Archives du mot-clé canal de suez

Le général Sisi se dévoile ?


385961-01-02.jpg.crop_displaySelon le journal Al Jomhouriya, Mahab Mamich, président de l’organisme chargé de la gestion du canal de Suez vient d’affirmer que l’Egypte ne bloquerait le canal de Suez que pour les Etats contre lesquels il est en guerre ouverte »!!

L’Egypte est-elle en guerre ouverte, actuellement, contre quelque pays que ce soit ? Evidemment non. Cela veut donc dire que le canal est ouvert, pour l’US Navy en particulier.

Cela veut dire aussi que si une guerre à grande échelle se produisait, et que l’armée égyptienne s’engageait  auprès de son sponsor l’Arabie Saoudite (donc des Etats-Unis), cette déclaration voudrait dire que les américains auraient le contrôle total du Canal de Suez et en fermeraient l’accès à leurs ennemis.

Etait-ce cela la raison d’être de tous les évènements égyptiens, c’est-à-dire la certitude de pouvoir contrôler le Canal de Suez en vue de l’intervention en Syrie ? Si c’est le cas, ce serait du grand art.

Avic

La Marine Chinoise entre dans la danse en Méditerranée


F201211021551322185284261Selon le site Telegrafist.org , l’armée populaire chinoise vient d’envoyer un navire de guerre au large de la Syrie et ce navire ne sera pas le dernier.

 » le navire de guerre chinois est en phase de traverser le canal de Suez via  la mer Rouge et il va très bientôt se déployer vers la Méditerranée pour appareiller longeant les côtes israéliennes et libanaises vers la Syrie, signale le site.

Une source chinoise a tenu à assurer que l’envoi de ce bâtiment ne suit aucun objectif de guerre, et ne vise pas à intervenir dans des actions militaires. « Il s’agit uniquement d’une mission de supervision des déplacement des navires américains et russes dans cette zone extrêmement explosive », a dit cette source. Assurant que d’autres navires de guerre seront aussi expédiés en Méditerranée.

Jeudi, trois bâtiments de guerre russes dotés de missiles de croisière se sont dirigés vers l’est de la Méditerranée. Alors que 5 navires de guerre US et un porte avion américains y sont déjà déployés.

Almanar

La Syrie n’est pas seule !


la-syrie-connait-de-plus-ne-plus-de-violences1Aujourd’hui, nous nous passerons d’une longue analyse pour nous contenter d’un simple résumé :

• La Syrie n’est pas seule ! C’est ce que Téhéran a affirmé à Jeffrey Feltman et au Sultan Qaboos d’Oman [visite simultanée à la capitale iranienne le 25 Août courant].
• La Méditerranée n’est ni un lac étatsunien, ni un lac « otanien » pour que nous rebroussions chemin ! C’est ce que le Commandant en chef des Forces armées russes a rétorqué à son homologue US, le général Dempsey.
• Le Hezbollah a dressé ses rampes de lance missiles, leurs objectifs programmés allant de Dimona à Tel-Aviv.
• Des forces spéciales sont déployées sur les rives du « Canal de Suez », prêtes à s’en prendre aux navires de guerre américains si la Syrie était attaquée.
• La région du Golfe est aussi un « champ de bataille » ; les bases étatsuniennes, britanniques et françaises ainsi que les destroyers seront des cibles pour les torpilles et missiles iraniens.
• Un demi-million de « Gardiens de la Révolution » sont prêts à traverser l’Irak pour se rendre en Syrie.
• La Russie se serait préparée à compenser par voie maritime les armes détruites lors d’une éventuelle attaque de la Syrie et met en garde contre toute agression visant ses navires affrétés à cet effet.
• Le suivi des objectifs des missiles syriens sera assuré par les Russes par voie maritime, et par le Hezbollah et l’Iran par voie terrestre.
• Les systèmes d’écoute et de décryptage russes, iraniens et libanais [du Hezbollah] seront mis à la disposition de la Syrie.
• Le pétrole ne passera plus par le « Détroit d’Ormuz » et Israël sera sous le feu des tirs.

Voilà pourquoi les dirigeants US nagent en pleine confusion…

Nasser Kandil
29/08/2013

Texte traduit de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal

Source : Top News
http://www.topnews-nasserkandil.com/topnews/share.php ?art_id=2140
Monsieur Nasser Kandil est libanais, ancien député et directeur de Top News-nasser-kandil.

Source : http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3840

Grande énigme au pays du Sphinx


suezVous y comprenez quelque chose dans tous ces évènements proche et moyen-orientaux ? J’avoue que je suis un peu largué. Pourtant l’équation que nous avions jusqu’ici semblait claire. D’un côté il y avait ceux qui veulent la Syrie : l’Occident, Israël et l’Arabie Saoudite secondée par ses satellites émiratis. Ils disposent d’une armée de plusieurs milliers de mercenaires entrainés par les spécialistes israéliens et occidentaux dans des pays alliés (Jordanie et Turquie) et financés et équipés par l’Arabie Saoudite qui en fournit les effectifs par ailleurs. Ouvertement c’est presque une guerre syro-saoudienne.

En face il y a ceux qui s’opposent de toutes leurs forces au dépeçage de la Syrie. Outre la Syrie elle-même, il y a le Hezbollah, l’Iran et la Russie. Leur ennemi c’est cette armée saoudienne – il faut bien l’appeler par son nom.

C’est ici que les choses commencent à s’embrouiller. Les saoudiens font tout ce qu’ils peuvent pour entrainer l’Occident vers une intervention directe, y compris par de moyens de type false flag. Il semble qu’ils soient enfin parvenus à leurs fins avec la dernière attaque à l’arme chimique. Pour cette intervention, l’usage du Canal de Suez est nécessaire et dépend entièrement du gouvernement égyptien qui n’existe aujourd’hui, dans la tourmente que traverse le pays, que grâce au soutien sans faille de l’Arabie Saoudite. Or cet allié crucial vient de décider qu’il n’était pas question d’utiliser le canal pour aller faire la guerre à la Syrie, anéantissant, du coup, deux ans d’effort de ses sponsors, juste au moment où ceux-ci décrochaient enfin le gros lot, c’est-à-dire l’acceptation (presque) d’Obama pour une intervention directe.

Après ce coup de tonnerre, que font les saoudiens ? Rien, aux dernières nouvelles. L’argent continue de couler à flot. Que font les occidentaux ? Silence radio dans les chancelleries. Que fait Israël ? On n’a pas vu de chars de l’armée israélienne se diriger vers la frontière comme en 56 sous Nasser.

Etait-ce la clé pour désamorcer la crise ? Pas de Canal, pas de bombardement, donc retour au calme. Tout cela n’aurait été que de l’esbroufe ? Si c’est le cas, cela voudrait dire qu’un autre agenda est en cours.

Ceux qui ont des réponses à toutes ces questions ont bien de la chance. Moi je donne ma langue au sphinx.

Avic

Un remake de Suez


Nasser-AssadOctobre 1956. Vous en avez certainement entendu parler ou, peut-être les anciens s’en souviennent-ils. C’était le début de ce que l’on a appelé et qu’on appelle encore pudiquement l’expédition de Suez. Un voile de pudeur semble vouloir recouvrir cet évènement, et l’on en comprend les raisons. Mais cacher une partie de l’Histoire, c’est volontairement décider de ne pas en tirer les leçons. Elles sont pourtant très intéressantes. Si on revoit froidement  les faits, on peut considérer qu’ils constituent un tournant majeur dans l’Histoire occidentale et du Monde. Lire la suite Un remake de Suez