Egypte : les pro-Sisi, les pro-Morsi et les autres


Egypte Mersa MatruhUne photo qui circule sur la toile qui a de quoi surprendre, si elle s’avère ne pas être un fake. Elle a été postée sur Twitter et est en train de faire un buzz. Elle a été prise par un photographe inconnu dans la ville de Mersa Matruh, situé au Nord-ouest du Caire, sur la Méditerranée. Des vacanciers à la plage en Egypte avec des colonnes de fumée en arrière plan. La plage, très hautement fréquentée d’après cette image, alors que les violences font rage en Egypte, contraste avec les images que l’on voit depuis quelques jours provenant du Caire.

Qu’en est-il de tout ça ?

Apparemment, ceux que l’on voit ici semblent bien loin de la lutte acharnée pour le pouvoir entre les pro-Morsi et les Pro-Sisi. Eux sont peut-être des pro-Egypte ?

Avic

 

7 réflexions sur « Egypte : les pro-Sisi, les pro-Morsi et les autres »

  1. Il n’y a pas de lutte entre les pro-morsi et les pro-sissi.
    Le peuple égyptien se sert de Sissi comme le peuple français s’est servi de Louis Bonaparte en 1850, après s’est fait confisquer les révolutions de 1848 et la Seconde République qui en avait résulté. Ledit Bonaparte semble avoir cru pouvoir fonder sa dynastie impériale pour l’éternité : 20 ans plus tard il a été licencié (sans indemnité).
    L’Égypte ne va pas disparaître (quoique Pepe Escobar la croit condamner). Elle est là depuis 5000 ans. Sissi n’est pas destiné à fonder une nouvelle dynastie pharaonique, c’est juste un outil pour se débarrasser des FM.

    1. Oui, les individus passent, les peuples restent. Mais qu’est-ce qu’ils dégustent avec ces gens qui passent et dont ils font des instruments.

      1. Le peuple égyptien ne « déguste pas actuellement : il n’est pas passif, mais actif. Il poursuit une révolution sur plusieurs décennies (rappel : il a fallu un siècle et demi entre le déclenchement de la révolution française, censée instaurer la démocratie, et l’instauration du suffrage universel).
        La révolution c’est la guerre. Et les diverses forces contre-révolutionnaires, concurrentes entre elles, combattent et soutiennent tel ou tel acteur de la révolution. Elles le soutiennent, comme la corde fait le pendu (emprunt d’un mot à Lénine qui avait été « soutenu » par l’empereur allemand, mais ce dernier se fit éjecter peu après !). Le plus important ce n’est pas de savoir qui le Qatar soutient, qui la maison des Saoud soutient. L’important c’est le peuple en révolution : pour l’instant il utilise, Sissi, tant qu’il peut faire usage pour liquider les FM.

  2. Les peuples restent? Vous êtes sûrs?

    Je connais des aborigènes d’Australie, des Maoris de Nouvelle Zélande des Amérindiens des USA, et même des Palestiniens qui cherchent autour d’eux pour s’assurer que vous dites vrai.

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s