Le coût économique de la religion musulmane


Tribune libre Hannibal GENSERIC

Muslim pilgrims circle the Kaaba at the Grand mosque in Mecca during the annual haj pilgrimageEn ce début du mois de ramadan 2013, il est utile de rappeler aux musulmans que la cause principale de leur sous-développement général et à tous les niveaux est du à leur religion. Démonstration.

Bourguiba, du temps de sa splendeur, avait déclaré que le retard du monde musulman était dû principalement au fait que, durant le mois de ramadan, le musulman est improductif. Donc, depuis l’apparition de l’islam il y a 14 siècles, les musulmans ont perdu 1400 mois d’inactivité, totalisant plus de 116 ans de retard sur les sociétés non musulmanes. Il était loin du compte : car il ne décomptait ni les heures de prière, ni le coût des pèlerinages à la Mecque, ni l’inactivité forcée des femmes, ni les guerres de religion entre musulmans.

Dans un article publié dans « Australian humanist », n ° 68, été 2002, John Perkins Maison, conclue : « Alors que les croyances religieuses peuvent être considérées comme invraisemblables, contrefactuelles et irrationnelles, des institutions religieuses immorales peuvent… stimuler des conflits dangereux. Cependant, ces défauts ne sont pas les plus graves conséquences des pratiques religieuses. Le principal impact négatif de la religion sur la communauté mondiale d’aujourd’hui est son coût économique énorme. On estime ce coût annuel à plus de 200 milliards de dollars US supporté par les pays pauvres, et à un coût annuel supérieur à  200 milliards de dollars US supporté par le monde industrialisé. Le coût de la religion n’est pas seulement un gaspillage éhonté du potentiel humain, mais c’est aussi un gaspillage économique aux dépens des plus démunis. Alors que ces ressources devraient être utilisées pour améliorer la condition humaine. »

 

Dans cet article, John Perkin met en évidence le fait que le coût prohibitif de la religion affecte essentiellement le monde musulman, pour trois raisons :

  1. l’interdiction faite aux femmes de participer aux activités économiques,
  2. le carcan imposé par la religion sur la conduite et le comportement des gens, ce qui inhibe toute recherche et toute innovation. L’innovation étant l’un des principaux facteurs du développement ;
  3. les pratiques religieuses qui accaparent trop d’énergie et gaspillent trop de temps, ce qui fait que la productivité en pays musulman est parmi les plus faibles du monde.

L’article ci-dessous ne quantifie  pas le coût prohibitif d’un autre facteur : les guerres de religion. En effet, les islamistes justifient leur soif du pouvoir par la nécessité d’imposer « le vrai islam » aux populations musulmanes « dévoyées » selon eux. Un exemple récent d’une telle guerre de religion est « la décennie sanglante » en Algérie, menée par le FIS contre le peuple algérien et qui a causé plus de 200.000 morts et 10.000 disparus, sans parler des viols collectifs à l’encontre des femmes algériennes. Cette guerre aurait causé 30 milliards de Dollars de dégâts, sans compter les traumatismes que les Algériens et les Algériennes vont encore traîner pendant longtemps. Il faudra attendre l’après-11 septembre 2001 pour que la voix de l’Algérie soit audible concernant le terrorisme islamiste.

D’autres exemples sont plus actuels :  la guerre de religion menée par les milices arabes sunnites, sous la houlette du Qatar et de l’Arabie, soutenus par l’Occident (pour lequel cette guerre est une « guerre humanitaire » !) contre le régime syrien accusé de chiisme (plus de 100.000 morts arabes à ce jour), et la guerre endémique en Irak entre chiites et sunnites (des dizaines ou des centaines de morts tous les mois). Naturellement, le soubassement réel de ces conflits n’a rien de religieux : ils sentent une forte odeur de pétrole et le gaz.

Dans ce qui suit, nous nous intéressons au coût de la religion musulmane dans monde arabe, dont la population est estimée à 337 millions de personnes, à plus de 90% musulmanes.

Rappelons ici que les enseignements de la théorie économique largement validés par les analyses empiriques conduisent à affirmer qu’une accélération de la productivité se traduit par une accélération de la croissance du PIB. Concrètement, si l’on passe durablement d’un rythme de productivité de 1 à 2 % par an, la croissance du PIB est supérieure d’1 point.

Temps consommé par la prière quotidienne

Un « bon musulman » fait la prière 5 fois par jour. Au moins deux de ces prières ont lieu durant les heures de travail. Il va donc prendre, disons 1heure et quart, pour effectuer ces 2 prières. Cela fait 1,25 heure de perdue sur les 8 heures de son temps de travail, soit 15,6%. On ne décompte pas les pertes dues aux interruptions du travail, qui sont une coupure brutale dans la continuité de son activité, et pour laquelle la reprise demande un certain temps de réadaptation.

Si nous décomptons aussi les perturbations causées par : (1) l’appel matinal (à l’aube) qui réveille dès 4H des gens supposés être à leur bureau à 8H et (2) les embouteillages causés par les véhicules des « prieurs » qui bouchent toute circulation aux abords des mosquées aux heures de prières, on peut facilement rajouter trois quarts d’heure au temps perdu. On a donc au total 2 heures de perdues sur 8 heures de travail potentiel, soit 25%.

En supposant que 25% des travailleurs arabo-musulmans interrompent leur travail pour aller prier, (en Arabie et chez les émirs, le taux est beaucoup plus élevé, car la prière est obligatoire), on voit que, chaque jour, la prière consomme, au minimum,  6,25% du temps de travail (25% x 25% = 6,25%).

Baisse de rentabilité durant le jeûne

Pendant le ramadan, la productivité des entreprises dans le monde arabe baisse de 78%. Quelles sont les principales raisons de cette baisse ? La diminution des heures de travail, l’absentéisme et les congés de maladie. Durant cette période, les pathologies liées au cholestérol et au diabète augmentent de 27,65% en raison de la suralimentation. Les crimes de sang sont multipliés par 1,5% et les vols par 3,5%, et des experts affirment que cette hausse est principalement attribuable à l’abstinence de cigarette. Ces résultats figurent dans un rapport de l’Institut du monde arabe des études sociales au Caire qui a été publié le 7/9/2009 par Leaders, un site internet tunisien bien connu.

En cumulant ces aspects négatifs du jeûne, on peut considérer que, globalement, le mois de Ramadan est un mois « vide » du point de vue de la rentabilité et du rendement au travail.

Durant ce mois, on perd donc un douzième du temps de travail, soit 8,33%. En supposant que 70% des musulmans font le ramadan, on aurait une perte de 70%*8,33%=5,83%.

Total du temps perdu entre la prière quotidienne et le jeûne annuel : (6,25 + 8,33) = 14,6%, soit environ 15%, l’équivalent de 261 Milliards $.

 Le pèlerinage à La Mecque

En 2012, un total de 12 millions de fidèles ont visité les lieux saints de l’Islam durant la Hadj (3 millions) célébré fin octobre, et la Omra, ou petit pèlerinage, que les musulmans peuvent effectuer tout au long de l’année, a indiqué jeudi le quotidien saoudien Al-Hayat. citant des sources du tourisme religieux. Pour se rendre à La Mecque, les pèlerins doivent passer par des agences de voyage. Ils contractent un forfait Hadj ou Omra, qui comprend le transport et l’hébergement. Cette année le forfait, à partir de la France, coûtait 5000 Euros. En prenant ce chiffre comme moyenne plausible pour l’ensemble des musulmans, qui proviennent de toutes les parties du Monde,  le coût total est donc de 60 Milliards d’Euros (12 millions x 5 milles), soit 80 milliards de Dollars. L’Arabie Saoudite en tirerait 50 milliards de Dollars de bénéfices (d’après SOS pèlerins). Le tourisme religieux constitue la deuxième source de revenus de l’Arabie Saoudite après le pétrole (81 Milliards de Dollars). Et l’avenir est plutôt encourageant puisqu’en 2050 la population musulmane mondiale passerait de 1,5 milliards à  2,5 milliards de personnes. On comprend donc pourquoi l’Arabie finance les mouvements islamistes intégristes dans tous les pays du Monde : elle en récolte une manne financière intarissable, alors que le pétrole sera tari un jour. 

La place des femmes

Selon plusieurs études, il y aurait une corrélation entre la présence des femmes dans une entreprise et la performance de celle-ci. En effet, Michel Ferrary a établi un lien étroit entre la croissance du chiffre d’affaires des entreprises et l’augmentation de la présence de femmes cadres dans celles-ci. Par les résultats de ses recherches, l’expert en vient à conclure que : « Les entreprises les plus féminisées sont plus rentables, ont une meilleure productivité et créent davantage d’emplois. »

Aucun pays arabe ne figure parmi les 100 premiers du Rapport mondial sur l’inégalité entre les sexes du Forum économique mondial, ce qui place toute la région dans son ensemble parmi les bons derniers de la planète. Pauvres ou riches, les Arabo-musulmans détestent leurs femmes. L’Arabie saoudite et le Yémen voisins, par exemple, sont peut-être à des années-lumière l’un de l’autre en termes de PIB, mais quatre places seulement les séparent dans l’indice des inégalités, avec le royaume à la 131e position et le Yémen 135e sur 135. On comprend facilement pourquoi le Yémen est le pays le plus mal noté, puisque 55% des femmes y sont illettrées, 79% ne travaillent pas et une seule femme siège au Parlement qui comprend 301 députés.

Selon des statistiques de la Banque Mondiale [ILO 2005, The World Bank 2007], la part moyenne des femmes dans la population arabe active atteint 27% entre 2000 et 2005. Malheureusement, avec la prise de pouvoir par les islamistes dans la quasi-totalité des pays arabes, il est plus que probable que le taux d’inactivité des femmes reparte à la hausse.

Globalement, on peut donc en conclure que, dans les pays arabes, 70% des femmes sont empêchées de travailler, autrement dit, 70% de la moitié de la population potentiellement active ne travaille pas, c’est-à-dire que 35% des forces productives ( 70% x 50% = 35% ) sont inemployées. On peut estimer la perte sèche à 35% du PIB/PBA, soit : 1786,5 x 35% = 625 Milliards de Dollars.

Total des pertes annuelles dues à la religion musulmane : 341 + 625 = 966 Milliards $, soit 54% du PIB/PPA total des pays arabes.

Conclusion

1- Sans tenir compte des « guerres de religion » entre musulmans, on constate que, approximativement, le monde arabe perd plus de 50% de ses capacités productives à cause d’une religion musulmane qu’on refuse d’adapter au monde moderne, alors que d’autres religions y ont été adaptées depuis des siècles. Évaluée en milliards de Dollars, cette perte annuelle équivaut à 966 Milliards de Dollars, ce qui correspond, à peu près, au total des PIB des trois plus grands pays arabes (Arabie + Égypte + Algérie).

2- Ce sont les pays les plus pauvres qui enrichissent le pays le plus riche : l’Arabie Saoudite. Le pèlerinage à la Mecque est « une poule aux œufs d’or » aux mains de potentats  corrompus, adeptes et promoteurs d’un islam sectaire et moyenâgeux, soutenu par l’Occident démocrate. Ce pèlerinage est une rente de situation qui rapporte à ces potentats 80 milliards de dollars (l’équivalent du PIB tunisien). Pire encore : ce sont les pays les plus pauvres, comme l’Égypte ou le Bengladesh qui engraissent le pays le plus riche du monde arabe. Au nom de l’islam, ce sont les  « damnés de la terre », les musulmans les plus pauvres, qui sont invités à suer sang et eau pour engraisser les plus riches.

3- Les pays musulmans les plus riches sont des rentiers du gaz et du pétrole. Ils n’ont fourni aucun effort ni inventé aucune technologie justifiant leur richesse. Ils se contentent de « faire suer le burnous » aux étrangers : indiens, pakistanais, philippins, égyptiens, soudanais, etc. Alors qu’ils offrent la part du lion à leurs maîtres anglo-saxons, ils n’offrent pratiquement aucune aide aux autres pays musulmans pauvres, à part l’aide fournie aux groupes terroristes/islamistes.

4- Le PIB/PPA de la totalité des pays arabes (1786 milliards de Dollars) est comparable à celui de la France (1744 Milliards de Dollars). Cela signifie que les 337 millions d’Arabes, malgré leur gaz et leur pétrole, ne produisent pas plus que les 60 millions de Français. Autrement dit, la productivité d’un Arabe est cinq fois inférieure à celle d’un Français.

Depuis 1400 ans, le monde musulman est privé de la moitié de ses capacités productives et innovatrices. Cumulées sur 1400 ans, ces pertes sont incommensurables.  Elles expliquent, en grande partie, la situation du monde « arabo-musulman » de nos jours : guerres endémiques, sous développement, occupations étrangères, démantèlements des pays (Soudan, Irak), soumission, vassalisation, dictatures, népotisme,  corruption, etc. Toutes ces tares se retrouvent plus particulièrement sous la gouvernance islamiste (tous les pays arabes sauf la Syrie et l’Algérie, et récemment l’Égypte). Ces islamistes imposent les règles d’un islam dévoyé, règles qui anéantissent toute possibilité d’améliorer une quelconque productivité.

Dès lors, le retard des pays musulmans sur les autres pays ne peut que s’accentuer. 

Il est tout aussi remarquable que le monde moderne n’inclut aucun pays musulman, ni, a fortiori, aucun pays arabe. Mais les islamistes nous l’affirment : ces gens-là sont destinés à brûler en enfer le jour du jugement dernier, alors que les « bons » musulmans, ceux qui acceptent de croupir dans la misère et le dénuement, iront au paradis.  Cela nous fait une belle jambe. Mais on sait bien que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

Hannibal GENSERIC, ingénieur, survivant dans le Tunistan.

http://numidia-liberum.blogspot.com/2013/01/le-cout-economique-de-la-religion.html

41 réflexions sur « Le coût économique de la religion musulmane »

  1. Autre comparaison, le PIB d’Israel (7 000 000 d’hab. est d’environ 245 milliard de USD à comparer à celui de l’Egypte (90 000 000 d’hab.) qui est de 230 milliards USD. Mieux, si on extrait les 20% de musulmans qui sont statistiquement 5 fois moins productifs (voir l’article) composants la population d’Israel, il faut alors comparer 5 millions d’israeliens productifs face à 90 millions d’ egyptiens 5 fois
    moins productifs. En somme, il est dans l’intérêt d’Israël de favoriser la religion musulmane à ses frontières car cette religion pousse à la reproduction massive des crétins tout en éliminant ses rares élites (voir Syrie). On voit ce phénomène dans nos banlieues pleines de pépites de culture musulmane.

    1. Quel con… T’a oublié qu’Israël a un support économique sans équivalent dans le monde et que le crétins aussi s’y reproduisent? T’a calculé le retard d’Israel dû au temps perdu avec le Sabbat et toutes leurs stupidité religieuse? T’as aussi calculé tout le temps que les musulmans ont perdus à essayer de régler les problèmes politiques créés par Israel pour justement prendre une avance sur les autres sociétés voisines?

      Est-ce que ce site serait maintenant désigné pour diviser la population en tolérant des commentaires aussi ridicules?

    2. vos remarques sont aussi creuses que la réflexion de ceux auxquels vous pensez qu’elles s’appliquent. Tout est fait par nous pour entretenir cette situation de fait. Il n’y a pas un responsable dans une situation où 2 parties sont identifiées. C’est l’ensemble qui est responsable de la situation. Et le cas d’Israël est le plus mal choisi, car c’est probablement l’Etat qui gaspille le plus ses ressources financières et économiques. Songez aux milliards de USD injectés là-bas par la diaspora néo-américaine chaque année… avec le 10ème de ces fonds dont certains sont de l’évasion fiscale US pure et sur mesure, le monde arabe ferait peut-être dix fois plus que ces saletés de lotissements hideux qui bourgeonnent dans les territoires annexés entre 2 rideaux de béton absurdes… même Silverstein, richissime promoteur des WTC à New-York, après ce qu’il a réussi à faire en 2001, s’est cassé les dents en Israël et a failli y laisser sa chemise… c’est dire à quel point la mafia israélienne a la mainmise sur ce bout de terre… Ca me fait penser à la Sicile et toutes ses autoroutes nickel construites avec les subventions européennes, et une économie vérolée par la mafia…

      1. je voulais dire : « vos remarques sont aussi creuses que le niveau de réflexion économique et d’émancipation religieuse que vous pensez être celui de ceux à qui elles s’appliquent. »

  2. Je me suis trompé de site? Je pensais aller sur Réseau International, et voilà que je me retrouve sur JSS NEWS, ou Français de Souche.cons.

    Étonnant, s’pas?

  3. completement aliéné le type qui a ecrit ce torchon. en plus de confendre musulman et , arabe, d’une part et islam et musulman d’autre part.. Si un musulman se comporte mal se montre incivique et, sectaire ça n’engage que lui ce n’est pas la faute de l’islam

  4. Le site a été hacké ou quoi?
    Article de propagande laïque. L’Islam est le seul espoir de sauver le monde des satanistes et ces mêmes personnes ne savent plus quoi inventer pour discréditer l’Islam. L’Islam n’a jamais interdit les femmes de travailler. 1H25 pour faire 2 prières!!?, le gars n’est pas musulman. Moi, je pris Dhor (avec l’odho inclus) en 1/4 d’heure soit 1/2 heure pour les 2 prières. Que penser des fumeurs dans les sociétés occidentales qui n’ont plus le droit de fumer dans leur bureau et qui doivent donc sortir entre 5 et 10 fois par jour pour fumer 1 clope (10 mn / clope)!! Je m’arrête là car je n’ai pas lu tout l’article tellement il y avait de conneries.

    1. Oui mais faut pas exagérer… « L’Islam est le seul espoir de sauver le monde des satanistes ». Bien des athées ne se rangent pas du côté des oligarques.

    2. Pour aller prier à la mosquée de Paris, même si tu prends le bouraque, ce cheval ailé sur lequel le prophète a grimpé au ciel, tu ne mettrais pas moins d’une heure. Même si tu comptes zéro minutes pour la prière, le total ne change pas. Pour le moment, là ou il y a le bordel, c’est au nom de l’islam. Désolé mon pote, la réalité est têtue.

  5. On dirait que l’auteur est content que les religions et les populations se soumettent à l’ordre mondial marchand…
    Si l’Islam comme vous dîtes ne s’adapte pas au monde moderne ou plutôt au mondialisme, au capitalisme marchand et au libéralisme alors que toutes les autres religions le font c’est bien que par rapport à d’autres religions l’Islam est Unique, l’Islam privilégie l’être humain en tant qu’individu d’abord (chacun est responsable de ses actes), puis l’Islam harmonise la vie en collectivité en prônant le partage des richesses, la morale, la politesse surtout envers ses parents, la protection des faibles, de ne pas tuer d’innocents, de ne pas s’entretuer entre musulmans et entre être humains (les musulmans qui s’entretuent iront en enfer et les musulmans ne doivent que se défendre pas attaquer et ceux qui attaquent en répondront à leur niveau), etc…
    Bref, l’Islam ne se soumettra jamais au nouvel ordre mondial qui se met en place, c’est plutôt le monde qui se soumettra à l’ordre d’Allah pour les musulmans ou Dieu pour les chrétiens ou Elohim pour les juifs, ce monde a toujours été soumi à Son ordre et Il vous donne juste l’illusion que vous le contrôlez pour vous éprouver et éprouver chacun à son niveau.
    De plus l’auteur oublie complétement l’âge d’or de l’Islam où les dirigeants musulmans travaillaient vraiment pour l’intérêt des musulmans alors qu’aujourd’hui ils sont placés par les occidentaux et ce depuis au moins l’époque de la colonisation (les Saouds).
    Il oublie également que l’Egypte, la Syrie, le Maroc comme le Japon ont essayé de s’industrialiser dès 1800 et que leurs tentatives ont été avortées par les occidentaux…
    Prochain article « Le coût économique des colonisateurs et de la religion catholique » où l’auteur nous expliquera comment en raison de l’invasion des colons européens puis l’accaparement des terres cultivables, le vol des ressources, vol qui perdurent aujourd’hui encore sous d’autres raisons encore plus vicieuses, genre on envoie al-qaida dans ce pays puis on justifie l’invasion de ce pays par la nécessité d’éradiquer les terroristes, puis ils nous disent qu’ils risquent de réapparaitre et qu’une base est nécessaire ou alors on destitue un dirigeant africain pour mettre un dirigeant fantoche à sa place, il y a de nombreux cas.
    Bref un torchon pas plus, je ne voulais pas y répondre mais je ne pouvais pas laisser passer tant de mensonges. Certes tout n’est pas rose, dans les pays musulmans, mais l’auteur devrait arrêter de voir le monde en noir et blanc, et incriminer une religion qui n’est en rien responsable du comportement négatif de certains.

    1. ’est plutôt le monde qui se soumettra à l’ordre d’Allah pour les musulmans ou Dieu pour les chrétiens ou Elohim pour les juifs, ce monde a toujours été soumi à Son ordre et Il vous donne juste l’illusion que vous le contrôlez pour vous éprouver et éprouver chacun à son niveau.

      Lol
      Voila ce qu’on appel un lavage complet de cerveau et un aveuglement absolu.Sans offense…
      Le reste du commentaire je suis d’accord,les occidentaux sont sans précédent dans l’histoire.Personne n’a autant fait couler de sang pour nourrir ses intérêts.Mais en ayant AUCUN esprit critique,comment se poser les bonnes questions ? Comment critiquer ?

  6. Et le coût d’Israël depuis son implantation dans le monde arabe, vous y avez songé ?
    L’auteur commet l’erreur qui fait aujourd’hui sombrer le Titanic occidental : tout ramener à l’économie. Quelle imbécilité!

  7. Le plus cocasse c’est que l’auteur n’aurait jamais pu poster ce genre d’article sur le net sans les avancées scientifiques apportées par la civilisation islamique. Pas d’algorithmes -> pas d’ordinateurs -> pas d’internet 🙂
    (Je ne mentionne même pas le fait que le premier ordinateur analogique fût inventé par Al Jaziri au 12ème ou 13eme siècle)

    1. Oui, mais AUJOURD’HUI : où sont les musulmans ? Quels sont les pays les plus arriérés ? les moins démocratiques ? les plus despotiques ? les plus totalitaires ? ….Chez les musulmans. Pourquoi ? Parce qu’ils ne veulent pas bosser. Tout simplement.

  8. Je ne suis pas musulman. Mais, au moment où les calculs de rentabilité conduisent à des catastrophes humaines comme ces derniers jours au Québec et en France, je trouve scandaleux d’évaluer une Foi, transcendante par sa nature même, à l’aune de la rentabilité et de la productivité. J’en ai des nausées.

  9. Parmi tous ces commentaires, aucun ne discute vraiment les chiffres et le contenu. Je ne discute pas de la valeur ou non de l’islam ou d’une autre religion, mais uniquement le temps passé par un musulman à ne pas travailler, pendant que les autres triment. Je n’ai pas non plus calculé le temps perdu dans les autres religions, que je ne connais pas. Donc, si vous avez des arguments objectifs, donnez-les au lieu de pousser des cris de vierge effarouchée. Je ne dis pas que l’islam interdit aux femmes de travailler, mais je CONSTATE que les pays musulmans briment leurs femmes en les empêchant de travailler (chiffres de l’ONU). Je ne discute pas non plus ni d’Israël ni du colonialisme, c’est hors sujet. Quant à l’âge d’or, c’est aussi hors sujet, car je parle de notre époque actuelle. Un autre lecteur conteste le temps passé à prier : avant de prier : 1)on interrompt son travail, 2) on fait ses ablutions , 3) on va vers le lieu de la prière 4) on salue les autres 5) on prie, 6) on regagne son bureau et 7) On redémarre son travail. Etant moi-même ingénieur, effectuant la prière, j’ai chronométré tout ça sur plusieurs jours. Naturellement, on pourrait très bien grouper toutes ses prières en une seule fois, en fin de journée, afin de ne pas perturber son travail. Mais je CONSTATE que la masse des musulmans ne le font pas. Ils préfèrent narguer les autres, en prenant prétexte de la religion pour travailler le moins possible.

    1. Merci d’être revenu au sujet. Moi non plus je ne partage pas les conclusions de l’auteur de l’article. Ou, pour être plus précis, je trouve qu’il utilise des arguments biaisés et déforme la réalité des choses. Je ne partage pas non plus son sens des valeurs axées uniquement sur la productivité individuelle. Il aurait été plus honnête de parler de niveau d’éducation et de formation par rapport à la capacité de produire, d’entreprendre et d’innover.
      Il est dommage que dès que l’on aborde le religieux certains perdent toute contenance et toute logique.

      1. Dans le cadre de cet article, je ne trait qu’un aspect du problème : le temps perdu en salamalecs Allah. Pour le reste, vous n’avez qu’à proposer vos idées, elles sont certainement valables.

  10. L’âge d’or de l’islam :
    Lorsque Le Prophète meurt en 632, les rivalités de clans renaissent avec une violence inouïe. Un notable Mecquois, Abû Bakr, l’un des premiers compagnons du Prophète et père d’Aïcha, la jeune épouse (6 ou 9 ans à son mariage) , est élu successeur du Prophète (calife). À sa mort en 634, c’est encore un Mecquois d’un clan puissant, Omar Ibn al-Khattâb – père d’Hafsa, autre épouse du Prophète – qui est choisi comme calife. Il sera assassiné en 644. Le troisième calife, Othmân, est lui aussi un très riche Mecquois appartenant à la noble famille des Banou Oumayya et ayant épousé successivement deux des filles du Prophète. D’un âge avancé, il favorise outrageusement les gens de son clan. Il meurt lui aussi assassiné ; sa fin sanglante ouvre une période de discorde et de guerre civile qui déchire la communauté musulmane. Les Médinois portent au pouvoir Ali. Pendant cinq ans, son califat connaît la guerre civile ; il doit affronter la vengeance tribale de Moawiyya, gouverneur de Damas, l’un des parents du calife assassiné. Ali meurt en 661 d’un coup d’épée empoisonnée porté par un kharéjite, à la sortie de la mosquée de la ville de Kufa. Ainsi, durant ce premier âge d’or du califat, trois califes sur quatre meurent assassinés.

    Moawiya rend alors le califat héréditaire et forme la dynastie des Omeyyades. Le cœur de l’empire se déplace à Damas. En 750, Abû al-`Abbâs As-Saffah renverse Marwan II et massacre la quasi-totalité de la famille du calife omeyade. Ainsi, le second califat finit dans le sang. Les survivants du massacre se réfugient en Espagne où ils fondent le califat omeyyade de Cordoue (929-1031).
    Le califat des Abbassides (750-1258) se met en place et prend pour capitale Bagdad. Ces califes disposent, au début, d’un pouvoir absolu, de caractère théocratique, inspiré par les modèles des empereurs byzantins et des rois perses sassanides.
    Durant ces trois siècles (7ème au 10ème), il y a eu 39 califes (4 rachidoun, 14 omeyades et 21 abbassides), qui ont gouverné durant 308 ans. Durant ces califats, le règne dure en moyenne 7,9 ans. Treize des 39 califes meurent de mort violente ou suspecte, c’est-à-dire qu’un calife a une « chance » sur trois de mourir assassiné. Après une vacance califale entre 1453 et 1517 liée à des troubles de succession, le titre de calife est finalement récupéré par l’Ottoman Selim Ier, lorsqu’il conquiert les terres arabes. Le califat ottoman a perpétué une tradition barbare, le fratricide, inaugurée par le sultan Bayezid premier (ou Bajazet), né en 1347.
    Dès son arrivée au pouvoir, Bayezid fit étrangler avec une corde d’arc son frère cadet Yaakoûb dont il redoutait l’influence et la popularité. Depuis lors, l’assassinat fratricide devient la règle de succession dans le sérail ottoman. Si l’un des fils du calife veut succéder à son père, il devait commencer par trucider ses frères, et si nécessaire, les autres mâles de la famille. C’était l’âge d’or du cinquième califat. Lire la suite sur :
    http://numidia-liberum.blogspot.com/2011/11/le-sixieme-califat-et-le-dindon-de-la.html

  11. étre l
    li’slam nest pas une nationnalité !!!!
    ce sont bien les arabes qui ont et continuent de coloniser le contiment africain et a détruire la culture africaine et la religion africaine …;
    de nombreux musulman fument du chite …
    et l’argent des mosqué qui touche 1 euros par kilos de viande hallal vendu a une boucherie ….
    pouvoir religieux argent politique guerre ethnoreligieuse au mali en algerie en tunisie en egypthe au pakistant etc …. je demade au propjéte de revenir nous eclairé devant tout ces changement et interprétation des livre sacré …..

  12. L’Histoire, la Sociologie ou même l’Économie peuvent nous éclairer sur les difficultés du monde arabo-musulman à s’organiser, à se stabiliser, à résister aux influences extérieurs. Certes.

    Pas la petite comptabilité des heures supplémentaires qu’on fait ou qu’on ne fait pas qu’Hannibal semble défendre dans son commentaire de 16h 59.

    C’est une tout autre démarche -autrement plus éclairante- qu’il emprunte 17h.09.

    1. Il est un peu facile de taper sur un peuple que l’Occident ne laisse pas en paix depuis des décennies, voire plus. Lapratique de l’Islam n’a pas évolué depuis longtemps, disent-ils, mais il est à noter que si les européens ne s’étaient pas détournés de la religion, chrétienne pour la majorité, ils feraient aussi qqs prières tous les jours, sans parler du carême, et de la mise à sac de la population poissonesque des ruissaux à cause des Vendredi…

      Il ne faudrait pas oublier la colonisation, qui n’a pas pour principe d’élever les « peuplades » au niveau des pays colonisateurs.

      Et dernière chose, il ne faudrait pas généraliser trop vite. Je travaille avec des Musulmans, et même si ils font le ramadan, certains ne le faisant pas car ils le considèrent incompatible avec le travail effectué,
      ils se démènent pour en faire plus que les autres, histoire de faire taire les mauvaises langues.

      Je peux même vous trouver une catégorie de travailleur qui sont – souvent – plus mal vus que les Musulmans: les sportifs. Ils arrivent en retard parceque leur footing à duré plus longtemps que prévu, ils partent plus tôt pour aller soulever de la fonte dans un espace clos, et je ne parle pas de l’absentéisme dû, principalement, aux entorses, et autres bobos…

      Bonne soirée…

  13. Cet article est un tissu d’âneries! Tout d’abord, il fait une large confusion entre richesse financière et ce que l’on pourrait appeler richesse d’une nation, d’un peuple, etc. Le temps consacré à la prière, si cette dernière est sincère, n’est jamais du temps perdu. C’est un temps où l’homme se recueille et pense à sa condition d’humain, à ses actes et se projette dans l’avenir pour être meilleur. Que cette attitude soit musulmane, juive ou chrétienne, elle ne saurait grever, bien au contraire, la richesse de l’humanité.
    L’auteur oublie aussi qu’en Occident au moins, c’est l’Eglise qui a inventé, par exemple, les hôpitaux et les universités. Il oublie aussi qu’au fait de la puissance catholique en Europe, la guerre était interdite 4 jours par semaine.
    L’Islam, lui, est fort critiquable, mais la condition de la femme dans la nation qui fut le berceau de l’Islam, à savoir l’Arabie Saoudite d’aujourd’hui, cette condition a largement été améliorée par la religion! N’y enterrait-on pas, auparavant, les petites filles vivantes au prétexte qu’elles n’étaient pas des garçons? Et l’on pourrait multiplier les exemples.
    En bref, on peut être ingénieur et complètement inculte!

  14. L’article est très bien.Sauf qu’il comporte des erreurs au niveau des chiffres.Les musulmans sont loin d’être plus d’un milliard.
    Comment se fait le comptage ? Prend on en compte les athées ? Prend on en compte les apostats ? Ceux qui n’osent pas le dire ? Ceux qui ne pratiquent pas (donc non musulman !) ? Ce chiffre est complètement tronqué,un mouvement fasciste l’a lui meme avoué,c’est pour faire peur aux gens.Le temps de prière est faux aussi,on prend pas autant de temps…Le rendement durant le ramadan est par contre vrai,ca a déjà était prouvé.80% des musulmans ne connaissent pas leur religion,ils pensent que la pratique qu’ils font est la « bonne ».Qu’ils suivent la vraie voie comme elle devrait etre suivie…Les terroristes et autres n’inventent rien,ils appliquent le Coran,point barre.Suffit de lire.

    Signé,un apostat de l’Islam et athée depuis.
    Vous pouvez vous défoulez sur mon commentaire,mais faites le avec des arguments construits et sans insultes.A l’heure actuelle,y’a que les musulmans avec qui j’ai du mal a discuter de religion…Les seuls qui refusent de la mettre en cause….J’ai quelques questions aussi,mais je les poserai pas a moins qu’on me demande.

  15. Malgré l’absurdité de votre analyse,qui n’en est pas une,en réalité; même si celle ci s’appuie sur des « chiffres » je tiens tout de même à vous répondre cher Hannibal. Tout d’abord,en admettant que cela soit vrai,aujourd’hui un peut de décroissance ne ferait de mal à personne à commencer par notre planète. Deuxièmement:si vous pensez qu’aimer sa femme équivaux à la pousser à se faire exploiter par une entreprise multinationale,(pour faire moderne)alors je vous annonce aujourd’hui que vous finirez vieux garçon ou alors avec une Femen peut être? puisque vous aimez les chiffres,intéressez vous à ceux grandissant des divorces dans les sociétés Occidentale que vous qualifiez de d’avancées ,puis nous pourrons discuter.Sans rancune Hannibal.Le fils d’Amilcar Barca doit se retourner dans sa tombe,de grâce changez de pseudonyme.

    1. Tout à fait d’accord avec vous Karim.
      J’aime votre façon de rebondir avec humour à l’absurdité de « l’analyse » .

      Toutefois je voudrais juste reprendre au sujet del’histoire de la Mediterrannée: Grosso modo, au cours des 3 derniers millénaires, la Mediterranée s’était comportée comme un grand lac intérieur soumis à des mouvements de bascule, à des flux vers le sud, et à des reflus vers le nord avec de longues périodes de stabilisation ou de paix, plus ou moins relative qui sur le long terme, se revelent toujours provisoire.

      En -480 la puissance perse est brisée à la bataille de Salamine. ensuite Alexandre le Grand fait ses conquetes en Orient. ensuite Rome détruit Carthage et occupe Jérusalem. Par la guerre l’Europe envahit et occupe la Mediterranée Sud pour 11 siècles d’occupation europeenne.
      En + 632 ( Mort du Prophète à Medine) à +711( débarquement à Gibraltar de l’armée musulmane, des berbères islamisés pour le compte du Calife Omeyade à Damas) En moins d’un siècle l’islam fait ce que les révoltes n’avaient pu faire. il libère la Mediterranne Sud et mord sur le Nord. S’ensuit 4 siècles de suprématie militaire culturelle musulmane sans partage

  16. de 1096( première Croisade ordoée par Urbain II à 1683 ( déroute Ottomane devant Vienne) le duel islam-chrétien en Meditarrenée tourne en faveur de la Chrétienté

    De 1798( la France envahit et occupe l’Egypte) à 1912( l’Italie occupe la Libye comme lot de consolation que lui accordé la Conférence de Berlin) Par la guerre nouvelle invasion et occupation européenne de la Meditarranée Sud.

    de 1914( première guerre mondiale) à 1962( Indépendance de l’algérie au prix de un million de chahids qui ont payé de leur vies la libération de leur pays). Par la guerre baptisée par l’Occident terrorisme, l’Islam se libère, et libère la Meditrranée Sud de l’invasion et occupation européenne. En 1924 abolition du Califat. La victoire sur l’islam totale. enfin les Croisades touchent au but. 1947 création d’Israel par l’ONU.
    de 1991( l’Iraq envahit le Koweit )à nos jours Début de la « 9emeCroisade ». l’Occident et ses amis les despotes arabes se coalisent contre le »terrorisme » islamique qui est dans les faits la résistance populaire . La 9eme Croisade se poursuit en Afghanistan, en Iraq, Palestine et les pays du dénomé « printemps arabe »…..

  17. A part les nuls qui, au lieu de discuter du contenu, se mettent à insulter : âne, inculte, etc… (naturellement, un âne croit que les autres sont comme lui, des ânes). Un homme mort ne sait pas qu’il est mort. Ce sont les autres qui le savent. Il en est de même des cons .

    Passons aux remarques utiles.
    – un lecteur n’a pas remarqué que les calculs sont faits uniquement pour les pays arabes et non pour tous les pays musulmans.
    – un autre remarque que le temps de la prière est plus court. Soit. Il suffit de recalculer le total, qui ne varie que peu. L’essentiel est de constater que les pays musulmans perdent 50% de leur capacité productive à cause de la religion islamique. Est-ce que c’est bien ou c’est mal ? Je n’en sais rien et cela ne m’intéresse pas. Celui qui se prend son pied en priant et en jeunant etc.. c’est son droit le plus strict.
    – Mais les faits sont là : tous les pays musulmans, arabes et non arabes , sont sous développés, y compris les plus riches comme l’Arabie ou le Qatar. Dans tous ces pays, la rentabilité est médiocre. Les pays les plus développés ne sont jamais musulmans. Les pays musulmans importent les produits manufacturés et exportent de la matière première : c’est l’une des caractéristiques du sous-développement.
    – Arrêtez de prétendre que c’est la faute aux autres : Européens, etc…Comme dit un proverbe tunisien : « l’incapable dira toujours qu’on lui a jeté un sort » . C’est curieux : quand on veut sortir de sa misère, que fait l’arabe ? il appelle l’Europe ou les USA au secours ! ensuite il les insulte. C’est de la pure schizophrénie halal.

  18. 1h et quart pour deux prières. Je m’arrête là. Sous ses faux airs d’érudit, l’auteur prouve qu’il n’a jamais vu quelqu’un prier (une prière prend 5 min, on peut ajouter 5 autres pour les ablutions, ce qui équivaut à une pause café ou clope). Balancer des chiffres n’est pas une méthode de démonstration. Islamophobie quand tu nous tiens…

    1. Mettez zéro pour le temps de la prière, ça change quoi ? Rien du tout. il y a des gens qui ont la mosquée juste à côté, d’autres y vont en voiture ou en métro (Paris)…..

    2. Au Maroc, le fonctionnaire sort de son bureau pour aller soi-disant prier et revient 2 heures plus tard alors que 100 personnes attendent devant son bureau qu’il signe leurs documents. Allez calculer la perte financiere !

      1. c’est un acte d’incivisme. Un pretexte pour faire autre chose. un menteur donc puisqu’il trompe autrui en plus de soi meme. Un hypocrite qui est la catégorie la plus nombreuse dans la société. Hélas, beaucoup pratiquent leur religion sans aucune spiritualité, C’est devenue du ritualisme pur. Ils font des gestes sans en comprendre le sens .

      2. C’est exactement cela. En Arabie et dans les pays du Golfe, les boutiques ferment à l’appel à la prière, elles n’ouvrent que, en moyenne, une heure plus tard. En Tunisie, en Egypte, en Algérie et ailleurs c’est le même phénomène que vous indiquez avec les fonctionnaires, qui ne fonctionnent qu’à moitié.

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s