L’Armée turque cherche à acheter des anti-missiles chinois


07/07/2013

800px-Chinese_S-300_launcherVive émotion à Washington à l’annonce, par le quotidien Hurriyet, de négociations secrètes en cours entre la Turquie et la Chine pour l’acquisition de systèmes de défense anti-missiles HQ-9 SAM.

Les négociations ont été conduites par l’état-major. La décision d’acquisition est en attente d’approbation par le ministre de la Défense, Ismet Yilmaz, et le Premier ministre, Recep Tayyip Erdoğan, fidèle allié de Washington.

Au cours des dernières années, 80 % des généraux turcs ont été inculpés ou emprisonnés pour divers « complots contre l’État », en réalité après avoir tourné leurs yeux vers la Russie et la Chine suite au 11-Septembre. L’Alliance pensait donc la « maladie chinoise » guérie.

La Turquie est membre de l’Otan.

 

http://www.voltairenet.org/article179281.html

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site de réflexion et de réinformation

%d blogueurs aiment cette page :