L’armée US bidonnait des cérémonies de retours de corps – Un scoop de NBC News


Scandale aux USA. A la suite d’une enquête de la chaîne NBC News, le Pentagone reconnaît avoir, pendant des années, organisé, à Hawaï, des cérémonies de faux retours de soldats américains, disparus et morts à l’étranger lors de précédents conflits, à l’insu de tous les invités et des familles présentes. The Big Lie, le gros mensonge, comme les soldats qui y participent, et connaissent la vérité, baptisent cette pratique, visait à dissimuler l’innéficacité de l’administration chargée de rapatrier les corps des soldats.

Belle cérémonie pleine d’émotion, le 10 septembre 2010 : un énorme avion cargo vient d’arriver sur la base militaire Joint Base Pearl Harbor-Hickam à Hawaï.

Les cercueils de militaires américains inconnus tués à l’étranger puis disparus lors de guerres comme celle du Vietnam, qui viennent d’être retrouvés, rentrent au pays pour être ensuite identifiés.

Malheureusement tout est bidon. Et lorsque la chaîne ABC News a commencé à enquêter sur ses cérémonies, le Pentagone a tout fait pour cacher la vérité. Quand NBC News a demandé à assister à une de ces cérémonies en juillet dernier, le Pentagone l’a aussitôt annulée.

Le 3 octobre dernier, NBC a demandé à interroger les responsables de ces cérémonies, ceux-ci n’ont pas donné suite.

Joint Base Pearl Harbor-Hickam à Hawaï. Photo Department of Defense (DOD)
Joint Base Pearl Harbor-Hickam à Hawaï. Photo Department of Defense (DOD)

Depuis septembre 2006, le ministère de la défense américain rapatrie régulièrement les corps de soldats qui ont été retrouvés à l’étranger après avoir été tués pendant la Seconde Guerre Mondiale, la guerre de Corée ou la guerre du Vietnam. Les corps retrouvés arrivent par avion sur la Joint Base Pearl Harbor-Hickam à Hawaï.

Joint Base Pearl Harbor-Hickam à Hawaï. Photo Department of Defense (DOD)
Joint Base Pearl Harbor-Hickam à Hawaï. Photo Department of Defense (DOD)

Lors de ces impressionantes « arrival ceremonies » au pied de l’avion censé arriver de l’étranger avec les cercueils des soldats, il y a une cérémonie officielle avec sonnerie aux morts, généraux et autres gradés au garde à vous. Ceci en présence d’hommes politiques, de journalistes, de familles de militaires, et d’anciens combattants qui croient assister à un vrai retour. On amène aussi des employés de la base pour qu’il y ait un public assez nombreux.

Joint Base Pearl Harbor-Hickam à Hawaï. Photo Department of Defense (DOD)
Joint Base Pearl Harbor-Hickam à Hawaï. Photo Department of Defense (DOD)

En fait, comme ABC News l’a révélé, tout est faux, et cela dure depuis 7 ans. L’avion ne vient pas de poser, généralement il n’est même pas en état de voler. Il est juste remorqué jusqu’au lieu de la cérémonie avant l’arrivée du public. On y place des boites de transfert couvertes d’un drapeau qui ressemblent ainsi à des cercueils, dans lesquels on a mis des restes humains conservés dans un laboratoire de la base où l’on tente de les identifier.

Les boites sont ensuite chargées dans un bus qui quitte les lieux pour retourner au laboratoire d’où les restes sont venus. Mais, selon NBC, il arrive que ce soit un employé qui ramène les boites en plastique contenant les restes sans aucune cérémonie, dans son véhicule personnel vers le labo.

Le Pentagone utilise photos et vidéos à chaque cérémonie, en les diffusant aux médias pour montrer que le Joint POW/MIA Accounting Command (JPAC qui a un effectif de 400 personnes militaires et civils) remplit sa mission de retrouver, de rapatrier et d’identifier les soldats américains morts à l’étranger et portés disparus.

En fait, la situation n’est pas très glorieuse comme l’explique un rapport officiel de 87 pages rédigé par le Government Accountability Office (équivalent de notre cour des comptes) daté de juillet 2013 : il y a 83 000 militaires américains portés disparus à l’étranger. Le JPAC n’arrive à en identifier que 72 en moyenne chaque année, et cela coûte environ 1 million de dollars par corps. Les restes des soldats attendent environ 11 ans dans une annexe du JPAC avant d’être identifiés. L’objectif est de 200 identifications par an, mais le JPAC est loin de l’atteindre.

Plusieurs commissions parlementaires critiquent le fonctionnement du JPAC et sa coûteuse inneficacité. On comprend donc la volonté du JPAC d’organiser des cérémonies montrant qu’il fait son travail.

Depuis la diffusion de l’enquête de NBC News, le site du JPAC a rebaptisé les « arrival ceremonies » en « honor ceremonies« .

De plus le JPAC est mis en accusation, car il refuse de faire des tests ADN sur les restes des 8 500 soldats inconnus enterrés dans les cimetières américains sous une plaque « unknown » (inconnu).

« Si j’ai vraiment été trompé, je vais devenir un citoyen très écoeuré, car je viens depuis des années » dit à ABC Jesse Baker un ancien combattant de la 2e Guerre Mondiale et de la guerre de Corée qui a assisté à plus de 50 de ces cérémonies bidonnées.

Par Gilles Klein

http://www.arretsurimages.net/articles/2013-10-12/L-armee-US-bidonnait-des-ceremonies-de-retours-de-corps-id6201

18 réflexions sur « L’armée US bidonnait des cérémonies de retours de corps – Un scoop de NBC News »

    1. Marrant, les USA me font penser aux reportages soviétiques glorifiant Staline. Combien y ont cru? Et combien y croient encore?
      Traduction de American Way of Life = Voie de Garage.

          1. La Masse Manipulable Par la Télé 😦
            Cruauté, violences psychologiques et sexuelles, humiliations : la téléréalité semble devenue folle. Son arrivée au début des années 2000 ouvrait une nouvelle ère dans l’histoire de l’audiovisuel. Cinquante ans d’archives retracent l’évolution du divertissement : comment la mise en scène de l’intime, dans les années 80, a ouvert un nouveau champ, comment la privatisation des plus grandes chaînes a modifié le rapport au téléspectateur. A l’aide de spécialistes, dont le philosophe Bernard Stiegler, ce documentaire démontre comment l’émotion
            a fait place à l’exacerbation des pulsions les plus destructrices.

            http://www.diatala.org/pages/la-masse-manipulable-par-la-tele-5946496.html

            1. La télé manipulerait les masses?
              Même pas vrai!
              Bon, je vous laisse, y’a Nabila qui passe à la télé. Quelle beauté. Son ramage n’a d’égal que son plumage. Et pas du tout vulgaire, qu’on se le dise.

              Vivement les anges à Bagdad.

            2. Energie libre, illimitée et non polluante, disponible pour tous … non non, vous ne rêvez pas !!!

              Imaginez un monde avec une énergie abondante, propre, peu coûteuse, les centrales nucléaires, de gaz, les puits de pétrole, les mines de charbon… ont été mises hors d’usages. Un type inhabituel de l’énergie rend tout cela possible. Elle ne vient pas du soleil, du vent, de la pluie ou des marées, ce n’est pas un combustible fossile ou nucléaire prit dans le sol ou par synthèse chimique.

              Aussi incroyable que cela puisse paraître, nous verrons dans cet article que les laboratoires du monde entier commence à exploiter cette fameuse énergie. Certains éminents physiciens théoriques commencent à comprendre pourquoi et comment cela est possible. Plusieurs entreprises en sont au stade d’un début de mise sur le marché de ces dispositifs viables qui produisent nettement plus d’énergie que ce qui est nécessaire pour les faire fonctionner… 🙂

              http://www.luminescence.be/spip.php?article385

            3. Wahou, je suis allé au bout de l’article, et le logo avec la phrase:
              « Arts et Thérapie par le Yoga du son et de l’énergie », me laisse perplexe.
              Mais je suis sans doute un peu trop terre à terre pour pouvoir accéder à un état de grâce supérieur…

            4. La bouteille solaire souhaite éclairer 1 million de foyers d’ici 2015 🙂

              La bouteille solaire, c’est d’abord une idée lumineuse qui profite
              aux habitants des bidonvilles du monde entier. La recette tient en trois ingrédients : une bouteille en plastique transparent, de l’eau et un peu de javel. Une fois remplie de cette simple mixture, la bouteille est fixée à travers le toit de tôle des habitats de fortune via un trou percé pour l’occasion. La lumière du soleil se réfracte alors à l’intérieur de la pièce. L’intensité lumineuse produite équivaut à une celle d’une ampoule de 50 watts.

              Economique et écologique 🙂

              http://www.courantpositif.fr/la-bouteille-solaire-souhaite-eclairer-1-million-de-foyers-dici-2015/

            5. Allez, ne soyons pas de mauvaise foi. ça marche, j’en conviens.
              Cependant, sur le côté écologique, je ne suis pas sûr du résultat. Que se passe t-il lorsque l’ampoule est cassée? On jette une bouteille, et de l’eau de javel dans le nature. C’est bon pour la nature l’eau de javel. En fait, elle aime pas trop ça la nature.
              Parlez-moi de l’uranium. En voilà une ressource 100% naturelle. Y’a qu’à se baisser pour en ramasser.
              Pas cher (70$/kg).
              Propre, il faut juste remuer un peu de terre pour en trouver.
              Aisément transportable, regardez du côté de la Hague, ils en reçoivent tous les jours…
              Facilement identifiable. Les utilisateurs de cet élément ont la bonne idée de briller la nuit. C’est le côté pratique.
              Et sans l’uranium, je ne pourrais pas poster ce commentaire si pertinent.

              Merci EDF!

            6. Charger un téléphone en 30 secondes, une voiture électrique en l’espace de quelques minutes ne relève plus de la science fiction. Deux chercheurs américains ont mis au point un super-
              condensateur révolutionnaire à base de graphène. Ultra-puissant, super résistant, flexible et biodégradable, cette pile du futur offre des opportunités de développement très prometteuses.

              Mines de crayon et prix Nobel 🙂

              La pile du futur est née, ultra-puissante et biodégradable 😉

              http://www.courantpositif.fr/la-pile-du-futur-est-nee-ultra-puissante-et-biodegradable/

            7. Bon, je m’avoue vaincu. Je n’ai plus d’argument à opposer à votre science.
              J’ai moi-même bricolé une génératrice dans la cave, mais c’est pas génial, y’a tout le temps des coupures. En plus ma belle-mère arrête pas de râler. Soit disant qu’elle en a marre de pédaler dans le noir.
              J’ai beau lui expliquer que si elle veut de la lumière, elle doit pédaler plus fort, rien à faire, elle s’arrête tout le temps.
              M’en fout, ma prochaine génératrice va bientôt prendre du service. Elle est révolutionnaire, elle marche au Beaujolais nouveau. Enfin une utilité à cette merde vendue en bouteille.
              Pas de rejet de CO2, juste une légère odeur de banane à la combustion, et ça produit de l’électricité…à moi le Nobel…

            8. LOL 😆

              Moi aussi je baisse les bras 😦

              Et tant pis pour le Nobel du coup 😦

              C’est comme à la MAF ( je l’aurais un jour, je l’aurais ) 😦

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s