« Al Qaida est financé par les USA » (un ex membre) – vidéo


maxresdefaultL’ex-membre d’Al Qaida Sheikh Nabil Naiim a diffusé un témoignage étonnant en affirmant que le chef de Jabhat Al-Nusra, principale milice active en Syrie pour renverser Bachar, est en fait un agent de la CIA. Sheikh Nabil Naiim, considéré comme le leader historique du mouvement jihadiste islamique en Egypte, a dirigé le camp d’entraînement de Safwa Al-Qaeda où il rencontra Osama Bin Laden. Il est ensuite parti au Soudan avec le dirigeant d’Al-Qaeda Ayman al-Zawahiri et il a été reconnu officiellement membre d’Al-Qaeda. Directement impliqué dans l’assassinat du président égyptien Anouar el Sadate, Naiim a été emprisonné après une tentative d’asssassinat de Hosni Moubarak. Relâché après la chute de celui-ci, Naiim a renoncé à la violence et accuse à présent ses anciens collègues de figgurer sur les feuilles de paie de la CIA. « Je crois personnellement que le chef de l’armée Nusra Mohammed al-Jawlani et un agent de la CIA au sein d’Al Nusra. », déclare-t-il notamment dans cette vidéo.

http://www.michelcollon.info/Al-Qaida-est-finance-par-les-USA.html

 

 

 

11 réflexions sur « « Al Qaida est financé par les USA » (un ex membre) – vidéo »

  1. les pétrodollars ont aveuglés les écervelés du monde arabe et musulman.ce ne sont que des idiots, ils sont entrain de détruire leur pays et tuer leurs proches……………par la suite la CIA va les jeter dans un mo dans la poubelle d’un

  2. Tout cela est connu depuis fort longtemps. c’est seulement maintenant que certains en parlent.

    A lire aussi, pour les arabophones – Le Secret du Temple des Frères Musulmans – par Tharwat Al-Kharbaoui, ancien dirigeant à la confrérie des Frères Musulmans (langue: arabe)Témoignage de Tharwat Al-Kharbaoui, ancien dirigeant à la confrérie des Frères Musulmans, qu’il a quittée depuis 2002. Il est l’auteur du récent livre qui vient de paraitre « Le secret du Temple », dans lequel il dénonce les pratiques maçonniques de la Confrérie des Frères Musulmans, leurs alliances et leurs accords secrets avec les sionistes. Ainsi que l’historique de cette confrérie depuis ses débuts!

  3. Voici la nouvelle carte du Proche-Orient tel que presenté par le NYT le 28 septembre dernierhttp://www.nytimes.com/interactive/2013/09/29/sunday-review/how-5-countries-could-become-14.html?ref=sunday&_r=1&

  4. l’article traduit par IRIBhttp://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/276930-ny-times-publie-la-nouvelle-carte-du-moyen-orient

  5. historiquement, il faut remonter au 19eme siècle pour comprendre comment l’Empire Britannique a utilisé et instrumentalisé le fondalisme religieux et la secte rigoriste wahabite comme un puissant moyen de déstabilisation de l’unité d’un monde musulman éclaté, déjà fragilisé par la situation de délitement de l’Empire Ottoman

    l’utilisation politique de ce courant religieux par les britanniques apparaît finalement être à l’origine du découpage de la carte actuelle au Proche Orient au terme des deux guerres mondiales… On comprendra enfin pourquoi les wahhabites apparaissent aujourd’hui comme les alliés objectifs des Israéliens… L’enjeu actuel des sionistes est en effet de déstabiliser à leur profit toute la zone proche orientale et les wahhabites se révèlent un puissant moteur en ce domaine. Accessoirement, puisque la rage destructrice de ces fondamentalistes s’attaque à tout ce qui pourrait suggérer la reconnaissance d’un culte rendu à un homme – d’où la destruction immédiate au Mali des mausolées de Tombouctou – elle s’accommoderait très bien aussi de la destruction des monuments de l’Esplanade du Temple à Jérusalem : la mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher ! Ceci permettrait à d’autres fondamentalistes, juifs ceux-là, de reconstruire enfin le Temple ! Le rêve sioniste absolu… Et des contacts ont déjà été pris dans ce sens entre personnalités israéliennes et wahhabites !http://www.geopolintel.fr/article711.html

    1. Hi Yasmina,

      Le fait que les Wahhabites puissent faire sauter l’Esplanade du Temple me paraît réalisable de leur point de vue. Que les sionistes aient pris des contacts allant dans ce sens, ne m’étonne guère de leur part.

      Cependant, j’y vois un hic, et de taille: Pour que les hommes de main de l’Arabie Saoudite puissent mener à bien leur dynamitage, il faudrait qu’ils puissent envahir Jérusalem…sans qu’Israël ne puisse y faire grand-chose. Ce n’est pas la bande de Pieds Nickelés guerroyant en Syrie qui risque d’y parvenir.

      J’imagine la stupeur mondiale, devant les gros titres des journaux:
      « Le porte-avions israélien qui tombe face à une horde de djihadistes déguenillés!! »

      Faudra qu’ils soient vraiment très persuasifs pour nous faire avaler une telle couleuvre.

      1. Les angoisses des Etats-Unis

        En plus des trois piliers de l’influence saoudienne aux Etats-Unis : le secteur financier, le pétrole et l’industrie militaire, il faut compter des organisations comme la Ligue Musulmane Mondiale, le Conseil des relations Americano-Islamiques, la Société Islamique d’Amérique de Nord, l’Association des Etudiants Musulmans (notamment), qui convergent autour de l’objectif d’affaiblir l’Islam modéré. Mais la Maison Blanche n’en a que faire. Les investissements saoudiens atteignent les six milliards de dollars, sans compter le retour de l’argent de la vente du pétrole aux entreprises d’armement étasuniennes.

        L’OTAN a invité l’Arabie Saoudite à intégrer sa structure. Dans le même temps, Obama a signé avec Al Saud une vente d’arme d’une valeur de 67 milliards de dollars, le plus important accord de vente d’arme entre deux états de l’histoire.

        Bien que le vieux pacte « pétrole à bas prix contre protection militaire » soit toujours en vigueur entre les deux parties, il se pourrait que la convergence d’intérêts touche à sa fin. La
        Maison Blanche est inquiète de la situation interne de son
        seul allié stable dans la région pour plusieurs raisons :

        http://www.laplumeagratter.fr/2013/09/30/arabie-saoudite-le-silence-blanc-et-un-cocktail-de-wahhabisme-et-de-petrole

      2. D’abord, il y a déja des’takfiristes  » à Jérusalem. Par exemple, il se sont pris à l’imam de la mosqué d’Al Aqsa, qui a fait un preche où il met en garde contre « le jihad » en Syrie. C’est un faux jihad, un jihad yankee dans la voie du mal . Il a exhorté les musulmans à ne pas se tremper de combat, qu’il y a deux Messie à suivre un faux ( l’AnteChrist à Jérusalem) et un vrai( le Retour de Issa, Jesus fils de Marie à Damas) ceci d’apres l’eschatologie islamique. Les Takfiristes l’ont menacé et rendu son sang licite pour etre versé.

        Ensuite, les médias controlé par les sionistes vous feront croire ce qu’ils voudront. La des truction de l’Esplanade des Mosqués est de toutes façon programée. Par les Takfiristes c’est encore mieux. Cassus belli pour les anéantir par la suite…

  6. LES VÉRITABLES BUTS DE GUERRE DE LA FRANCE
    Bernard Kouchner : Renverser le gouvernement syrien « est le vrai
    sujet mais il faut habiller de façon diplomatique sa présentation »
    C’est le souffle coupé que nous avons entendu le faucon « humanitaire » Bernard Kouchner tenir, sur I-Tele ce 5 septembre, des propos guerriers devant conduire à une catastrophe majeure et de
    nombreuses victimes.

    Bernard Kouchner, ami du Ministre des affaires étrangères Laurent Fabius et, de ce fait, sans doute dans le secret des Dieux, répond :
    « C’est le vrai sujet mais il faut habiller de façon diplomatique sa présentation … »

    Nous nous demandons :
    Comment un ancien ministre des Affaires étrangères, ex-chef de la diplomatie française peut-il être aussi vulgaire ?
    Est-ce cela la France, le niveau de ses dirigeants politiques devant lesquels les journalistes se couchent ?
    Comment ces individus là – qui par leurs mensonges et leurs manipulations poussent depuis deux ans à la guerre contre la Syrie – peuvent-ils avoir le pouvoir de décider du sort de peuples et de nations souveraines ? Est-ce cela la démocratie ?

    Nous savions que les dirigeants français se préparaient depuis 18 mois à déstabiliser la Syrie , qu’ils encadraient militairement des mercenaires islamistes afin de parvenir à renverser son président et son gouvernement légal.

    Nous savions que le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, s’est rendu le 25 août à Tel Aviv pour se concerter avec les chefs militaires de l’Etat juif d’Israël dans le cadre des préparatifs de guerre contre la Syrie ; et non pas, comme cela a été dit, pour apporter « le soutien de la France au processus de paix israélo-palestinien ».

    Mais nous en avons là une nouvelle et éclatante confirmation. Au moment où Hollande et Fabius mentent aux Français, en disant que le but « n’est pas de renverser Bachar ».

    Silvia Cattori .

    http://www.silviacattori.net/article4814.html

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s