Un jeune saoudien condamné à 10 ans de prison et 2.000 coups de fouet pour avoir dansé torse nu


fouetUn jeune saoudien a été condamné à la peine de 10 ans de prison et 2.000 coups de fouet pour avoir dansé torse nu en public. Alors qu’un deuxième prévenu a écopé sur le même dossier de la peine de 7 ans de prison et 1.200 coups de fouet et deux autres ont été condamnés chacun à 3 ans de réclusion et 500 coups.

Selon la presse saoudienne qui rapporte ce jeudi l’information, ce verdict a été rendu par le tribunal de Buraïda, principale ville de Qassim.

Les quatre prévenus, dont deux appartiennent au corps de la police saoudienne, étaient poursuivis pour avoir “dansé sur un véhicule devant un groupe de jeunes et avoir posté une vidéo sur les réseaux sociaux” et d’avoir “encouragé à la débauche et défié les valeurs de la société, en violation de la moralité publique”.

A l’origine cette affaire, une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux montrant les quatre jeunes saoudiens, dont l’un torse nu, en train de danser sur le toit d’un véhicule, en présence d’autres jeunes gens à Qassim, bastion du conservatisme dans le royaume.

http://www.algerie1.com/actualite/un-jeune-saoudien-condamne-a-10-ans-de-prison-pour-avoir-danse-torse-nu/

10 réflexions sur « Un jeune saoudien condamné à 10 ans de prison et 2.000 coups de fouet pour avoir dansé torse nu »

  1. Un exemple d’instrumentalisation : leur gouvernement interdit de manifester, il se base sur des « pseudos fatwas » – faites par des « pseudos savants » – qui n’ont aucun fondement juridique en Islam. Des fatwas édictées par les « savants du palais » sur demande des gouverneurs et autres dictateurs des pays musulmans (notamment l’Arabie saoudite) pour empêcher la population de se rebeller et ainsi leur permettre de conserver leur pouvoir sans aucune crainte.

    Rappelons-nous qu’à chaque fois qu’il y a eu des élections libres dans le monde musulman, le peuple a voté et élu des partis religieux proche des Frères Musulmans !

    Vous entendrez également de leur part que la démocratie est « Haram », oubliant certainement que les quatre premiers Califes ont été élu démocratiquement, que le Prophète (saws) consultait régulièrement ses compagnons, et qu’il (saws) consultait aussi les hommes, les femmes et même les enfants !

    Ce n’est donc pas l’Islam qui est contre la démocratie mais bien les dirigeants saoudiens et les dictateurs du monde arabe qui le sont, ayant conscience que le résultat des urnes ne leur sera que défavorable.

    inShare

  2. De la dictature saoudienne à la démocratie à la française : l’autonomie du mode de gouvernance étatique israélien.

    L’absence de corpus législatif et la volatilité du système judiciaire sont également à l’origine d’une cruauté dans le traitement des faits de vol. Le 13 mars 2013, sept jeunes saoudiens (âgés entre 20 et 24 ans) ont été condamnés à la crucifixion pour avoir braqué des bijouteries en 2004 et 2005. Ils ont toutefois bénéficié d’une certaine clémence de la part de l’institution judiciaire qui a finalement décidé d’une exécution par balle et non d’une décapitation suivie de la crucifixion des corps démembrés. Certes, dans la bande de jeunes, deux étaient mineurs au moment des faits. En outre, ils ont été arrêtés, torturés et condamnés à mort sans appel en 2009, hors la présence d’un avocat (en dépit des protestations d’Amnesty International), et ce, en parfaite contradiction avec la Convention relative aux Droits de l’enfant ratifiée par l’Arabie Saoudite en 1996 (l’article 37 a de cette convention dispose en effet que les « États parties veillent à ce que nul enfant ne soit soumis à la torture ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Ni la peine capitale ni l’emprisonnement à vie sans possibilité de libération ne doivent être prononcés pour les infractions commises par des personnes âgées de moins de dix-huit ans »). En réalité, si la crucifixion a été commuée en peine de mort par balle, ce n’est pas par hasard. L’Arabie saoudite connaît une pénurie des vocations pour la profession de bourreau et, en tout état de cause, il convenait de ménager l’opinion internationale.
    Notons enfin, parmi les formes de traitements inhumains que réserve l’Arabie Saoudite à ses sujets, le cas de Ali al-Khawahir condamné à la paralysie en avril 2013, après avoir purgé 10 ans d’emprisonnement bien qu’il était âgé de 14 ans, lorsqu’il a poignardé l’un de ses camarades retrouvé paralysé. Désormais, et pour empêcher l’application de la loi du talion et lui éviter une cynique paralysie, un philanthrope se propose de réunir la somme de 200 000 euros pour la reverser à l’Etat.
    Cette cruauté dans le système judiciaire saoudien n’empêche pas la poursuite des relations commerciales avec les partenaires économiques de tous horizons. Le 4 novembre 2012, le Président français François Hollande s’est rendu en Arabie saoudite pour évoquer les problèmes internationaux (Syrie, Liban) mais également la coopération économique entre les deux pays. Le Président a confirmé sa volonté de développer des relations personnelles et de confiance avec le roi Abdallah (son plus important fournisseur de pétrole), et a proposé les prestations françaises pour ce qu’il en est des marchés locaux évalués à 400 milliards de dollars, prochainement investis pour la modernisation des infrastructures du royaume avec notamment la construction de centrales nucléaires.

    http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=35516

    1. « la crucifixion des corps démembrés. » Pardonnez la morbidité de la question mais vous pourriez expliquer la technique de crucifixion d’un corps démembré (donc sans bras ni jambe) ? A première vue ça parait compliqué, au-delà de l’abjection qu’inspire évidemment ces châtiments bestiaux.

  3. Bonjour à tous
    En Arabie Saoudite règnent des Barbares ! Non ce n’est pas l’Islam… Mais ce sont ces déviants hérétiques qui sont les Alliés de la « communauté internationale » ( USA, Hollande, Cameron, Sion, Turquie, UE) pour porter la guerre au Proche et au Moyen Orient et infester la Syrie de terroristes aussi cruels et barbares que les juges et bourreaux de Riyad….
    Ces peines sanguinaires, inhumaines n’ont pas fait réagir le sieur Botul ni évidemment les deux compères Hollande et Fabius qui ne cessent pourtant de se mêler des affaires de Syrie, du Mali d’Iran ou encore de Centre Afrique … je dois oublier quelques pays…

    Cordialement – mvl17

  4. Ces chameliers dictateurs qui se sont inventé une royauté sans en connaître les valeurs et les codes devraient être rayés de la carte.

  5. Hollande est un lèche babouche, lâche et mou. Il est très bien au pays des loukoums! Si seulement ils pouvaient le garder, nous serions débarrassé de ce nul.

    1. Il n’est pas de jour sans une pensée pour le passé et une pensée pour le futur, l’une s’éloignant de l’autre ou l’une cherchant à se rapprocher de l’autre… 😉

  6. Les origines juives de la famille Al Saoud .

    Texte qui reprend les origines de cette famille hypocrite et criminelle dont l’extrême rigorisme apparent est la preuve ultime de son origine sabbataïste. Il est évident qu’ils soutiennent le projet millénariste de la secte et ainsi laissent faire les massacres en Palestine, sans jamais bouger le petit doigt.
    Le roi Faysal al-Saoud déclare au Washington Post le 17 septembre 1969 :
    « Nous la famille saoudienne, sommes les cousins des juifs : nous sommes en total désaccord avec tout arabe ou toute autorité islamique qui se montre hostile aux juifs. Mais nous devons au contraire vivre en paix avec eux. Notre pays est le sommet de la fontaine d’où les juifs ont émergé puis leurs descendants se sont répandus à travers le Monde ».
    Ils ont au moins le mérite d’être clairs.
    Ceux qui s’intéressent au Moyen-Orient ont tous été interpellés ou choqués par l’attitude ou le désintérêt de l’Arabie saoudite envers la souffrance du Peuple Palestinien.
    Si chacun reconnaît que cette monarchie absolue est sanguinaire et qu’elle prône un islam radical cruel, profondément archaïque et criminel en imposant ses doctrines wahhabites qui sortent de nulle part et qui sont contraires aux véritables valeurs de l’islam, les islamophobes et les arabophones juifs sionistes vont s’arracher les cheveux en apprenant que ces derniers sont des leurs.
    Tout s’explique à la lueur de cette vérité savamment cachée et connue de peu d’Occidentaux. La pièce du puzzle manquant s’imbrique ainsi avec aisance pour expliquer l’origine du terrorisme (Ben Laden Saoudien) et particulièrement celui des salafistes à la solde de la famille Saoud pour le compte des juifs sionistes. Cela explique aussi pourquoi désormais Paris reçoit ces tueurs barbares saoudiens en leur déroulant le tapis rouge alors qu’ils représentent ce que la France dit combattre en Libye, Côte d’Ivoire et ailleurs. Mais un Kadhafi ou un Bachar el Assad est un saint en comparaison à ces individus qui décapitent, lapident et mutilent encore en place publique leurs concitoyens pour un oui ou pour un non et qui sont la plaque tournante du terrorisme international créé par les Anglo-saxons sionistes pour le combattre. D’ailleurs, il aurait été beaucoup plus simple que l’État d’Israël se fasse sur cette vaste région de la péninsule arabique.
    MOHAMMAD SAKHER a été tué par le régime saoudien pour avoir
    dévoiler les conclusions suivantes :

    voir la suite ici …
    http://www.lelibrepenseur.org/2013/08/18/les-origines-juives-de-la-famille-al-saoud/

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s