après ce qu’elle a enduré…J’ai écouté le discours de Qaradaoui et j’en ai été affligé. Comment un être peut-il arriver à cet âge et se déjuger ? Je souhaite que les médias syriens et arabes qu’ils ressortent ses discours appelant les peuples arabes à se révolter contre leurs dirigeants et à s’entretuer…Et il émet des fatwas dans ce sens. Aujourd’hui, il tend la main au peuple égyptien pour lui demander d’épargner et de soutenir le premier président dans l’histoire du monde arabe à avoir écrit à Shimon Perez « Mon cher Perez » ! Même Sadate ne l’a pas dit en temps de paix…Le message des Egyptiens ne s’adresse pas uniquement à Morsi, mais à l’ensemble des islamistes qui sont venus pour islamiser des peuples qui ne se sont jamais écarté de l’islam…Ce Qaradaoui qui a perdu jusqu’à son propre estime, a remonté les peuples les uns contre les autres ; pire encore, il a supplié l’Amérique pour qu’elle nous envahisse et bombarde le peuple syrien…pour la gloire de Dieu ! C’est pour cette raison que je lui dis, votre message est bien arrivé éminent cheikh… ! ».


  8. C’est le présentateur de télévision qui dit : « Je ne veux pas blesser les sentiments de cet homme parce qu’il est âgé, et malgré qu’il n’a aucun sentiment ni pitié, qu’il a allumé le feu de la discorde en Egypte lorsqu’il a dit que les coptes sont les manifestants d’Al-Ittihadiyya, lorsqu’il a remonté les sunnites contre les chiites, en appelant au massacre de ces derniers. Qaradaoui est à l’origine de l’anéantissement de l’Irak, de la Syrie et de la Libye…Où vas-tu aller maintenant que cheikh Tamim t’a mis dehors ? Qaradaoui a supplié une vingtaine de pays pour l’accueillir et ils ont tous refusé, parce qu’il est un terroriste. C’est l’Egypte que tu as trahis qui va te recevir. Mais attention, tu fermes ta bouche car tu es un agitateur. L’islam est innocent de ton discours terroriste ».

  9. Dans une autre émission teléC’est le célèbre journaliste égyptien Amr Eddib qui parle : « Je dis à ce Qaradaoui, reste parmi les tiens, tu n’as rien à voir avec les Egyptiens. Je le jure sur le Dieu Unique, si tu ajoutes un mot sur les un égyptiens, on ne te lâchera plus. Je te le dis et je te le répète, tu n’es pas un égyptien. Gare à toi si tu t’adresse au moindre égyptien. Tous les Egyptiens ont les mains propres. Je te jure si tu portes ta parole sur un seul égyptien, je ne te lâcherai plus et on sortira alors les archives ! Reste où tu es, avec ta tribu. Prie pour Morsi pour que Dieu le guide et le protège ! » http://www.youtube.com/watch?v=OGJicuQYUhc

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s