Vers une nouvelle intervention de l’OTAN en Libye ?


-image-164808-grandeScènes de guerre. Les milices islamistes rivales se battent dans le centre de Tripoli.

Hier, 50 civils ont été tués et près de 500 blessés gravement, principalement par un tir massif de mitrailleuses antiaériennes lourdes et de grenades auto-propulsées par fusée. Un crime massif de la puissante milice islamiste de Misrata, une véritable ville-État dans le non-Etat libyen. La milice de Misrata a été créée et armée en 2011 par les généraux français de l’OTAN suivant les ordres de Sarkozy et les propositions de BHL, le lobbyiste sioniste. Misrata était « l ‘exemple d’une nouvelle Libye démocratique » (sic) selon BHL en 2011.

La guerre des milices « Conditions pour une autre intervention de l’OTAN ? », se demande un analyste pour la télévision russe ‘RT’. « Actuellement, il n’y a personne en Libye qui puisse jouer un rôle central militaire » , a expliqué le consultant à la défense Moeen Raoof dans une interview hier avec RT . « Comme pour l’Irak (Ndla : la « débaasification »), ils ont dissous l’armée et la fonction publique , il n’y a donc aucun rôle militaire central qui puisse être assuré par quelqu’un. Il est libre pour toutes les milices. Il n’y a pas de sécurité en tant que tel. C’est l’Irak 2.0 », a déclaré Raoof .  » Il ya toutes sortes de milices qui viennent et essayent de prendre le contrôle de Tripoli, ce qui conduit évidemment à des affrontements et le meurtre de civils ». Ceci sans parler de la présence des mercenaires occidentaux de l’OTAN et aussi des gangs criminels …

Raoof décrit les milices comme n’ayant pas d’autre but que de gagner le pouvoir. « Ils essaient de prendre le contrôle de Tripoli parce qu’elle est la capitale. Mais aucun d’entre eux ne semble réussir, ce qui fixe les conditions d’ une autre intervention de l’OTAN , comme pour l’Irak et l’Afghanistan », a-t-il dit . « Les Etats occidentaux ont vu venir cela et ils savaient que ce serait le chaos dans le pays », ce qui mettrait en place des conditions idéales pour une intervention de l’OTAN .

Encore et encore, l’insurrection djihadiste et sa séquelle la soi-disant «guerre contre le terrorisme», donnent le prétexte pour une intervention des USA et de l’OTAN…

Un mot encore :

Certains d’entre vous m’ont dit après la lecture de la version anglaise de cet éditorial « Je n’y crois pas ». Il faut noter au sujet d’une intervention de l’OTAN en Libye deux choses : le gouvernement fantoche de Tripoli, constitué des anciens dirigeants libyens naturalisés américains des réseaux anti-Kadhafi de la CIA dans les Années 1980-2011, ce qui en dit long sur leur autonomie réelle, évoque ouvertement cette intervention depuis plusieurs semaines. Et alors qu’ils devraient préserver leur crédibilité en minimisant le tableau du chaos libyen, au contraire, ils en donnent une version apocalyptique permanente. L’OTAN est déjà présent en Libye. ‘Contractuels’ (mercenaires) des pays de l’OTAN, officiers, forces spéciales, services secrets, cadres de la mini ‘nouvelle’ armée-croupion libyenne du général Hafter (lui aussi ex de la CIA). Des navires de la VIe Flotte US croisent au large de la Libye, avec Navy Seals et hélicoptères d’assaut. Les commandos qui ont enlevé un ex cadre libyen d’al-Qaida en plein Tripoli il y a peu venaient de ces navires. A suivre donc …

Luc MICHEL / En bref/
avec RT – ELAC Website / 2013 11 16/
Edition française mise à jour/

Via http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-13290.html

12 réflexions sur « Vers une nouvelle intervention de l’OTAN en Libye ? »

  1. Même au Yemen, des milices islamistes massacrent des civils:

    Yémen – Les tribus chiites massacrent les habitants sunnites de Dammaj

    Dammaj est un village dépendant du gouvernorat de Sa’dah, situé au nord-ouest du Yémen, à la frontière de l’Arabie saoudite et peuplé d’un peu plus de quinze milles habitants. Un centre islamique “Dar al-Hadith” fondé par le célèbre cheikh Mouqbil ibn Hadi al-Wadi’i a fait connaitre mondialement ce petit village. De nombreux étudiants en sciences islamiques viennent des quatre coins du monde pour y étudier l’Islam. Les qualités de la prédication de Cheikh Mouqbil Ibn Hadi al-Wadi’i ont toujours provoqué la haine des tribus Houthis chiites qui contrôlent la majeure partie de la province. Depuis quelques années, ces deniers ont décidé d’éradiquer toute présence sunnite dans la région. Aidés voire financés par l’Iran, les rafidas et autres zaydites (deux sectes du chiisme) n’hésitent plus à attaquer Dammaj à l’arme lourde. Hier et aujourd’hui, c’est plus de 20 personnes qui sont mortes sous les balles et obus chiites. Lors de la prière doorh, une roquette a touché une mosquée tuant de nombreux fidèles en prière. “Une mosquée a été frappée par une roquette lancée par les rebelles houthis alors que les gens étaient en prière”, a indiqué la source, ajoutant que “le bombardement avait duré jusqu’au soir tuant vingt personnes et en blessant plus de cent”. Les étudiants du centre islamique décrivent des pluies d’obus qui s’abattent toute la journée sur le village ne distinguant pas les enfants des adultes. Des étrangers de toutes nationalités, dont des français, sont présents. Peu d’informations circulent à leur sujet. Le Quai d’Orsay reste muet sur la situation catastrophique que décrit le porte parole de Dammaj Al wadi3i : « J’ai peur que d’ici le début de l’après midi, il ne reste plus aucun habitant de Dammaj. Nous sommes victimes d’une extermination que même les palestiniens n’ont pas reçu et les maisons tombent sur les têtes de ses habitants ». D’après les étudiants sur place, les criminels chiites tireraient même avec un char que seule l’armée yéménite est censée détenir.

    1. @Alain,

      Tu devrais t’informer sur cette si belle école au Yémen que tu sembles plaindre. Ce n’est pas autre chose qu’un camps d’endoctrinement pour salafistes ultra-radicaux. C’est connu et surveillé par tous les services de renseignements depuis des années. Si ce n’est pas bombardé c’est uniquement au nom d’alliances douteuses que nous finirons bien par payer cher.
      Alors quand des groupes armés chiites tuent parfois quelques-uns de ces débiles qui passeraient pour des enfants de coeur à côté des pires nazis j’applaudis des deux mains.

      1. Diablo si les étudiants de cette école sont aussi dangereux, pourquoi ont-ils été massacrés? Pourquoi ils n’ont pas pu se défendre voire même résister?

  2. Les raisons d’une intervention militaire de l’Otan en Libye n’ont pas grand chose à voir avec les massacres de civils, l’insécurité ou même l’anarchie qui règne en maître dans le pays depuis qu’il a été libéré de l’odieuse tyrannie khadafiste(1). Elles n’ont pas plus à voir avec les échecs répétés du nouveau pouvoir importé des EU et dont les membres sont régulièrement kidnappés puis relâchés après avoir cédé sur l’un ou l’autre point.
    Enfin les raisons d’une intervention militaire ne sont pas non plus dictées par un quelconque devoir moral visant à mettre fin aux exactions des chouchous de BHL et du pouvoir français. Je parle des milices islamistes de Misrata qui furent sauvées par la seule intervention directe au sol de la France. Ce sont ces milices qui devaient apporter la démocratie après avoir lynché Kadhafi juste après l’avoir sodomisé avec une baïonnette et qui peu de temps après coupèrent les mains de son fils Mouatassim après l’avoir émasculé et lui avoir crevé les yeux.
    Non, ce n’est pas de ce côté là qu’il faut regarder si l’on veut comprendre le pourquoi d’une éventuelle intervention militaire. Mais vous pouvez être sûrs que ce sera bien la raison officielle qui sera reprise en cœur par les médias.

    La vraie raison est pétrolière. Les milices de Misrata ont tout simplement décidé de contrôler le marché du pétrole et elles ont même fondé une compagnie à cet effet. Voilà la véritable ligne rouge (l’expression est à la mode, même si elle ne veut déjà plus dire grand chose).

    Pour plus d’infos:
    http://fr.ria.ru/world/20131111/199761691.html
    Et plus complet:
    http://www.maghrebemergent.com/actualite/maghrebine/item/31664-une-milice-cree-sa-compagnie-petroliere-ali-zeidan-evoque-une-intervention-etrangere-en-libye.html

    (1) aux colleurs de pouces rouges: cela s’appelle de l’ironie… (ah la la, faut vraiment tout dire !)

    1. La vraie raison est surement monétaire ! ( le dinar or ) pour l’ensemble des pays Africains )
      L’indépendance perdue Diablo : ( trop triste pour ce beau continent ) 😦

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s