On a retrouvé les parents de « l’ange blond » en Bulgarie


Child found in GreeceMaria, la jeune fille blonde aux yeux bleus que la police grecque avait découverte dans un campement Tsigane lors d’une opération menée par la police le 17 octobre a retrouvé ses parents. Les recherches avaient été effectuées dans le monde entier,  et ce sont les forces de l’ordre bulgares qui ont déterminé l’identité de la mère biologique de Maria.

Ce sont les époux Roussev, vivant dans la ville de Nikolaïevo avec leurs dix enfants. Il s’avère qu’ils sont également… tsiganes. La mère avait accouché de Maria en Grèce en 2009, et elle l’avait ensuite donnée à d’autres personnes, car elle n’avait pas assez de moyens pour s’en occuper.

Quelles leçons tirer de cette triste histoire ?

D’abord, que les critères physiques sur lesquels s’est basée la police grecque ne sont finalement pas si déterminants. Des tsiganes blonds aux yeux bleus, il y en a des tas. Se baser sur ce seul critère pourrait même être dangereux.  Imaginez que ce soit  la police bulgare qui ait trouvé Maria avec ses vrais parents et qu’elle ait appliqué le raisonnement de la police grecque. Que de tourments pour un couple innocent !

Cette histoire a également servi à alimenter tous les vieux clichés qui ont servi, de tout temps, à stigmatiser les gens du voyage.  Voleurs de poules, voleurs d’enfants, trafiquants en tout genre, une histoire qui tombait à pic pour beaucoup. Sauront-ils reconsidérer leurs points de vue ? Pas sûr. Une idée ancrée ne s’en va pas comme ça. Pourtant l’histoire de Maria est une histoire à charge contre les sociétés modernes qui sont désormais incapables de voir que certains de leurs déshérités sont obligés d’abandonner leurs enfants, faute de pouvoir les nourrir.

Parents biologique, parents adoptifs, on ne saura jamais quel est le mieux pour la petite Maria. Mais une chose est sûre : elle démarre mal dans la vie. Vu son jeune âge, on peut espérer que cet épisode de sa vie ne laissera pas de traces.

Avic

9 réflexions sur « On a retrouvé les parents de « l’ange blond » en Bulgarie »

  1. Oui ,vous avez raison Avic , pauvre petite , que va t-elle devenir ? de plus elle a dû s’attacher a ses (faux )parents ,C’est très triste cette histoire ……….!

  2. Voleurs de poules ce n’est malheureusement pas un cliché, je vous donne le numéro de ma tante fermière dans la creuse si vous voulez des témoignages de première main…

  3. D’accord Avic, il y a bien une récupération pas trop nette de toute cette histoire mais ce qui a interpellé les policiers grecs ce n’était pas le fait qu’il puisse y avoir des Roms blonds (presque albinos d’ailleurs) mais la différence entre parents et enfants. Et ça ce n’est pas de la stigmatisation, c’est du bon sens.

    Je pense aussi que les familles pauvres trop nombreuses, à la natalité non contrôlée, n’offrent pratiquement aucune chance à leurs enfants de sortir d’une spirale de misère dont le quotidien est souvent fait de petits larcins qui empoisonnent la vie des gens. Je pense notamment aux vols répétés de câbles de cuivre sur le réseau ferroviaire.

    La réputation des Roms reste déplorable de l’Espagne aux Balkans. J’en ai connu quelques-uns mais je dois bien dire qu’aucun n’était honnête. Ni de près ni de loin.
    D’ailleurs, au risque de choquer je vais être franc avec vous: si sa famille d’origine tient tant à la récupérer « son ange blond » c’est parce que cette gamine est une planche à billet qu’ils espèrent exploiter. Rien de plus.

  4. Les policiers grecque n’auraient certainement pas été trompés si la petite avait été avec ses vrais parents.
    Parce que d’une ; les lois de l’hérédité font que l’enfant à très certainement des traits caractères physiques communs avec ses parents.
    Et que d’autre part, ces derniers auraient eu les moyens de prouver directement leur filiation avec des papiers réguliers.

  5. C’était quand même plausible que cet enfant avait été abandonné et le fait d’avoir retrouvé ces parents ne vont certainement pas améliorer son sort ? , quoi que avec cette mobilisation il peut y avoir des âmes charitables qui se manifeste pour soutenir la famille , au moins ça aura servi à ça d’être médiatisé sur les quatre coin de la planète …

  6. c’est une enfant maintenant qui ne va plus savoir sur quel pied danser comme on dit elle connaîtra plus ses parents adoptifs dumoins ceux qu’ils l’on élevée

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s