Génétiquement, les Maghrébins ne sont pas des Arabes


Tribune libre Hannibal Genséric

Femmes berbères

Le Fantasme

Alors que la majorité des Maghrébins s’identifie culturellement aux Arabes, des études scientifiques tendent à indiquer qu’ils seraient ethniquement plus proches des Berbères et de certains Européens, qu’ils ne le sont des Arabes. « Comparés avec d’autres communautés, notre résultat indique que les Tunisiens sont très liés aux Nord-Africains et aux Européens de l’Ouest, en particulier aux Ibériques, et que les Tunisiens, les Algériens et les Marocains sont proches des Berbères, suggérant une petite contribution génétique des Arabes qui ont peuplé la région au VIIe ou VIIIe siècle. » ( A. Hajjej, H. Kâabi, M. H. Sellami, A. Dridi, A. Jeridi, W. El Borgi, G. Cherif, A. Elgaâïed, W. Y. Almawi, K. Boukef et S. Hmida, « The contribution of HLA class I and II alleles and haplotypes to the investigation of the evolutionary history of Tunisians », Tissue Antigens, vol. 68, n°2, août 2006, pp. 153–162).

Bien que ces études se soient basées sur des échantillons retreints, elles sont parlantes. Elles confirment ce que les historiens ont toujours affirmé : l’apport arabe est très minoritaire dans les populations maghrébines (Ibn Khaldoun, Gabriel Camps, etc.), car quelques dizaines de milliers d’envahisseurs arabes n’ont pas pu, génétiquement et matériellement, changer des millions de Berbères en Arabes.

Le verdict des chercheurs ci-dessus est sans appel : l’identité arabe (ou arabo-musulmane) du Maghreb relève plus du fantasme que de la réalité. Ce fantasme a été injecté dans les têtes et les esprits à une époque récente, inventée par les monarchies pétrolières et leurs agents islamistes (on vient de découvrir que Ghannouchi est un agent du MI6 britannique, et que Morsi, le président égyptien déchu, est un agent de la NSA américaine, sans parler des rois et des émirs qui roulent tous pour l’impérialisme anglo-saxon). En psychologie, un fantasme est une construction consciente ou inconsciente, permettant au sujet qui s’y met en scène, d’exprimer et de satisfaire un désir plus ou moins refoulé, de surmonter une angoisse.

Par ailleurs, le plus grand historien maghrébin, Ibn Khaldoun, l’a énoncé et démontré : les Maghrébins ne sont pas des Arabes, ce sont des Berbères « arabisés » (mousta’arabouneمستعربون  ).

Historiquement et de tout temps, la culture arabe a toujours nettement distingué les Arabes (considérés comme la race supérieure, celle qui doit, de droit divin, détenir pouvoir et richesse) des non Arabes (les sujets de seconde zone, les peuples dominés). Ceux-ci sont appelés ‘Ajam, عجم , c’est-à-dire des non arabes, « des étrangers », comme l’étaient les « barbares » pour les Grecs ou les Romains. Les ‘Ajam regroupaient les Perses, les Roums (Byzantins), les Turcs, les Berbères etc. tous les peuples soumis par les armes, même s’ils se sont islamisés. Se déclarer musulman permettait alors d’échapper à l’impôt (assez lourd) que devait payer tout sujet non musulman. Cet impôt constituait alors le principal revenu relativement stable de l’empire arabe. Donc, même pour ceux qui ont opté pour la culture et la religion arabes, ils restent, aux yeux des Arabes de souche, des « non Arabes ». C’est toujours le cas aujourd’hui : les Arabes du Golfe considèrent toujours les Maghrébins avec une certaine condescendance, ils les traitent comme des «Arabes de seconde catégorie ». Comme, en plus, ce sont eux qui disposent aujourd’hui de la manne des pétrodollars, leur morgue et leur mépris pour les Maghrébins et pour les autres non-arabes sont sans limite.

Rappel historique

Le Maghreb, initialement peuplé de Berbères, a été envahi par de nombreuses civilisations, qui ont toutes été assimilées à des degrés divers : Phéniciens, Romains, Vandales, Arabes, Espagnols, Turcs et Français. De plus, beaucoup de Maures (Espagnols islamisés) et de Juifs arrivèrent d’Andalousie à la fin du XVe siècle.

Les premiers Arabes orientaux, venus à partir du VIIe siècle avec les conquêtes musulmanes, ont contribué à l’islamisation du Maghreb. C’est à partir du XIe siècle, avec l’arrivée des tribus hilaliennes (tribus bédouines arabes) chassées d’Égypte, que l’arabisation linguistique et culturelle s’est renforcée. En conséquence, pour pouvoir profiter des gains et des prébendes, qui étaient le lot des conquérants arabes victorieux, il valait mieux se déclarer arabe et musulman, être du côté des vainqueurs et des maîtres. Beaucoup de tribus berbères ont opté pour ce choix : elles renient leur berbérité pour se déclarer arabe (voir Arabisation du Maghreb : qu’en est-il au juste ?). Le même phénomène continue jusqu’à nos jours.

Cette mentalité s’est incrustée dans la mémoire collective de beaucoup de Maghrébins depuis cette époque : se déclarer, aujourd’hui arabo-musulman, signifie être du côté des maîtres, des chefs, des prédateurs, des nouveaux oligarques islamistes. De nos jours, on voit ce phénomène en Tunisie, en Libye, et ailleurs : ceux qui veulent profiter des postes de direction et des prébendes qui vont avec, ceux qui veulent acheter les biens de l’Etat à vil prix, ceux qui veulent caser les membres de leurs familles, se découvrent, soudain, pro-islamistes.  Car les islamistes, qui sont au pouvoir, considèrent la province conquise (pour eux, la notion d’Etat nation n’existe pas. Tous les pays ne sont que des provinces du califat projeté) comme leur propriété privée, leur prise de guerre, suite à une razzia appelée, par les démocraties occidentales, des « élections libres et transparentes », mais que les Tunisiens considèrent comme frauduleuses et truquées. Comme on disait en Mai68 : « élections, piège à cons ».

A. Génétique : Adn et généalogie ou l’histoire de nos ancêtres

A partir d’un simple prélèvement salivaire, les généticiens sont désormais en mesure de retracer l’histoire des migrations des ancêtres de tout individu. Leurs techniques sont si performantes qu’elles permettent de remonter jusqu’à la préhistoire, soit 900 ans avant Jésus-Christ, juste avant l’arrivée, en 814 av. J.C., de Didon/Elyssa, fondatrice et reine de Carthage.

C’est au travers de l’haplogroupe que les généticiens sont capables de remonter la lignée généalogique sur autant de décennies. Les haplogroupes peuvent se définir comme les branches de l’arbre généalogique des Homo Sapiens, ils représentent l’ensemble des personnes ayant un profil génétique similaire grâce au partage d’un ancêtre commun.

On distingue deux sortes d’haplogroupe, le premier étant d’ADN mitochondrial et le second le chromosome Y. L’ADN mitochondrial (ADNmt) est transmis de la mère à ses enfants (fille et garçon), l’haplogroupe ADNmt réunit les personnes d’une même lignée maternelle. Le chromosome Y est transmis uniquement du père vers son fils, l’haplogroupe chromosome Y se compose des hommes partageant un ancêtre de la lignée paternelle.

Grâce à l’identification des haplogroupes et à leur comparaison entre populations, il est possible de connaître, avec une certitude relative, les déplacements migratoires réalisés par des peuples. Ces techniques permettent donc de déterminer la zone géographique dans laquelle nos ancêtres vécurent.

Lignée paternelle maghrébine : l’ADN du chromosome Y

Les principaux haplogroupes du chromosome Y  des Maghrébins (berbérophones et arabophones) les plus courants sont : le marqueur berbère E1b1b1b (M81) (65 % en moyenne) et le marqueur arabe J1 (M267) (15 % en moyenne). Plus de 80 % des Maghrébins y appartiennent.

E1b1b1b est le marqueur berbère. Il est caractéristique des populations du Maghreb. Dans certaines parties isolées du Maghreb, sa fréquence peut culminer jusqu’à 100 % de la population. Ce haplogroupe se retrouve aussi dans la péninsule Ibérique (5 % en moyenne) et à des fréquences moins élevées, en Italie, en Grèce et en France.

J1 est un haplogroupe « sémitique » très fréquent dans la péninsule arabique, avec des fréquences avoisinant 70 % au Yémen. J1 est le marqueur « arabe ». 20 % des Juifs appartiennent aussi à J1. On en conclut que l’origine des Arabes est le Yémen. Le marqueur arabe se retrouve aussi en Turquie, en Europe du Sud et en France.

D’après les données du tableau intitulé « Lignée paternelle : l’ADN du chromosome Y » figurant dans l’article de Wikipédia relatif aux Maghrébins, nous avons calculé que, en moyenne, chez les Maghrébins, le marqueur berbère est majoritaire à 59,6%, et que le marqueur arabe est minoritaire à 20,6%.

Lignée maternelle : l’ADN mitochondrial

Selon le même tableau cité ci-dessus, les études montrent que la structure génétique mitochondriale générale des populations du Maghreb est composée majoritairement d’haplogroupes (H, J, T, V…) fréquents dans les populations européennes (de 45 à 85 %), d’haplogroupes L (de 3 à 50 %) très fréquents dans les populations sub-sahariennes, et d’autres haplogroupes très minoritaires.

Conclusions de la génétique 

En moyenne, le Maghrébin est donc , globalement, :

– à 60% d’ascendance berbère et à 20% d’ascendance arabe du côté paternel,

– à plus de 50% d’ascendances diverses, qu’il partage avec les Européens, du côté maternel.

Les défenseurs de l’hégémonie, voire même de l’exclusivité du caractère arabo-musulman du Maghreb, tentent de gommer de la mémoire collective toutes les autres composantes de l’identité nationale ou maghrébine  et d’imposer une conception extraterritoriale de l’État nation, en l’occurrence la Oumma islamique, cet ensemble mou et informe, prélude à la dissolution de la Tunisie, de l’Algérie et du Maroc dans un califat archaïque et cauchemardesque. Mais là où le bât blesse encore plus, c’est que, alors que la plupart des sociétés modernes s’orientent vers le multiculturalisme et vers l’ouverture, le « monde arabe » semble à la recherche d’une pureté identitaire chimérique et complètement fantasmée.

B. L’héritage linguistique maghrébin 

La langue berbère de nos premiers ancêtres maghrébins est devenue minoritaire aujourd’hui : quasiment éradiquée en Tunisie et en Libye, elle est encore vivante au Maroc et en Algérie.

Les Maghrébins actuels parlent, en majorité, une langue commune, la darija ou derji. Cet ensemble de parlers populaires est appelé maghribi par les linguistes, ou langue maghribia ou maghrébia.  La Maghrébia est une langue issue du « mariage » des langues berbère et punique. Ces deux langues sont relativement proches car elles font partie de la famille linguistique chamito-sémitique. Elles sont aussi, historiquement,  très antérieures à la langue arabe, la langue du Coran, dont la première preuve écrite indiscutable date du septième siècle (les plus vieux feuillets du Coran, visibles à la Bibliothèque Nationale de France, dateraient de 34 ans après l’hégire). La langue maghrébia précède donc la langue arabe de plus mille ans : affirmer que la Maghrébia découle de l’arabe est donc un « non sens » historique. Voir, pour plus de détail, notre article intitulé « La langue maghrébia date de plus de 25 siècles ».

Comme, par ailleurs, la langue phénicienne et la langue arabe sont des langues sémitiques, elles ont beaucoup de termes communs ou phonétiquement voisins. D’ailleurs les noms de beaucoup de lettres de l’alphabet arabe sont les mêmes en punique et signifient la même chose. Autrement dit, les langues maghrébia et arabe, issues du même ancêtre sémitique, sont des langues cousines, comme le sont par exemple l’espagnol et l’italien. Cet aspect linguistique explique pourquoi « l’arabisation » de la Berbérie s’est faite rapidement et facilement. En fait d’arabisation, les populations punico-berbère des villes et des côtes parlaient déjà la Maghrébia, une langue très proche de l’arabe. Avec les conquêtes arabes, la Maghrébia s’est enrichie de l’apport arabe, mais elle reste une langue distincte de l’arabe : lorsque deux Maghrébins parlent entre eux, un Saoudien ou un Syrien aura du mal à les comprendre.

Depuis ces temps préhistoriques, cette langue maghrébia – tant méprisée par les autorités politiques maghrébines, toutes tendances confondues –  perdure et continue à vivre. Malgré toutes les lois et toutes les déclarations pompeuses, la langue arabe n’a jamais été et ne sera jamais la langue maternelle de quiconque, y compris à la Mecque, son lieu de naissance officiel. Elle ne perdure que grâce à deux phénomènes : (1) c’est la langue du Coran et (2) par la volonté politique des gouvernements des pays arabes.

haplogroupes

Hannibal Genséric 

http://numidia-liberum.blogspot.com/2012/08/identite-maghrebine-la-genetique.html

53 réflexions sur « Génétiquement, les Maghrébins ne sont pas des Arabes »

  1. OUi, les arabes de la péninsule arabique, jusqu’au côte de la Syrie, savent depuis toujours que les maghrébins ne sont pas génétiquement semblables aux vrais arabes. Les études génétiques n’ont fait que prouver ce qui était le sentiment courant. D’ailleurs, même les peuples du croissant fertile ne sont pas des arabes pur sang puisque les peuples d’origine cananéenne, sumérienne sont des sémites alors que les peuples du Yemen et de l’Arabie Séoudite ne le sont pas. Ce sont les invasions au nom de l’islam qui ont arabisé des terres qui avaient été colonisées par diverses peuples dansles temps anciens, dont les egyptiens, les grecs et les romains.
    La langue arabe ayant remplacé les langues locales au nom de l’islam
    et du jihad, soif d’hégémonie qui n’est toujours pas assouvie de nos jours.

    1. tu veut donner des leçons d’arabisme ou d’islamisme alors que toi même et tes dirigeants vous n’avez rien compris.
      En tant que arabe tu devrais savoir que le yemen ou les arabes (vrais et non les arabes contrefaçon du maghreb) sont sémites, cousins et frères des juifs sémites. La sciences a juste démontré les fourberies arabes ou les araberies, car les dirigeants « arabes » du maghreb croient toujours qu’ils sont arabes pour rester klébars des sémites orientaux. Que fait la langue coloniale arabe au marghreb ?
      éga

  2. unissons nous:
    Kabyle , arabe , Chaoui , nous sommes tous des frères ,essayons d’oublier tous nos différends qui ne sont qu’imaginaires. Notre Union pourrait devenir dangereuse pour ces diables humains : Israël ; les français et U.S.A qui nous ont longtemps méprisés et insultés. Pourquoi rester divisés, alors que nous avons tous les potentiels ? Unissons nous, hier si l’Irak ; aujourd’hui si la Syrie , demain si L’IRAN et puis a qui sera le tour…. ?

  3. On voit que la berberophilie flirte dangereusement avec le racisme. Hitler n’aurait pas désavoué cette approche raciste de l’anthropologie humaine complexe et subtile qui s’étend de l’Atlantique jusqu’au Golfe. Triste.

    1. Tout à fait. triste et désolant Mauvaise querelle qui n’amène que le flechissement et l’abatement. texte ecrit par un esprit aliéné. Certains aimeraient voir l’Afrique du Nord encore plus divisés en tribus. Un puzzle. c’est ce que je voulais dire par mon premier commentaire On s’en fout car l’essentiel est ailleurs La maison brule vous savez …….

      1. Yes. Mais il n’y a pas qu’en Afrique du Nord que la maison brûle, le feu se propage, rapidement, vers le Sud. La Guinée, la Côte-d’ivoire…tous ces pays se délitent, se déchirent, aidés en cela par les occidentaux qui nourrissent les haines ancestrales. Vous voulez savoir ce que risques de devenir les nations Musulmanes dans quelques années si rien n’arrète le fléau? Regardez du côté de l’Afrique noire. Les anciens colons avaient bien pris soin de séparer les différentes ethnies, de les monter les unes contre les autres, et force est de constater que cet étàt de fait a perduré aprés la décolonisation.

        Donc que les magrhébins soient arabes, berbères, ou autres n’a pas d’importance…seul les générations futures sont importantes, et surtout leur bien-être…

        Salam…

        1. Quand on traite le problème de façon rationnelle, on trouve une solution. Reconnaître des minorités dans un pays est le principe même de la démocratie. En Espagne, il y a des basques et des catalans qui ont une certaine autonomie culturelle e administrative. D’autres exemples de coexistence pacifique sont nombreux : Russie, Suisse, Belgique, France, Chine, …

          1. « Quand on traite le problème de façon rationnelle, on trouve une solution. »

            A conditions qu’il n’y ait pas d’ingérences extèrieures. Si la France, l’Angleterre…ont réussit à fédérer leur peuple, au moyen-age, à la renaissance, il en allait tout autrement du fait des guerres intestines que se livraient les familles royales. Il se passe la même chose en Afrique, au moyen-orient, et bientôt en Asie…

            Alors oui, la démocratie peut éviter se genre de dérives, mais encore faut-il pouvoir la mettre en place. Plus facile à dire qu’à faire. Et si vous pensez que c’est un problème récurent dû à l’Islam, je vous conseille de vous tourner vers – non, pas la Mecque – l’Amérique du Sud. Ils ont eu les mêmes différents, mais commencent seulement à en sortir, et c’est pas gagné.

            1. caligula
              exact mais il ne t’aura pas échappé que ceux qui n’ont eu de cesse de mettre des bâtons dans les roues des peuples d’Amérique latine (je parle des USA vous l’aurez compris) sont aussi ceux qui font la même chose avec les peuples arabo-musulmans n’en déplaise au généticien de sercice

            2. Cela ne m’avait pas échapé. Sachant que la nation qui se permet d’interférer le plus dans les affaires des autres étâts est celle qui n’a pas d’histoire… Serait-ce par jalousie? Ou bien pour combler un manque/un retard?

      2. Il n’y que la vérité qui blesse. On vous a rempli la tête de contes à dormir debout, de chimères, et quand vous découvrez la réalité, vous la rejetez brutalement. L’exemple d’Hitler est significatif : Hitler mettait les Aryens au dessus des autres peuples. Les islamistes veulent mettre les Arabes au-dessus des autres peuples. Depuis la nuit des temps. Ne pas être arabe de sang pur est pour eux et pour vous une tare indélébile : c’est ça le racisme. Moi aussi, on m’a toujours dit que j’étais arabe (la télé, les journaux, les imams…) pourquoi ? Pour justifier l’éradication de tout ce qui n’est pas arabe pur , appelé arabo-musulman. D’où le nettoyage ethnique en Irak (combien reste-t-il de chrétiens ? combien de morts par jour ?) et en Syrie. Les Sunnites, ces arabo-musulmans, veulent éliminer toute trace de tout ce qui n’est pas comme eux.

        1. tu sais pas de quoi tu parle, je suis sunnite et pro hesbollah qui est chiite et pro humain quelle que soient leur religion voire même si ils n’en n’ont pas
          Tu confond (volontairement ou par ignorance) les sunnites et les takfiristes pour qui tous ceux qui ne pense pas comme eux méritent d’être égorgé, ce sont par exemple ceux qu’on appelle en Europe et principalement en hollandie des « rebelles » en Syrie et qui égorge des chrétiens, des musulmans, bref tout ce qui diffèrent un tant sois peu de leur doctrine abjecte voila les hordes de sauvages cannibales que les « démocratie » arment parce que un ministre qui aime le sang(contaminé ou pas) à décidé que « bashar ne mérite pas d’être sur terre

          cette secte proche du wahhabisme seoudien n’a rien à voir avec le sunnisme
          je te donne ce lien de wikipédia pour comprendre qui ils sont

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Takfirisme

    2. Le danger ne vient pas de l’europe, mais plutôt des colons arabes et surtout du fascisme islamique.
      Si on doit s’unir pour sauver l’arabo-islamisme qui ronge l’algerie ou le maghreb, non merci.
      L’ennemi c’est l’arabe et l’islam son cheval de troye

  4. Moi berbère du Maroc ( chleuh ) quand je lis cette article j’ai l’impression que l’auteur cherche à diviser les musulmans en mettant en avant la génétique, même si ce qu’il dit est vrai concernant nos origines je ne vois pas d’un bon œil le fait de montrer du doigt les yéménites qui eux même se font mépriser par leur frères saoudiens ce qu’il oubli de dire, avant d’être berbère je suis avant tout musulman et l’auteur n’a pas l’air de prendre en considération cet aspect, AU LIEU DE CHERCHER À NOUS DIVISER CHERCHONS UN MOYEN DE S’UNIR au lieu de rester planter là dans nos trous à rat pendant que l’Occident s’enrichi et devient de plus en plus puissant.

    1. Je suis d’accord avec vous. Vous êtes musulman mais pas arabe. Donc vous n’êtes pas « arabo-musulman » . Alors, puisque vous n’êtes pas arabo-musulman, vous êtes un sous homme : c’est cela la logique islamiste. Il est normal d’être fier de ce qu’on est et ne pas chercher à s’identifier à des concepts artificiels et dont l’objectif est politique : la domination des autres au nom de la religion mise au service d’objectifs bassement matériels.

    2. Moi aussi amazigh de Souss (Maroc), je ne suis pas d’accord de cet avis, comment peut-on s’unir en éliminant toutes les composantes culturelles et ethniques et les réduire à une seule?!! ça rejoint le nazisme, le sionisme et le panarabisme. L’union aujourd’hui ne peut se faire à base de religion ou de langue ou de race , mais d’intérêt économique.

  5. Je trouve cet article intéressant et instructif , je ne vois pas en quoi il diviserai ,il ne fait que retransmettre un morceau d’histoire du monde et des peuples . Lorsque la colonisation à eu lieu en Afrique du nord ,l’Algérie n’existait pas ,ce nom lui a été donné ensuite , c’était un conglomérat de petits peuples .Voila , c’est un morceau d’histoire , pourquoi de suite des propos haineux ………..

  6. Dommage,puisque tous les prophètes étaient des arabes :Noé,Idriss,Abraham,Moussa,etc jusqu’au dernier !
    Donc Dieu a choisi cette lignée génétique pour alimenter toute l’humanité par ses messagers et prophètes !
    En tous cas l’essentiel n’est pas là :il faut former l’union de tous ces peuple pour combattre le mal absolu sur cette planète :les franc-maçons , les laico-fascistes ,les sionistes barbares, les néoconservateurs qui sont entrain d’instaurer le chaos et la désolation sur la planète(2 millions de morts en Irak,etc),

    1. Faux. Tous les prophètes cités ci-dessus sont juifs, à part Mahomet. Noé et Abraham sont d’Irak (qui n’était pas arabisé à l’époque), Moise est égyptien….

      1. ils sont juifs et musulmans, t’a toujours pas compris? le premier homme notre père Adam as était musulman puisque totalement soumis au créateur de toute choses.
        ça finira par rentrer à force de relire ce qu’on tente de t’expliquer

        1. C’est extra : on peut être musulman avant l’apparition de l’islam ! Alors pourquoi le père et la mère du Prophète étaient polythéistes ? A ma connaissance, avant le Coran il n’y avait pas de musulmans.
          Restons modestes :
          Élément Âge (ans)
          Terre 4,6 milliards
          Premiers animaux 500 millions
          dinosaures 300 millions
          Mammifères 50 millions
          Homme 4 millions
          Maîtrise du feu 750 000
          Homo Sapiens Sapiens 200 000
          Agriculture 10 000
          Début de l’Histoire 6 000
          Islam 1 372 ans
          Civilisation industrielle 200 ans
          Si on ramène l’âge de la terre à un an, l’islam serait apparu il y a juste 9 secondes.
          Si on ramène la date de l’apparition de l’Homme sur Terre à un an, l’Islam aurait un âge de 8 minutes. Durant les 525.592 autres minutes, l’humanité a vécu sans islam (car dans un an il y a 525.600 minutes), les 8 minutes de l’islam représentent 0,0014% de l’âge de l’humanité, c’est à dire, presque rien. Elle fut bien longue la jahilya : elle représente 99,9986% de l’âge de l’humanité. Alors, soyons modestes !!

    2. Il n’est point de peuple qu’un Prophète ne soit venu avertir (35 : 24), Et Nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager. (17 : 15).
      Quel menteur ce Bonny ! Le Coran te contredit .

  7. A propose d’Hitler (voir MANANT), il a été établi que ce fameux Haplogroupe E1b1b a été détecté dans son ADN. Bref, une partie de son patrimoine génétique est d’origine judéo-berbère. (Avant l’occupation arabe, les berbères étaient juifs, chrétiens, paiens).
    Sinon, on peut dire que les Maghrébins sont des métis (20% arabe) comme le sont les métis issus du viol des femmes indigènes par les Conquistadors que j’ai vu en nombre en Amérique latine (Bolivie, Pérou, Equateur, Paraguay).

  8. Ce commentaire n’est qu’une propagande qui dessert l’islam ,il faut savoir que nombres de berbères ne sont pas musulmans !!
    Les Kabyles entre autres ,exècrent l’islam qu’ils accusent de leurs voler leur identité .Il ne s’agit pas de berbères ou d’arabes mais bien d’islam..
    Actuellement ,dans le monde il y a une croisade contre l’islam ,les Berbères ,les Kurdes ,les Kabyles et autres ennemis de l’islam se lient entres eux pour jeter un maximum de discrédits à l’encontre de cette religion ,afin d’imposer leur cultures qu’ils croient spoliées .
    Chimères qui conduit ces hypocrites à s’allier avec le diable Americano-sioniste pour la «  »rétrocession «  » de ces hypothétiques terres afin de créer de fausses Nations au service exclusif des ennemis de l’islam (le Kurdistan irakien illustre parfaitement l’exemple !!!)
    La nation de l’islam doit être une et indivisible car les pires ennemis sont en son sein comme en Arabie ou les Séoud du Najd(œuvre du diable ) ont mis la main sur ce pays jadis tenus par les Hachémites (descendants du Prophète (saws)et le mettre à disposition des Us_sionistes ,voilà les faux amis qu’il faut combattre !!!

    1. Il y a eu trop de dérives, trop de promiscuité entre l’Islam et la politique.L’islam a pris le dessus sur les peuples, leur histoire, leur patrimoine génétique ainsi qu’intellectuel. Vous avez mentionné les kurdes, qui sont des musulmans sunnites mais qui oeuvrent pour la création de leur propre nation qui serait implantée sur une partie des terres d’Irak, de Turquie et de Syrie. Ce sont pourtant de bons musulmans mais vous ne pouvez juguler la mémoire des anciens ni jongler avec leur patrimoine historique. Nous voyons en Europe, dans chaque pays, une nostalgie grandissante des peuples précipités trop brusquement dans un communautarisme à outrance. Que dire alors de ces peuples islamisés mais qui n’appartiennent pas au même continent? Désormais, que ce soit en raison de l’arrogance de certains musulmans, comme jadis le furent les chrétiens, ou que ce soit à cause des gouvernements qui usent de cette religion pour servir leur intérêts, nous nous acheminons désormais et à grands pas, vers le choc des nations. Je suis fermement convaincue qu’après cela, l’islam sera neutralisé et par conséquent, avec lui, toutes les autres religions de la terre. Ces religions seront-elles remplacées par un seul crédo? celui du Nouvel Ordre Mondial? L’avenir nous le dira. Je reste persuadée que cela ne résoudra pas le problème des conflits qui ont toujours eu lieu, depuis la nuit des temps. On trouve toujours des raisons, qu’elles soient ethniques, tribales ou économiques. Le mal ne vient pas des religions mais de l’usage qu’on en fait. Le mal provient de la cupidité de l’homme et de son orgueil. Mais là, on change de débat.

  9. hannibal, juif n’est pas une ethnie, Noé et Abraham (paix sur eux) sont musulmans tout comme Mohamed (paix sur lui)
    et quand au fait de la recherche d’une pureté identitaire le plus bel exemple vient des sionistes qui ont fait revivre l’hébreu alors qu’aucun de ces juifs sionistes sont sémites
    Et puis tout ce qui compte c’est que tous les musulmans soient unis comme le sont aujourd’hui l’Iran (perse et musulman), la Syrie et le Liban (arabe et musulman) le seul axe de résistance
    La suprématie quel qu’elle soit n’a rien a voir avec l’Islam qui ne disparaîtra certainement pas puisque les musulmans seront les gagnants
    Donc tout ce qui compte c’est que les musulmans ainsi que les chrétiens et juifs anti sionistes qui veulent la paix soient unis contre ce nouvel ordre mondial pourri
    PS : cet « islamisme » suprématiste que tu décrit n’a aucun sens puisque comme le dit Allah (Gloire à Lui) s’Il avait voulu il aurait fait de nous un seul peuple. Par conséquent tendre vers celà n’a rien d’islamique

    1. Comment peut-on être musulman avant l’apparition de l’islam ? voilà un mystère que mamad et bonny voudront bien nous expliquer. Tous ces prophètes bibliques seraient apparus des milliers d’années avant l’islam. Alors les hommes de cro-magnon, néanderthal, Lucy, etc.. seraient musulmans ? Cela me rappelle les fatwas scélérates de certains prédicateurs musulmans : fatwa de la banane, fatwa du djihad du sexe, fatwa Manchester United, etc…Un proverbe tunisien dit « prendre du savoir dans la tête des tortues »…

      1. Cela veut dire que la religion musulmane n’a pas été inventée avec le prophète Mohamad et qu’elle a existé de tout temps depuis Adam, et continué de prophète en prophète jusqu’au dernier des prophètes qui est Mohamad lui-même. Il n’y a aucune contradiction la-dedans, pas plus que le fait que l’armée de Salomon, ancêtre du Tsahal, soit décrite dans le coran comme une armée musulmane. Que l’on soit athée ou croyant, on se doit de faire la différence entre l’esprit de l’Islam et la compréhension ou la pratique que certains en ont, ne serait-ce que dans un but d’objectivité historique ou philosophique.

        1. Tout à fait. La religion musulmane par notre Prophète Bien Aimé n’est qu’une mise à jour , la dernière version de la Religio n( dans le sens de DIN en arabe) telle que voulue par Dieu depuis Adam, sur lui le salut de Dieu,La façon de rendre ce culte à Dieu s’appelle en arabe DIYANA, . Le DIN est toujours « islam, la diyana peut etre juif, chrétien ou musulman ou meme sabéen .

  10. Musulman signifie simplement soumission au Créateur de l’Univers, c’est donc le statut de tous les prophètes

    1. Tout à fait. Musulman est à la fois un nom propre et un adjectif. En tant qu’adjectif il signifie celui qui s’abandonne à Dieu, librement, dans la joie et sans contrainte, en toute confiance et dans la paix. souvent traduit par « soumis » mais cela ne donne pas toute le sens du mot en arabe

      1. Je suis tranquille. Tous les êtres humains sont donc musulmans. Certains le savent, comme les persoonnes ci-dessus, d’autres ne le savent pas : chrétiens, juifs, bouddhistes, taoïstes, ETC…Il faut donc les forcer à se reconnaître comme musulmans, sinon, couic, on leur coupe, disons, la tête. Les Cro-magnon , les égyptien du temps des pharaons, les sumériens, les grecs , les gaulois, les chinois, les peaux-rouges etc… etc… et autres étaient tous musulmans, mais, les pauvres bougres ne le savaient pas non plus. Ils avaient une excuse : ni la langue arabe , ni l’écriture arabe n’avaient d’existence à leur époque. Alors, comment reconnaître quelque chose qui n’existe pas ? Mystère et boule de gomme.
        Remarque : Si on ramène l’âge de la terre (4,5 milliards d’ans) à une année, l’âge de l’islam serait de 9 secondes. L’islam est donc vachement récent.
        Si on décompte que l’homme est apparu sur terre depuis un an, l’âge de l’islam serait de 8 minutes, c’est à dire 0,03%. Durant les 99,97% du temps, tous les humains ayant vécu sur terre n’ont pas pu être musulmans. Sont-ils destinés à brûler en enfer ?

        1. Vous mélangez tout ou faites expres de ne pas comprendre! La religion est une croyance. c’est avoir la FOI. Ma croyance à moi est l’islam telle que revelé à Mohammed . Tout etre humain, quelque soit sa diyana, c’est à dire sa façon de rendre le culte à Dieu, Créateur de l’Univers qui dit car intimement convaincue » QUE TA VOLONTE SOIT FAITE ET NON LA MIENNE est « musulman en tant qu’adjectif et non comme nom propre. Si vous n’avez pas la Foi, si vous n’etes pas croyant, libre à vous de penser ce que vous voulez. je ne vous oblige à rie. De votre coté vous n’avez pas à vous moquez des croyants et à ironiser au sujet de leur Foi.

          1. C’est ça la différence entre nous : vous n’avez aucune volonté, à part Inchallah, si dieu le veut. Moi, je décide de ce je dois faire et je le fais. Les paresseux et les malhonnêtes mettent tout sur la volonté d’Allah, y compris leurs crimes et délits « allah en a décidé » !! « Allah ghaleb »

            1. Non, ce n’est pas ce que je dis. Le défaitisme est un signe de décadence en fait. Dieu nous a donné le libre arbitre et notre liberté est relative par rapport à Lui. Est ce que j’ai demandé à naitre, moi?Est ce que j’ai choisi mes parents? mon lieu de naissance? est ceque je sais ce que sera ma vie demain ou dans dix ans ? est ceque je sais quans et où je vais mourir? Est ce que je sais dans les 5 minutes à venir si le telephone va sonner, ou quelqu’un à la porte???? etc etc…

  11. bonjour j’ai lu votre article et vous avez bien raison mais il y a que les complexés et les arabo-islamistes pour essayer de vous contredire sinon pour l’autre c’est la faute des kurdes des kabyles ……. La propagande habituelle des dictatures que les faibles d’esprits reprennent et ont bien appris Dieu merci il y a encore des gens qui savent penser,chercher ,apprendre au lieu de répéter la propagande arabo-islamiste

  12. et les français pour prendre un exemple européens, génétiquement, ils sont proche de quoi, des italiens, des allemands, c’est quoi un gêne français « pure » pour pouvoir comparer la majorité de la population?

  13. un dernier mot, je pense qu’il y surement plus de proximité entre les maghrébins et ceux que vous appelez vrais arabes: langues commune, religion commune et donc autant de raisons de se sentir un seul peuple découpé en micro pays de manière aléatoire par les colonisateur. voyez vous, nous voulons des états arabes unis, Mais nos dirigeants préfèrent rester petit dictateur dans son petit pays
    En europe c’est le contraire, les peuples ne veulent pas de votre union européenne antidémocratique qui ne leur a apporté de des désillusions pour ceux qui en avaient au début et chomage, nivellement des protections sociales par le bas avec l’ouverture aux marchés et au dumping social, loi et traités voté par des parlementaires sans demander l’avis du peuple car les rares fois ou on l’a fait, le résultat était négatif.et par contre tous les dirigeants européens contre l’avis de leur peuples sont pour .
    Pourtant qu’y a t il de semblable entre des italiens et des anglais ou des polonais ou des allemands.
    langues différentes cultures totalement différentes sans parler de religions différentes, catholique, anglicane et orthodoxe sans parlé de l’athéisme

    1. Je ne dis pas le contraire. Je dis juste que les Maghrébins ne sont pas génétiquement et majoritairement, des Arabes, mais berbères arabisés. Si vous voulez voir les autres, consultez Internet, il y a partout des classifications génétiques des Européens. Je ne parle ni d’unité arabe ni de ligue islamique, c’est pas le sujet.

      1. Donc, pour résumer, pour vous « arabe » est une insulte? Sinon je ne vois pas l’interet de votre « démonstration »( en plus de croire que les musulmans sont les memes, ont compris de la meme façon, ont vécues dans le meme contexte, depuis 1400 ans????? Ce qui est absurde)

  14. 1. le titre est faux.
    2. la carte dit que le haplogroupe E1b au Maghreb dépasse 50% .. 50% de quoi? .. de la population? .. non .. 50% de ceux qui ont fait le test ADN .. et combien sont-ils? .. quelques dizaines .. donc, ça ne prouve rien.
    3. Personne ne nie l’existence des berbères au Maghreb
    4. Personne ne dit que les Maghrébins sont strictement arabo-berbères.

  15. A propos de la darija, tu dis : (( La Maghrébia est une langue issue du « mariage » des langues berbère et punique. Ces deux langues sont relativement proches car elles font partie de la famille linguistique chamito-sémitique. ))
    —————————————————————————————–
    1. la langue punique (est proche de) la langue berbère (car : deux langue chamito-sémitique)
    2. la langue punique (est proche de) l’arabe (car : deux langues sémitiques)
    3. conclusion : la langue berbère (est proche de) la langue arabe
    4. or, nous savons que la langue berbère (n’est pas proche de) la langue arabe
    5. donc, la langue punique (n’est pas proche de) la langue berbère

  16. A propos de la darija (suite), tu dis : (( La Maghrébia est une langue issue du « mariage » des langues berbère et punique. Ces deux langues sont relativement proches car elles font partie de la famille linguistique chamito-sémitique. ))
    —————————————————————————————–
    1. donne-nous des mots dans la maghrébia qui sont puniques et pas arabes (avec de vrais preuves)
    2. donne-nous des mots dans la maghrébia qui sont berbères (avec de vrais preuves)
    3. donne-nous des structures dans la maghrébia qui sont puniques et pas arabes (avec de vrais preuves)
    4. donne-nous des structures dans la maghrébia qui sont berbères (avec de vrais preuves)

    si tu ne donnes rien ou si tu ne donnes pas de vrais preuves (et j’en suis sure), cela signifierait que ce que tu dis n’est fondé que sur ton imagination et sur ta haine envers tout ce qui est arabe.

  17. tu dis : (( lorsque deux Maghrébins parlent entre eux, un Saoudien ou un Syrien aura du mal à les comprendre. ))
    —————————————————————————————–
    comment explique-tu le fait que des maghrébins analphabètes comprennent parfaitement l’égyptien, le saoudien, le koweïtien et le syrien?

  18. si la maghribia est d’origine punique (phénicienne) et non pas arabe :

    1. pourquoi est-ce que nous disons en maghribia « mosa3ada » (arabe) au lieu de « 3azar » (phénicien)? (aide)
    2. pourquoi est-ce que nous disons en maghribia « jic » (arabe) au lieu de « m7annat » ou « Saba » (phénicien)? (armée)
    3. pourquoi est-ce que nous disons en maghribia « nebla » (arabe) au lieu de « hoS » (phénicien)? (flèche)
    4. pourquoi est-ce que nous disons en maghribia « sewwel » (arabe) au lieu de « arac » ou « ca2al »(phénicien)? (poser une question)
    5. pourquoi est-ce que nous disons en maghribia « dahr » ou « dhar » (arabe) au lieu de « Sohr » (phénicien)? (dos)
    6. pourquoi est-ce que nous disons en maghribia « 7ella9 » ou « 7ejjam » (arabe) au lieu de « jillab » (phénicien)? (coiffeur)
    7. pourquoi est-ce que nous disons en maghribia « 7arb » (arabe) au lieu de « mal7amit » (phénicien)? (guerre)

  19. Etant moi meme un berbere touareg »arabisé »de culture profondement arabe,je crois que je suis assez bien placé pour comprendre cet amour haine qui existe entre les arabes et les berberes en general et qui particulierement est plus voyant chez les berberes d’algerie »kabyles ».

    Nul n’ignore que les musulmans(il y avait pas que des arabes il y avait des turcs,des perses,ethiopiens et autres)ont conquis le territoire berbere qui s’etendait des montagnes d’algerie jusqu’en mauritanie aux abords du fleuve senegal.cette conquete d’islamisation n’etait pas de caractére racial certes,elle a eu lieu avec des moyens qui le moins qu’on puisse dire n’etaient pas souvent souples .

    Ceci dit,les berberes sont entrés en masse dans cette nouvelle religion qui leur a rapidement donné une force et une determination dont ils revaient. Ils ont toujours refusé d’etre soumis aux arabes et ce sont eux qui vont continuer l’islamisation de l’afrique et de l’europe.
    Tarek ben Ziyad eteit berbère et ne parlait pas l’arabe,il à conquis l’espagne au nom de l’islam,Youcef ben tachifin qui a construit marrakech etait un maure berbere qui ne parlait pas non plus l’arabe,mahand ben Toumart aussi;les berberes ont islamisé le soudan(le mali actuel)et ont construit Toumbouctou,et le niger(Gao)et ont continue jusqu’au Nigeria.

    Cependant la relation entre berberes et arabes du maghreb a rapidement etait tres bonne;tous musulmans donc freres,ils ont reussi a vivre en parfaite harmonie et ceci meme en periode coloniale.
    Mais l’arrivée de nouvelles idées de nationalisme arabe de syrie,egypte et d’iraq a foutu cette entente en l’air;tout à coup les arabes se sentaient plus arabes que musulmans et les berberes se sont sentis exclus de cette soi disant arabité qu’ils n’ont jamais reussi à comprendre.
    Cela a provoqué un nationalisme berbere un peu partout au maghreb et surtout en Algerie,ce qui s’explique par le fait que les berberes algeriens etaient les moins soumis culturellement et surtout les plus nombreux.
    Le nationalisme arabe,il faut le dire,est trés special dans le sens ou un arabe de l’algerie,du maroc ou de mauritanie par exemple se sent plus proche d’un arabe du liban,de syrie ou du koweit que d’un berbere qui vient du meme pays que lui.et cela est allé au dela meme de l’islam,un arabe meme chretien est le frere d’un autre arabe musulman plus qu’un berbere ou noir musulman .

    Je crois et ceci n’est qu’un point de vue, que ce nationalisme arabe etait a l’origine de la cassure de l’unité et de l’entente qui existait,et cela est tout à fait naturel que les berberes soient reticents à suivre leurs freres arabes sur ce terrain,les berberes sont pres a defendre l’islam mais pas l’arabité.Ils ne sont tout simplement pas arabes;ce que beaucoup d’arabes voient comme etant une traitrise,on entend beaucoup d’intellectuels arabes dire des kabyles qu’ils sont à la solde de la france,des berberes en general qu’ils sont contre le monde arabe voire meme contre l’islam.
    Mais si on revient un petit peu à l’histoire on voit que les berberes ont toujours defendu l’islam et qu’on a pas le droit de leur demander de defendre les arabes.
    Loin de moi l’idée de faire les eloges du nationalisme berbere que je condamne d’ailleurs mais je ne comprends pas que leurs freres arabes soient mecontents s’ils veulent faire vivre leur langue et leur culture.
    VIVONS EN PAIX!!!!!

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s