Temple de Salomon : une arnaque archéologique ?


temple-de-salomon-jerusalemLa quête de preuves attestant l’existence du Temple de Salomon, mythique lieu au cœur même de la religion juive, ressemble d’une certaine manière à celle du saint Graal. En effet, excepté sa mention dans l’Ancien Testament, il n’existe aucune donnée archéologique le concernant. Une telle situation peut s’avérer être un terreau fertile pour toute personne mal intentionnée dans la ville antique (et pleine d’antiquaires) de Jérusalem. Démonstration…

Ce périple commence au milieu des années 80 par une découverte historique et religieuse faite chez un antiquaire de la ville sainte. Il s’agit d’un petit objet vraisemblablement très vieux et fracturé, où un message en hébreu est inscrit. Trouvaille d’apparence anodine, mais André Lemaire, un épigraphiste français, va pourtant l’authentifier comme étant une grenade cérémonielle en ivoire datant du VIIIe siècle avant J.-C.

La « grenade d’Ivoire »
La « grenade d’Ivoire »

Celle-ci prouverait l’existence du Temple de Salomon par la traduction des gravures présentes : « appartient au temple de Yahvé [Dieu], sacré pour les prêtres ». Du côté israélien, l’officielle IAA (Autorité israélienne des antiquités) approuve l’analyse du Français et l’Israel Museum tente alors d’acquérir cette pièce unique, qui a entretemps mystérieusement disparu. C’est finalement en 1987 que la Grenade d’Ivoire est retrouvée (grâce à un coup de fil anonyme), acquise (en échange de 700 000 dollars en liquide offerts par un donateur anonyme et déposés sur un compte secret en Suisse), puis exposée en tant que seul vestige au monde du Temple de Salomon, malgré une ignorance totale concernant les circonstances de son exhumation et l’identité de son ancien propriétaire [1].

En 2002, le milieu de l’archéologie en Israël est de nouveau en émoi. En effet, une autre découverte prouvant la véracité du mythique temple est faite chez un antiquaire. Il s’agit cette fois d’une tablette en pierre couverte de textes en hébreu antique.

La « tablette de Joas »
La « tablette de Joas »

Ces textes mentionnent des travaux accomplis par le roi Joas sur le temple de Yahvé, en totale concordance avec ce qui est écrit dans le Livre des Rois, dans l’Ancien Testament. La tablette de Joas est étudiée par le Geological Survey of Israel (l’institut géologique d’Israël, géré par le gouvernement) qui conclut à son authenticité. Cependant, des doutes naissent quant à ces conclusions quand la presse dévoile que l’homme qui se cache derrière cette révélation n’est autre qu’Oded Golan.

Alors qui est Golan ? Cet homme, qui se définit lui-même comme collectionneur d’antiquités, s’est fait connaître quelques mois auparavant pour avoir révélé au grand jour une pièce religieuse unique : le polémique ossuaire de Jacques [2]. Polémique car l’authenticité de ce dernier est ouvertement critiquée par de très nombreux spécialistes, mais aussi parce qu’il contredit l’histoire de Jésus Christ comme elle est décrite dans la Bible.

L’« ossuaire de Jacques »
L’« ossuaire de Jacques »

En bref, nous avons une découverte à portée historique et mondiale, reconnue par l’État israélien qui plus est, révélée par un type que peu hésitent à qualifier d’escroc. C’est donc logiquement qu’une contre-expertise indépendante doit être faite. Celui qui s’en chargera est Yuval Goren, un professeur de Tel Aviv. Il étudiera la patine [3] de la Tablette et son compte rendu sera sans appel : la pierre ne provient pas de Jérusalem ni de ses environs, et les gravures sont très récentes et probablement faites avec des outils modernes [4]. C’est l’écœurement général.

Pour répondre aux pressions, le gouvernement israélien demande à la police et à l’IAA d’enquêter sur Golan, qui passe en toute logique pour le responsable de cette mascarade. Les conclusions sont effarantes : on a carrément découvert chez lui un atelier et des outils indispensables pour contrefaire des antiquités ainsi que des œuvres inachevées [5]. On trouvera même une photo montrant le soi-disant collectionneur tenant dans ses mains la fameuse tablette alors que celui-ci s’était toujours défendu de ne l’avoir jamais vue. Plus tard, les enquêteurs iront jusqu’à démontrer que Golan a déjà vendu beaucoup de ses contrefaçons à des collectionneurs et des musées partout dans le monde, malheureusement sans jamais dévoiler le nom des victimes. Dans un tel contexte, l’IAA ne peut que reconnaître que la tablette de Joas est un faux, tout comme l’autre grande création de Golan, l’ossuaire de Jacques.

En décembre 2004, Golan et trois de ses complices sont inculpés pour contrefaçon. Les enquêteurs les accusent même de pratiquer cette activité depuis une vingtaine d’années au moins. De plus, l’opinion générale est d’avis que Golan n’est que la partie émergée d’un système de fraude élaboré, qui n’a pu être mené à bien que par l’existence d’une organisation compétente et structurée mais criminelle [6]. Une mafia d’antiquités bibliques, en somme.

Oded Golan
Oded Golan

Il est alors indispensable, pour comprendre l’intérêt d’une telle escroquerie, de comprendre avant tout la situation du marché des antiquités en Israël. La valeur d’un objet archéologique biblique possédant des traces d’écriture est cent fois supérieure à celle d’un même objet qui est quant à lui vierge de toute inscription [7] En gros, il suffit de graver, bien comme il faut, quelques mots en hébreux sur un vase datant d’avant notre ère pour que son prix passe de 1 000 à 100 000 dollars.

Directement après ces révélations, des interrogations se portent inévitablement vers la Grenade d’Ivoire dévoilée au grand public en 1987. Des interrogations qui s’avèreront fondées, puisque c’est encore Yuval Goren [8] qui démontrera par l’étude de la patine et d’autres observations [9] la falsification du seul et unique vestige officiellement reconnu par l’Israël Museum comme étant lié au Temple de Salomon [10]. L’enquête policière démontrera même qu’il y a toutes les chances de croire que Golan et ses acolytes sont derrière cette arnaque [11].

À l’heure actuelle, la Grenade n’est plus visible par le public et la Tablette n’est jamais exposée. Les défenseurs de l’authenticité des différents objets ont perdu beaucoup d’estime aux yeux de la communauté archéologique mondiale. Oded Golan n’a jamais payé pour ses actes [12]. Et, plus grave encore, chaque antiquité dite biblique et qui possède des traces d’écriture en Israël est maintenant déclarée suspecte, qu’elle se trouve sur l’étal d’un antiquaire ou sur le présentoir d’un musée.

Notes

[1] Les Trésors perdus de Salomon (2007), documentaire de Robert Eagle :

http://www.dailymotion.com/video/xjzuoj_les-tresors-perdus-de-salomon-1_tech
http://www.dailymotion.com/video/xjzyvq_les-tresors-perdus-de-salomon-2_tech?search_algo=2
http://www.dailymotion.com/video/xk045q_les-tresors-perdus-de-salomon-3_tech?search_algo=2

[2] Ossuaire de Jacques : il s’agit d’une boite en pierre qui sert d’urne funéraire où il est gravé en araméen ancien « Jacques fils de Joseph, frère de Jésus ». Cet objet apporterait la preuve d’un lien biologique entre Jésus et Saint Jacques, l’un des douze apôtres.

[3] Patine : fine couche sur la surface d’une roche créée par les altérations chimiques et physique du temps. En archéologie, étudier la patine est une méthode reconnue pour définir l’origine géographique et l’ancienneté d’un objet en pierre.

[4] Journal of the institute of archaeology of Tel Aviv university vol.31 n.1 (2004) : http://www.academia.edu/292630/Authenticity_Examination_of_the_Jehoash_Inscription

[5] The art of authentic forgery, (14/04/2008) haaretz.com, http://www.haaretz.com/print-edition/features/the-art-of-authentic-forgery-1.243934

[6] Israel Indicts 4 in ’Brother of Jesus’ Hoax and other Forgeries (30/12/2004), nytimes.com, http://www.nytimes.com/2004/12/30/international/middleeast/30mideast.html?_r=0

[7] Robert Eagle, op. cit.

[8] Analysis of Photographs (05/2007), Biblical Archeology Society, http://www.bib-arch.org/online-exclusives/ivory-pomegranate-02.asp

[9] Parmi ces observations, l’inscription en hébreu ne répond pas à la logique de la fracture de l’objet et, à certains endroits, les lettres s’arrêtent même avant les brisures. Cela signifie que la fracture est antérieure à la gravure. Enfin, l’objet n’est pas en ivoire mais en dent d’hippopotame. Enfin, l’objet n’est pas en ivoire mais en dent d’hippopotame, une donnée facile à démontrer que l’IAA n’avait bizarrement pas été capable de voir en 1987.

[10] Ivory pomegranate ’not Salomon’s’ (24/12/2004), bbcnews.co.uk, http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/4123595.stm

[11] Solomon relic a fake, Museum concludes (24/12/2004), nbcnews.com, http://www.nbcnews.com/id/6753063/ns/technology_and_science-science/t/solomon-relic-fake-museum-concludes/#.Ukk7p4ZSirg

[12] Golan a finalement été acquitté le 14 mars 2012. Le juge en charge a considéré qu’ « il n’y avait aucune preuve que la majorité des artefacts aient été contrefaits et que l’accusation à échouer à prouver quoi que ce soit, ne révélant en fait que des doutes compréhensibles ».

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Temple-de-Salomon-une-arnaque-archeologique-20527.html

25 réflexions sur « Temple de Salomon : une arnaque archéologique ? »

  1. Présumé être le pays des mines du roi Salomon, le Zimbabwe évoque avant tout les parcs animaliers de Hwange, Matopo Hill, le lac Kariba, le Zambèze et les célèbres chutes Victoria. « Imaginez les colonnes de
    nuages au pied des arcs-en-ciel, éclatant dans le rugissement perpétuel de la cataracte! » C’est ainsi que le docteur Livingstone, premier occidental à traverser l’Afrique de part en part, décrit en 1865 les chutes Victoria que les indigènes appelaient les « fumées grondantes ». Vaporisation géante, végétation luxuriante, abîmes obscurs, sentiers forestiers, îles embruns, ponts suspendus,
    découvrez à votre tour la frénésie dantesque du Zambèze. 🙂

    http://www.expert-travel.be/fr/com_programs/Le-Zimbabwe-277/view/

  2. Salomon fils de David dans l’histoire ancienne : Salomon est le deuxième fils de David, le troisième roi de l’ancien royaume d’Israël et
    l’avant dernier roi de l’état juif unifié avant sa division en deux royaumes, le royaume d’Israël du nord et le royaume de Judée. Sacrer roi en 970 avant Jésus-Christ, il régna de 970 à 930 A.J.C, il bâti le grand temple de Yahvé entre 960 et 953 avant Jésus-Christ (détruit en 70 de l’ère précédente par Titus). Sous son règne, l’ancien état d’Israël devint une grande puissance politique, militaire et économique. Le royaume hébreu recouvrait alors l’actuel Israël, une partie du Liban, de la Syrie, de la Jordanie et de l’Égypte.

    Salomon dans la Bible : L’essentiel de son histoire est raconté dans le livre des rois ; dans ce livre, il est classifié comme un homme sage et habile mais dans aucun livre de la Bible il n’est fait mention qu’il
    pratiquait la magie.

    http://www.sorcellerie-et-magie.com/roi_salomon.htm

    1. Notons au passage, que « le jugement de Salomon » n’a plus court de nos jours en israël:
      Plutôt que de séparer le pays en deux, on assiste à l’accaparement de la totalité du territoire en faveur des descendants de Salomon…

      1. Surtout que les israeliens actuelles notamment les ahskénazes sont issus de khazars …..TURKS qui ont été pharisaîsés à partir du9 éme siécle de ére, très prosélytes,ils furent des envahisseurs barbares pilleurs avec des mongols etc attila; c’est de ces khazars que descendent les rothschilds,les nétanyahu dsk etc ashkénazes et les winsors entre autres, prosélytes et ils le sont encore et à savoir que c’est totalement incompatible avec le judaisme à tous les niveaux ainsi qu’avec la Tho ra en deux
        mots qui fut écrite par un scribe perse; tout comme le wahhabisme des al saoud et des émirats pétrodollard est totalement incompatible avec la religion musulman autant que le sionisme est incompatible avec le christianisme contrairement au protestantisme par ex ET POURTANT.

    2. de plus il est largement prouvé qu’il n’y a jamais eu d’exode d’1 DIT MOÏSE avec son peuple et quaucun pharaon est mort noyé etc, moîse est un plagiat de sargon 1er – ,noé un plagiat dela légende sumérienne, qui existait aussi en inde etc, quand à abraham ( c’est un repicage de brahma) etc etc

    3. mouai sauf qu’à cette époque israelites ça n’existaient pas ni les hébreux d’ailleurs l’hébreux ancien étant en réalité de l’Assyrien. Cette tendance à occulter systématiquement l’empire perse à vocation universel d’où le premier monothéisme à vocation universel (mithra puis zoroastre) premier monothéisme ayant indiqué  » vous pouvez croire au dieu que vous voulez,mais aucun n’a le droit massacrer de (violer etc entre autres atrocités)de voler de piller ses voisins et patries voisines au nom de ce dieu,ceci ayant mi fin à la barbarie incestes viols entre autres atrocités,sacrifices humains,au travers desquels le sorcier de ce dieu faisait des miracles,celui -ci ayant introduit la circoncision à sa tribu, qui squattait au sina, comme marque d’appartenance et fait un pacte de sang avec une autre tribu de nomades qui a débarqué dans le coin, au nom de ce dieu le sorcier demandait toujours plus de crimes de massacres de génocides de vols et pillages qui étaient demandés au nom d’un certain dieu yahvé/ jahot/el schaddaï, de Mordekhaï (Mardoschée) toutes ses atrocités n’étant jamais punies puisque c’est leur dieu qui le leurs demandait.

      l’empire perse d’où aussi la naissance de la philosophie etc etc car
      avant c’était ninive.Si j’ai bonne souvenance c’est unroi perse qui fut nommé roi des rois,car cet empire admettait qu’il puisse y avoir d’autres rois qui puissent gouverner et pas seulement le leur, respectant ainsi la souveraineté des autres, à condition qu’ils ne foutent pas la merde ; à savoir aussi que l’iranien , l’ancien grec le latin etc et quasiment toutes langues européennes sont issues du persan ou sanskrit, cherchez sur le net,celles QUI ne le sont pas comme le turque; par ex; et l’hébreux ancien qui et en réalité del’assyrien encore parlé et écrit par les samaritains.L »arabe litéraire ayant été composé par les mêmes que les langues donc indo europeenne regardez une carte, la Russie et au delà faisant partie de l’europe la bande de terre non divisée par des océans ou des mers

  3. -1005 à -970: règne du roi David. -970 à -931: règne du roi Salomon.
    Jusque dans les années 1980, la monarchie unifiée de David et Salomon ainsi que sa rupture brutale étaient considérés comme des faits historiques avérés. Pourtant l’existence de ces deux rois légendaires cités dans la Bible n’est pas certaine. L’archéologie a récemment montré que leurs règnes étaient très différents de l’histoire contée dans l’Ancien Testament. Les fouilles entreprises à Jérusalem n’ont apporté aucune preuve de la grandeur de la cité à cette époque qui était un modeste village. Quant aux édifices monumentaux attribués jadis à Salomon, les rapporter à d’autres rois parait aujourd’hui beaucoup plus raisonnable. S’il n’y a pas eu de patriarches, ni d’Exode, ni de conquête de Canaan, ni de monarchie unifiée et prospère sous David et Salomon, nous devons en conclure que l’Israël biblique tel que nous le décrivent les cinq livres de Moïse, et les livres de Josué, des Juges et de Samuel, n’a jamais existé. Sources http://www.bible.chez-alice.fr« La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l’archéologie » Israël Finkelstein & Neil Asher Silberman. Bayard Édition

    -900 avant JC
    Le dromadaire commence progressivement à être domestiqué et utilisé comme bête de somme. Ce qui prouve que les innombrables histoires de chameaux ou de dromadaires citées dans la bible comme le récit des patriarches (1Samuel 15:3)… censé se passer vers -1500 ou
    -2000 n’ont pas existé et ne sont que le produit de l’imagination des
    auteurs qui les ont écrits beaucoup plus tard… 😉

    suite ici…

    http://www.bible.chez-alice.fr

      1. Une plainte ici Caligula ( ça vaut au moins, une réflexion ) 🙂

        Une maman dromadaire et un bébé dromadaire discutent des choses de la vie :
        — Maman, pourquoi est-ce que j’ai ces énormes pieds avec trois orteils ?
        La maman dromadaire répond :
        — Eh bien, c’est pour ne pas s’enfoncer, lorsqu’on traverse les immensités désertiques.
        — Ah… d’accord, répond le fils.
        Quelques minutes plus tard, le fils demande à nouveau :
        — Maman, pourquoi est-ce que j’ai de si longs sourcils ?
        — Ces sourcils sont là pour empêcher le sable de passer sous les paupières, lors des tempêtes de sable.
        — Ah d’accord maman, répond le fils.
        Un peu plus tard, le petit dromadaire revient à la charge :
        — Dis maman, pourquoi est-ce que l’on a cette grosse bosse sur le dos ?
        La maman dromadaire, lassée de toutes ces questions, répond :
        — La bosse nous sert à stocker l’eau, pour nos longues courses dans le désert. C’est grâce à elle qu’on peut se priver de boire pendant plusieurs dizaines de jours !
        — D’accord maman : si je comprends bien, on a des pieds très larges pour ne pas s’enfoncer dans le sable, de longs sourcils pour ne pas avoir les yeux irrités par le sable, et une bosse sur le dos pour pouvoir stocker de l’eau pour lors des longues courses dans le désert… Mais alors, maman, dis-moi une chose…
        — Oui, mon fils ?

        — Qu’est-ce qu’on fout ici, dans le zoo de Vincennes ? 😦

      2. François Hollande ne reverra jamais le dromadaire qui lui
        avait été offert à Tombouctou en février dernier : l’animal aurait été dégusté sous forme de tajine à la table d’une famille malienne selon les informations du magazine « Valeurs actuelles » relayées par LePoint.fr.

        Le président de la République, qui avait promis avec humour de se servir de l’animal « comme [d’un] moyen de transport aussi souvent que possible », aurait été informé de la fin
        tragique de son cadeau par des sources militaires lors d’un
        Conseil des ministres. 😦

      3. surtout que le dit juda = judaÏSME ayant vécu pendant la même période qu’un certain jésus l’araméen, il ne pouvait donc pas y avoir de judaïsme donc ni de jew avant et de plus sachant que cette histoire a été écrite et réécrite et modifiée et reremodifiées des centaines d’années après;dans des buts strictement politiques, de plus la petite

        province dites judée n’existait pas avant la colonisation romaine etc

  4. cette simple gravure,et la naissance d une ideologie naissante.la realite s ecartant du mythe pour justifier les quelques mots d un texte et la croyance absolue.c est un francais qui a authentifie cet objet…cette info a de l importance.

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s