Le Brésil accueillera le sommet mondial de l’internet dans la lutte en cours contre la surveillance de la NSA


brazil-internet-summit-fight-nsa.siLes dirigeants brésiliens ont annoncé qu’ils prévoyaient d’organiser une conférence internationale sur la gouvernance de l’Internet l’année prochaine, une déclaration qui survient après que le pays ait fait pression sans succès pour changer les politiques de la NSA utilisées par les États-Unis pour surveiller le Brésil.

La Présidente Dilma Rousseff, après consultation avec Fadi Chehade, directeur général de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers  (ICANN), a annoncé via Twitter qu’une conférence se tiendrait en Avril.

«Nous avons décidé que le Brésil accueillera en Avril 2014 un sommet international de gouvernements, de l’industrie, de la société civile et du monde universitaire,» avait-elle twitté mercredi.

Les récentes fuites du lanceur d’alerte Edward Snowden ont révélé que le Brésil est devenu une cible privilégiée de l’Agence nationale de la sécurité depuis que le programme du renseignement américain a lancé le programme de surveillance électronique de PRISM en 2007. En plus de surveiller l’activité en ligne des citoyens brésiliens, la NSA surveillait discrètement l’activité diplomatique et le géant pétrolier sud-américain Petrobras.

Rousseff a depuis annulé une visite d’Etat prévue aux États-Unis et utilisé son discours à l’ONU pour condamner ce qu’elle considérait comme «une violation du droit international et un affront» pour l’indépendance du Brésil.

« Sans le droit à la vie privée, il n’y a pas de véritable liberté d’expression ou de liberté d’opinion, et donc il n’y a pas de démocratie réelle », a-t-elle dit, ajoutant que «sans le respect de la souveraineté [d’une nation], il n’y a pas de base pour des relations appropriées entre les nations. Ceux qui veulent un partenariat stratégique ne peuvent pas permettre à des actions récurrentes et illégales de perdurer comme si elles étaient une pratique ordinaire.  »

La question a été discutée en Amérique latine, où Rousseff a clairement fait savoir que le Brésil ne tolérera pas une telle activité. Ses propres communications personnelles avec ses collaborateurs et d’autres informations téléphoniques privées ont été interceptées, selon le quotidien O Globo.

Les commentaires de Rousseff en face de la délégation internationale à l’ONU ont été salués à l’échelle nationale et à l’étranger.

« Elle a parlé pour nous tous, ce jour-là. Elle a exprimé l’intérêt pour le monde de trouver réellement comment nous allons vivre tous ensemble dans cette nouvelle ère numérique « , a déclaré Fadi Chehade à l’Agence France-Presse. « La confiance dans l’Internet mondial a été ébranlée et maintenant il est temps de rétablir cette confiance grâce à des décideurs et des institutions qui œuvreront dans ce sens ».

L’ICANN de Chehade est une organisation à but non lucratif basée à Los Angeles, responsable de la coordination des systèmes mondiaux d’Internet, dont les adresses IP internationales, les serveurs de noms racines, et l’introduction de nouvelles méthodes de domaines, entre autres.

Traduction Avic

http://rt.com/news/brazil-internet-summit-fight-nsa-006/

3 réflexions sur « Le Brésil accueillera le sommet mondial de l’internet dans la lutte en cours contre la surveillance de la NSA »

  1. Et pendant ce temps, au nom de la guerre au terrorisme, nos dirigeants européens sous écoute gardent le silence et laissent nos entreprises se faire piller.
    Au bûcher les vendus !

  2. La NSA et les dirigeants de l’UE continuent de nous prendre pour des cons !!!

    La NSA et les dirigeants de l’UE continuent de nous prendre pour des cons en voulant nous faire croire qu’il n’y a pas eu énormément d’espionnage, pour les premiers, et qu’ils n’étaient pas au courant des faits pour les seconds. Chaque semaine qui passe nous démontre le contraire. Ainsi le rôle de l’Allemagne, pays disciple des USA pour la construction européenne, s’avère encore plus important que ces dirigeants le déclare. Cela commence à empoisonner sérieusement la campagne pour les futures élections législatives de la chancelière Angela Merkel. Mais d’autres toutous sont démasqués un à un. Il y a fort a penser que la France, la Belgique et la Roumanie ne sont pas les seuls impliqués…

    Les faux culs germaniques

    La chancellerie Allemande dégage les services de renseignement de son pays de toutes responsabilité mais on est en droit d’imaginer que les services secrets allemands ont joué un double jeux en collaborant avec la NSA tout en étant eux même aussi les victimes du scandale PRISM.
    Suite aux révélations (500 millions de données personnelles en Allemagne étaient interceptées chaque mois, avec la collaboration du BND) de l’ancien agent de la NSA Edward Snowden et après les accusations de l’hebdomadaire Der Spiegel et du quotidien Bild, selon lesquelles le gouvernement allemand a collaboré avec la NSA et a été informé du programme d’espionnage PRISM dès 2011, le directeur de la chancellerie, Ronald Pofalla (qui a rang de ministre), a déclaré le 25 juillet devant une commission parlementaire que les services secrets allemands ont respecté le droit et la loi en faisant leur travail.
    “La protection des données était assurée à 100 % et l’Allemagne n’a pas communiqué des millions de données aux services secrets américains”, a assuré le ministre devant les députés.
    L’Allemagne et les Etats-Unis cherchent un accord. Le chef du renseignement allemand (BND), Gerhard Schindler, doit ainsi entamer fin août des discussions avec ses partenaires américains pour bannir l’espionnage entre les deux pays, à l’avenir.
    Le Parlement allemand cherche à mesurer l’étendue de l’action de la NSA et à déterminer le rôle du BND. Il demandera aussi si le gouvernement était au courant. La commission n’a pas exclu d’entendre des membres du gouvernement.

    reveil-et-vous.fr/article-la-nsa-et-les-dirigeants-de-lue-continuent-de-nous-prendre-pour-des-cons.html

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s