Ukraine : la Russie va sauver le pays du défaut de paiement


378409267ccde7b8886d6cf9aed7d516-0-628-422-3374837La Russie a l’intention d’investir 15 milliards de dollars dans les titres du gouvernement ukrainien et de réduire temporairement le prix du gaz qu’elle lui vend d’une fois et demie.

C’est à ces conclusions que sont arrivés le président ukrainien Viktor Ianoukovitch et le président russe Vladimir Poutine.

La Russie investit une partie des réserves du Fonds national du bien-être pour 15 milliards de dollars dans les titres ukrainiens. C’est ce qu’a déclaré Vladimir Poutine à l’issue des discussions lors de la commission intergouvernementale russo-ukrainienne. La nécessité d’un nouveau prêt de 15 milliards de dollars a été évoquée par le président ukrainien déjà en octobre, lorsque le FMI a entamé sa mission en Ukraine. En attendant la décision du FMI, les investisseurs ne se pressent pas de placer des fonds en Ukraine. Cependant, les investissements russes pourront maintenant les stimuler.

Mikhaïl Pogrebinski, directeur du Centre des recherches politiques de Kiev, estime que ce prêt donnera à l’Ukraine la possibilité d’éviter l’effondrement économique.

« Cela nous donne la possibilité d’éviter un éventuel défaut de paiement, car l’année prochaine, des dépenses colossales attendent l’Ukraine, ce qui pourrait la dépourvoir de pratiquement toutes ses réserves en or et en argent. Nous étions contraints de tout donner. Et aujourd’hui, nous avons la chance de nous en sortir en rendant positive la balance des paiements et en améliorant l’économie du pays. »

La baisse du prix du gaz permettra d’accélérer la croissance économique du pays. Selon l’avenant au contrat de Gazprom et de Naftogaz, signé par les deux présidents, les prix du gaz russe pour la compagnie ukrainienne seront réduits de 410 à 268,5 dollars pour mille mètres cubes. C’est ce qu’a noté Nikolaï Ivtchenko, chef du département des recherches analytiques du Forex Club (Ukraine).

« La baisse des prix du gaz pour l’Ukraine est un facteur économique très important, car l’efficacité énergétique de ce pays est assez faible et les entreprises travaillant avec le gaz sont nombreuses. Il s’agit tout d’abord de l’industrie chimique qui constitue environ 15-20 % des exportations ukrainiennes. De plus, le gaz russe est également utilisé dans la métallurgie. »

Il est à noter que la possibilité de l’Ukraine de faire partie de l’Union douanière n’a pas fait objet de discussion à Moscou. Alexeï Vlassov, directeur exécutif du centre de politologie Nord-Sud, estime que, désormais, l’opposition a de moins en moins d’arguments pour accuser Viktor Ianoukovitch de haute trahison.

« L’opposition est ainsi dépourvue de son principal atout, car ces dernières semaines, l’opposition accusait Viktor Ianoukovitch de s’être secrètement arrangé avec son homologue russe pour signer prochainement un accord sur l’Union douanière. »

De cette manière, selon les experts, le gouvernement de Ianoukovitch et d’Azarov a une chance réelle de restaurer la confiance de la partie de la population ukrainienne qui considérait l’intégration européenne comme la seule et unique voie pour l’Ukraine.

http://french.ruvr.ru/2013_12_18/Ukraine-la-Russie-va-sauver-le-pays-du-defaut-de-paiement-5763/

4 réflexions sur « Ukraine : la Russie va sauver le pays du défaut de paiement »

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s