Kerry/Fayçal : les dessous d’une rencontre houleuse!


561182_john-kerry-accueilli-par-le-prince-faycal-a-son-arrivee-le-3-mars-2013-a-ryadSelon le journal syrien Al Watan, la rencontre qui a eu lieu il y deux jours entre Kerry et son homologue saoudien à Paris a été loin d’être cordiale!

 » une rencontre stérile qui n’a débouché sur aucun accord , fait remarquer Al Watan.  » Kerry et sa délégation ont presque claqué la porte en exprimant leur mécontentement des plans saoudiens et des conditions posées par Riyad pour une participation de la coalition des opposants syriens aux pourparlers de Genève II ».

Selon les sources consultées par Al Watan, Kerry aurait demandé à Saoud al Fayçal d’exiger à la coalition des opposants syriens d’assister à Genève II et débattre de l’avenir de la Syrie avec le régime Assad. Or Fayçal s’est opposé à cette demande exigeant à Kerry des garanties concernant le départ d’Assad du pouvoir.

En réponse à cette demande, le secrétaire Kerry aurait insisté sur le fait que Genève II se tiendra sans aucune pré condition puisque Washington a donné des garanties  à Moscou de presser l’opposition anti Assad pour qu’elle participe aux pourparlers suivant le cadre et la formule convenue ».

A ce stade du récit, Al Watan décrit la colère de Fayçal qui  » se serait mis à menacer Kerry lui demandant de soutenir Riyad et sa position sous peine de voir les saoudiens réduire le niveau de leurs relations avec Washington »!! cette sortie de Fayçal aurait été visiblement la goutte qui a fait déborder la vase . Kerry , perdant sa patience face, aurait quitté la salle avant qu’un quelconque accord intervienne entre les deux parties. avant de quitter la salle, Kerry aurait signalé à la partie saoudienne que le temps ne joue pas en faveur de l’opposition mais plutôt en faveur de l’armée arabe syrienne .

Kerry ne serait pas allé non plus par quatre chemin pour « fustiger » les politiques saoudienne de soutien  » au terrorisme » !! sur fond de ces constat, estiment de nombreux analystes, Genève II aura du mal à se tenir puisque Riyad pose ses conditions et empêche la coalition de Jabra d’y participer.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/280070-kerry-fay%C3%A7al-les-dessous-d-une-rencontre-houleuse

17 réflexions sur « Kerry/Fayçal : les dessous d’une rencontre houleuse! »

  1. Les Saoudiens ont fait la preuve, depuis le début des années 70, qu’ils sont capables d’organiser l’action terroriste à très grande échelle. En Syrie, de la décapitation aux viols collectifs en passant par l’anthropophagie, ils ont même démontré qu’ils pouvaient atteindre le fond de l’abjection et de l’horreur.

    Mais ils ont fait aussi la preuve de leur incapacité à soutenir la moindre lutte régulière. Ils se sont éliminés eux-mêmes.

  2. C’est pourtant l’Arabie Saoudite qui vient de commander en avril 154 chasseurs-bombardiers de type F-15S et F-15SA pour la rondelette somme de 30 milliards de $.
    Le F-15 est un appareil bien plus efficace que le F-16. Il est actuellement un sérieux concurrent pour le F-35 JSF qui n’en fini pas d’accumuler du retard.
    Aux F-15 il faut encore ajouter le contrat «du siècle» de 2010 portant sur près de 178 hélicoptères d’attaque et autres systèmes d’armes d’une valeur de 60 milliards.
    Une partie de ces matériels a déjà été livrée. Dans ces conditions je doute que la brouille dure vraiment longtemps.

    Enfin, ceci confirme ce que je disais il y a peu: l’Arabie Saoudite et la Turquie sont un bien plus sérieux problème pour la Syrie que la France et l’Angleterre.

    1. Recyclage de pétrodollars. Tout cet équipement finira très vite à la ferraille. De quoi le remplacer avant longtemps… Et vogue la galère… C’est ça ou une collection de Ferrari. Mais les Ferrari, ce n’est pas US. V’la le hic!

  3. Il est grand temps que les criminels Saoudiens se prennent une bonne raclée ! Cet entretien démontre que les USA craignent la Russie ! Bravo M .Poutine , vive la Russie !

  4. @Diablo
    « C’est pourtant l’Arabie Saoudite qui vient de commander en avril 154 chasseurs-bombardiers de type F-15S et F-15SA pour la rondelette somme de 30 milliards de $.
    Le F-15 est un appareil bien plus efficace que le F-16.
     »
    Ceci étant les F-15 seoudiens sont moins éfficaces que les F-15I d’Israèl le principale ennemi dans la région.

    « Il est actuellement un sérieux concurrent pour le F-35 JSF qui n’en fini pas d’accumuler du retard. »
    F-35! Joint Strike Fighter! Chasseur de V° génération !
    Que des appelations marketing. L’essentiel étant toujours le pilote. Un bon pilote de Mig-21 peut abattre sans trop de problèmes -ca s’est deja produit à la fin des années 70- un F-15, F-16, et je pèse mes mots pourrait déscendre un JSF.

    Le point fort d’Israèl, c’est le fait que le monde occidental finance son programe d’armement. Un surentrainement des pilotes évident, cependant qui a marqué ses limites en 1973, au point que des pilotes US ont combatu aux cotés de l’armée de l’air israelienne.

    Le prochain round, sera la fin d’Israèl.

    1. Bonjour anonyme,

      De mon point de vue, la commande ne sera jamais honorée, en tous cas, pas dans sa totalité.
      C’est juste une solution trouvée pour détourner de l’argent.
      Si on comparaissait les bons de commande rédigés par l’Arabie Saoudite, et le matériel entassé dans ses entrepôts, on se demanderait sûrement où a bien pu passer le reliquat.

      1. Bonjour Caligula.
        Ce que vous devez savoir sur l’Arabie, c’est le fait qu’encore aujourd’hui en 2013. On y cherche des prof en arabe. Or l’Arabie est officiellement indépendante depuis allez…à peu prés un siècle. A peu prés on dira…
        C’est comme si aujourd’hui, la Suisse, la Belgique, cherchaient à recruter des professeurs de français, d’allemands, voir de néerlandais.

        Pensez vous qu’ils soient capables de manoeuvrer des machines complexes tel que les F-15 ?
        Ce que vous ne savez pas, l’armée des séouds, minée par les divisions de clans, le pouvoir n’a aucune confiance aux autochtones, une bonne partie de l’armée, et particulièrement l’armée de l’air a principalement des mercenaires en général des pakistanais, et sans doute occidentaux.

        Certainement des US. J’ai du mal à voir des séoudiens dans les awacs.

        1. « J’ai du mal à voir des séoudiens dans les awacs. »

          Je confirme. D’ailleurs, j’ai toujours eu du mal à les imaginer autre-part qu’avachis au volant de 4×4, ou avachis sur des sofas.
          Ah! Et j’oubliais les courses de chameaux.

          Quoi qu’il en soit, en cas de guerre, on assistera surtout, à un sauve-qui-peut général.

          1. Les émirs passent, la faune trépasse 😦
            (SYFIA-Tunisie) Sport favori des princes arabes, la chasse à l’outarde tourne au carnage dans le Sahara tunisien. Scènes de chasse à Tataouine…

            Cette année, les émirs saoudiens sont rentrés presque bredouille de Tunisie. Pour la première fois, ils n’ont pu inscrire à leur tableau de chasse que deux cents outardes, ces grands oiseaux des zones arides. Et pour cause ! En six ans seulement, avec leurs faucons et leurs fusils M 16, ils sont venus à bout, dans le sud de la Tunisie, de l’outarde houbara, une espèce protégée. Ni la Convention internationale de Washington ni le Code forestier tunisien ne les ont empêchés de se livrer à leur passe-temps favori. De 2000 en 1987, les effectifs tunisiens de cet échassier sont tombés à quelque 300. Selon les estimations les plus optimistes ! « En réalité, l’outarde n’était protégée que par Bourguiba, gronde Zinelabidine Ben Aïssa, figure emblématique de l’AAO (Association des Amis des Oiseaux). C’est lui qui interdisait fermement aux équipages de fauconniers saoudiens de fouler la terre tunisienne… Depuis son éviction, en 1987, les émirs ont tous les droits. « Ni les appels désespérés des associations internationales et nationales de protection de la nature, ni les lettres à l’actuel président tunisien Ben Ali n’ont pu mettre fin au carnage. Ali Hili, le président de l’AAO, prédit que « l’outarde houbara viendra s’ajouter à la liste des vingt oiseaux déjà disparus de la Tunisie au 20è siècle. » Ce gros oiseau brun sable, haut sur pattes et de grande envergure (1, 40 m), est très recherché pour sa chair délicate. A Tataouine, dans le sud désertique de la Tunisie, ce massacre n’émeut pas seulement les protecteurs de la faune sauvage. Tout le monde parle des princes saoudiens, de leurs largesses, de leurs cadeaux fastueux mais aussi de leurs provocations et de leur arrogance. En 1992, l’implantation d’un de leurs camps à Smar, à 45 km de Tataouine, a failli mal tourner. Les autorités tunisiennes avaient, en effet, maladroitement autorisé les Saoudiens à chasser mais interdit aux locaux de le faire.A cette frustration s’était ajoutée l’irritation née des va-et vient incessants des fauconniers à bord de véhicules tout terrain, qui empêchaient les troupeaux de rejoindre leurs pâturages. Un berger, de rage, avait lancé une pierre sur le pare-brise d’un véhicule princier. Soucieuses d’éviter tout incident diplomatique, les autorités tunisiennes mirent à la disposition des chasseurs
            une garde spéciale relevant de l’armée nationale !

            http://www.syfia.info/index.php5?view=articles&action=voir&idArticle=2180

          2. Le F-15, comme l’ensemble des avions de combat sont des machines complexes, qui impliquent un réel savoir faire. Ca demande des années d’entrainement intensifs, une selection implacable.

            Je ne dis pas que dans le royaume les gens en sont génétiquement incapables, c’est pas ça. Leur cousins irakiens, syriens, jordaniens, egyptiens, manipulent avec brio des avions de combat. Mais le système présent à Ryadh, ne favorise pas une selection qualitative.
            En France -j’ai connu des amis pilotes-pour être pilote, c’est une selection impitoyable. Ne devient pas pilote qui le veut.

            Je suis certain qu’une bonne majorité des pilotes du royaume sont en fait des mercenaires. De toute façon, pour protéger le régime, la famille royale fait plus confiance aux US qu’à n’importe qui.
            Or fait nouveau, il se trouve que les deux plus vieux amis sont sont entrain de se bouder.

      1. Le JSF a été conçu dans les années 90 à la base pour garantir l’hégémonie du hardware US dans toutes les armées de l’air occidentales.
        En réalité l’objectif était multiple:
        – Déja controler ce que pourrait faire les alliés de Washington, parce que le JSF, dispose de logiciels qui ne peuvent être modifiés que par les US eux mêmes.
        – Deuxièmement s’assurer un succés économique.
        – Troisièmement éviter autant que possible que les alliés ne developpent des programmes indigènes comme le Typhon, le Rafale, le Tornado.
        – Quatrièmement faire en sorte que les alliés soient toujours dépendants de l’Uncle Sam, et s’assurer que tout developpement indigène soit en coopération avec Washington.
        En gros le deal est le suivant, si un pays comme l’Allemagne, le Japon, où la France développe un programme d’avion, alors Paris, Tokyo, où Berlin, sont priés de partager leur informations avec les US, alors que les US partageront uniquement ce qu’ils veulent. En résumé, Paris, Tokyo, Berlin doivent tout partager, mais les compagnies US ne parageront pas forcémement.

        Le JSF, et ce qui avaient avec, auraient pu marcher, dans les années 80, voir 90. Aujourd’hui, il n’echappe à personne que l’hégémonie US, et le monde unipolaire c’est fini! D’autre part, pour des pays en crise, un avion de prés de 200 millions $ ne peut pas marcher.

        1. Bonjour Anonyme,

          Un monde multipolaire ? Alors que nous sommes d’accord sur bien des sujets je sais que nous divergeons sur ce point particulier. Je vous promet de vous répondre en détail prochainement.

          On peut espérer un retour à un monde multipolaire mais il est trop tôt pour pouvoir affirmer aujourd’hui que ce sera le cas. Quoiqu’il arrive ne perdez pas de vue qu’un monde multipolaire est la norme alors qu’un monde unipolaire reste l’exception.
          Depuis la première guerre mondiale les EU se sont fort bien accommodés d’un monde multipolaire. Cela n’a en rien gêné leur écrasante domination. Je pense même que la présence d’un challenger est un stimulant nécessaire à tout champion.

  5. « …Un tournant décisif nous attend : les Saoudiens ne veulent plus être dépendants des USA….. »
    http://fr.ria.ru/presse_russe/20131024/199631690.html
    Il est possible que nous sommes entrain d’assister à un grand tournant dans l’histoire du Moyen Orient. Si réelement Bandar aurait affirmé ce genre de propos, alors il en sera peut être fini de la relation trés spéciale entre la famille Séoud, et les US.

    Il faut rappeler à nos amis fidéles de ce blog, que les accords du Quincy, n’engage en rien les US à protéger les l’Arabie « Séoudite  » comme l’appelent. L’accord du Quincy, engage par contre les US à protéger la famille régnante, aussi longtemps que celle ci sera en accord avec les interêts US.

    Si réelement on assiste à une rupture entre les la famille Séoud, et les US, ça serait incroyable! Ca serait fou!
    Et puis au détour d’une conférence, le géostratège en chef, Zbig, prend acte de la fin de l’hégémonie US.
    http://french.ruvr.ru/2013_10_24/La-diffusion-mondiale-de-la-force-a-sape-l-hegemonie-des-Etats-Unis-5770/

    C’est fou ! Cette année 2013 est complètement dingue!
    J’arrive pas à le croire! Suis je devenu fou ?

    Cordialement.

  6. Non, je ne le pense pas. Nous vivons un grand moment historique. Mais ces bouleversements vont s’étaler sur plusieurs décennies.
    Ne serait-ce qu’à cause des changements climatiques et démographiques.

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s