Alain Finkielkraut a encore frappé !


alain-finkielkraut-taisez-vousAlain Finkielkraut à la télé, c’est toujours un grand moment, du grand spectacle. Les tics, les agitations incontrôlées, les crises de colères hystériques, tout y était sur le plateau de Ce soir (ou jamais) du 18 octobre2013. Outre un comportement que l’on ne s’attend à voir que dans la salle d’attente d’un cabinet de psychiatre, ce qui frappe, désarçonne, laisse pantois, c’est un discours qui, malgré son aspect décousu, est un discours de combat communautaire pur et dur.

Alain Finkielkraut est un soldat. Il se présente comme un défenseur des valeurs de la France, pour ne pas dire occidentales. Il n’en est rien. Il défend les valeurs de son camp, comme un Bernard-Henri Levy ou une Elisabeth Levy, un camp qui n’existe et ne vit que par une culture communautaire exclusive qui lui a permis de traverser des millénaires dans la cohésion.

Il nous fait croire qu’il est un fervent défenseur de l’identité de la France. Qui est-il pour s’accaparer cette identité et se poser en héritier d’une civilisation à laquelle ses parents ou grands-parents sont complètement étrangers ? A l’entendre, on a l’impression que ce sont ses ancêtres qui ont fait la France. On retrouve ce même type de discours chez les Zemmour, Sarkozy, etc. qui pourtant, du point de vue historique, ont moins de droit sur ce pays qu’un canadien ou un descendant de communard dans une île lointaine.

La vérité c’est qu’il y a une tentative de hold-up – ou d’OPA, pour faire moderne – sur la France. Elle a toujours su digérer les peuples qui venaient à elle, les envahisseurs comme les migrants. Alain Finkielkraut et son camp ne veulent pas d’une nouvelle digestion car leur conception actuelle du monde repose sur le rejet de ces populations qui ne demandent qu’à être digérées, en douceur comme la France a toujours su le faire.

La stigmatisation est même devenue un des outils de l’OPA. Et c’est à Alain Finkielkraut, entre autres, qu’a été confié ce rôle. Mais les résultats sont maigres, malgré le concours médiatique que l’on sait. On pourrait même parler d’échec. Normalement, une communauté stigmatisée finit par se recroqueviller sur elle-même, se durcir et se radicaliser, ce qui, à son tour entraine un rejet contre cette radicalisation. Il n’y a rien eu de tout cela. Ni la communauté stigmatisée, ni les français n’ont réagi comme prévu. Ce qui explique peut-être le désespoir que l’on perçoit chez cet homme lors de ses apparitions à la télé.

Avic

4 réflexions sur « Alain Finkielkraut a encore frappé ! »

  1. Alain Finkielkraut nous dit qu’il est excessivement triste parce que nous assistons à un « délire compassionnel » au mépris du « principe de réalité »… Il n’a peut-être pas tort, sauf qu’au passage Hessel en prend pour son grade outre tombe, ainsi que le Pape qui serait « amour sans sagesse de l’amour » [tendance, selon lui, du christianisme… on s’aime soi-même]. Bref, nous sommes dans l’air du temps.
    On comprend vite qu’il est très en colère parce que certains ont osé parler de « rafle » dans l’affaire Léonarda, et surtout que la compassion n’est délire que lorsqu’elle ne concerne pas sa tribu, compassion fondée évidemment sur notre mémoire de culpabilité collective. C’est ça la véritable altérité… l’altérité tribale ; celle de Lévinas sans doute, philosophe très altruiste sauf quand on l’interroge sur Israël !
    Par conséquent, « ce qui compte » c’est la mémoire de la société française « revue et corrigée » autant que possible… Oui M. Finkielkraut, les jeunes et les moins jeunes ont le droit de ne pas être bêtes et de zapper !!! Mais c’est dommage car une fois qu’il s’est calmé, la discussion n’est pas inintéressante
    http://www.france2.fr/emissions/ce-soir-ou-jamais/diffusions/18-10-2013_143289

  2. Comment peut-on accorder une once de crédibilité à ce malade bourré de tics et de tocs ? Il devrait être enfermé depuis longtemps il ne serait plus nuisible. Quant à ses colères elles sont risibles, ce sont celle d’un enfant gâté qui tape du pied pour se faire remarquer. Il est grotesque et pathétique.

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s