Archives du mot-clé François Hollande

Angela Merkel esquisse l’Internet européen


Angela Merkel n’a donc toujours pas digéré l’espionnage de son téléphone portable par la National Security Agency (NSA). En visite à Paris mercredi dans le cadre du 16e conseil des ministres franco-allemand, la chancelière allemande a levé un coin du voile sur ses propositions de bâtir un Internet européen. Un ouvrage qu’elle entend mener de front avec le président François Hollande. Il vise sans détour à extirper les Européens de l’hégémonie américaine sur le réseau. Du moins sur le papier. Car, en pratique, le projet semble très utopique autant sur le plan politique que sur celui des infra­structures. Lire la suite Angela Merkel esquisse l’Internet européen

La France est la vassale des États-Unis, voilà la seule chose à retenir de la visite de François Hollande outre-Atlantique


Hollande-Obama20040217L’espionnage tous azimuts et illégal des autorités américaines, et l’ingérence continuelle de Washington dans la politique intérieure française, commandaient à François Hollande de ne pas se rendre en visite officielle aux États-Unis d’Amérique. Lire la suite La France est la vassale des États-Unis, voilà la seule chose à retenir de la visite de François Hollande outre-Atlantique

La France en guerre ininterrompue depuis 2001


ob_c63d8f_mali-caesaFin 2001, sans l’aval du Parlement et dans le plus grand secret le « chef de guerre » Jacques Chirac téléguidé par son Etat-Major décide de faire entrer la France en guerre en Afghanistan au côté des forces atlantistes. Les forces de l’armée française interviennent dans la guerre d’Afghanistan dans deux opérations internationales distinctes : la force internationale d’assistance et de sécurité (ISAF) sous commandement de l’OTAN et l’opération Enduring Freedom sous commandement américain. En 2010, elle est quatrième contributrice de la coalition. Les forces combattantes sont retirées fin 2012. Lire la suite La France en guerre ininterrompue depuis 2001

La France va-t-en-guerre


Tribune libre Palestine AlQuds_15

Afghanistan France HollandeJ’avoue être passablement surpris, pour ne pas dire agacé, par l’empressement de François Hollande à engager en première ligne les troupes françaises sur divers terrains d’opération. Il s’inscrit en cela dans la lignée de son prédécesseur à l’Élysée qui, en décidant en 2007 (avec une mise en œuvre effective en 2009) de réintégrer le commandement intégré de l’OTAN quitté en 1966, a donné une nouvelle orientation à la politique étrangère française. Lire la suite La France va-t-en-guerre

Liban : L’armée renonce aux 3 milliards d’armement français


Michel-Sleima01Le 29 décembre 2013, durant la visite du président François Hollande à Riyad, l’Arabie saoudite avait soudainement promis de payer pour 3 milliards de dollars d’armement français au Liban. Cependant, le 6 janvier 2014, le chef d’état-major des armées libanaises, le général Jean Kahwaji, déclarait avoir renoncé à ce somptueux don. Lire la suite Liban : L’armée renonce aux 3 milliards d’armement français

Edward Snowden et la théorie des dominos


Domino-Chain-ReactionEst-ce qu’un seul lanceur d’alerte peut, à travers ses révélations, provoquer la chute de tout le système mondial de l’espionnage? Réponse: avec l’affaire de la NSA, on pourrait en effet penser qu’Edward Snowden a enclenché, de manière plus ou moins évidente et irrémédiable, la chute de tout un système injuste élaboré par les services secrets américains et destiné à la collecte illégale des données privées des citoyens dans le monde entier. Il a suffi d’une personne et d’une seule révélation pour enclencher toute une série d’autres révélations sur la NSA, des révélations toutes plus fracassantes les unes que les autres, et qui s’emboîtent les unes après les autres, enchaînant pays après pays les scandales liés à l’espionnage, et on ne sait pas encore où cela s’arrêtera. Car, effectivement, le jeu du domino semble loin d’être terminé. Lire la suite Edward Snowden et la théorie des dominos

Sotchi, la sexualité et l’Empire


520619_des-ouvriers-preparent-le-champ-de-tir-de-laura-le-centre-de-biathlon-et-de-ski-de-fond-des-jo-2014-de-sotchi-le-3-fevrier-2013par Maximilian Forte

« Seulement quand c’est en Russie »

Quand eurent lieu les derniers Jeux Olympiques modernes qui ont ouvertement approuvé les droits des homosexuels? Quand ont eu lieu ces Jeux Olympiques? Une réponse courte est: jamais, nulle part. Cependant, tout à coup, les questions des droits des homosexuels comptent lorsqu’il s’agit de décider de participer aux Jeux Olympiques. Sotchi, pour des raisons qui ne sont pas tout à fait mystérieuses, se distingue désormais comme tenant d’une Lire la suite Sotchi, la sexualité et l’Empire

L’effroyable imposture impériale en Afrique


Francois-Hollande-est-au-Mali« Les jihadistes n’auraient pas fait régner la terreur dans le nord du Mali si Nicolas Sarkozy et un certain Bernard-Henri Lévy n’avaient mis la Libye à feu et à sang, en faisant fi des tragiques conséquences ». C’est l’intellectuelle malienne Aminata Traoré, également ancienne ministre de la Culture et du Tourisme du Mali, qui s’exprime ainsi, dans un livre qu’elle cosigne avec  l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop, très judicieusement intitulé « La gloire des imposteurs » (éditions Philippe Rey). Lire la suite L’effroyable imposture impériale en Afrique

Le gouvernement allemand étend sa mission militaire en Afrique


0,,16519384_303,00Selon des articles parus dans le Süddeutsche Zeitung et Spiegel Online, Berlin veut étendre massivement la participation allemande aux opérations militaires en Afrique. Ces comptes rendus relatent que la coalition gouvernementale entre les chrétiens démocrates et les sociaux-démocrates est en train de planifier une massive extension de la mission allemande au Mali. Lire la suite Le gouvernement allemand étend sa mission militaire en Afrique

France : tentative de Coup d’Etat mise en échec par le sénat


Tribune de Caro

code-pénaloucivil01Il y a quelques semaines , je publiais un billet d’humeur  : Joyeux Noel , Aurevoir Monsieur le Député  ..

Ce billet concernait les dénis de démocratie auxquels nous assistons  continuellement et l’inutilité grandissante du Parlement  qui est désormais plus concerné par les faits divers que par la gouvernance économique sur laquelle il n’a plus le droit d’intervenir  par ordre de l’Europe  . Toutes les informations et les sources se trouvent dans l’article en question, donc je ne les recite pas ici .  Lire la suite France : tentative de Coup d’Etat mise en échec par le sénat

À propos de la mort d’Ariel Sharon


Tribune libre Résistance

Ariel-SharonÀ l’annonce du décès d’Ariel Sharon, l’Élysée a publié un communiqué de condoléances : « Ariel Sharon, ancien Premier ministre d’Israël, a été un acteur majeur dans l’histoire de son pays. Après une longue carrière militaire et politique, il a fait le choix de se tourner vers le dialogue avec les Palestiniens. Je présente mes condoléances sincères à sa famille et au peuple d’Israël. » Lire la suite À propos de la mort d’Ariel Sharon

Hollande/Gayet: L’appartement secret lié au grand banditisme?


Tribune libre Pierre Royant

hollande_gayet_ouvJe m’étais promis de ne pas mettre mon grain de sel dans cette histoire de cœur de François Hollande. Mais devant la tournure politique qu’elle commence à avoir, certaines questions se posent. Lire la suite Hollande/Gayet: L’appartement secret lié au grand banditisme?

Pourquoi François Hollande n’ira pas à Sotchi


ARP3685376François Hollande n’assistera pas à l’inauguration des JO à Sotchi. Pas plus que les chefs d’États allemand, américain, moldave, polonais, lituanien et estonien. « Trop occupés », disent-ils tous. Mais personne n’est dupe. La raison de ce refus est tout autre, et c’est la vice-présidente de la Commission européenne Viviane Reding qui a dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas : « Je n’irai pas à Sotchi tant que les minorités sexuelles seront légalement discriminées en Russie », peut-on lire sur son compte Twitter. Lire la suite Pourquoi François Hollande n’ira pas à Sotchi

La côte de François Hollande descend aussi vite que le thermomètre


FHollandeVoeuxJusqu’où va-t-il descendre ? Pas en-dessous de zéro, quand même ? A défaut d’avoir un vrai sondage effectué par des professionnels (ils doivent certainement exister, mais non publiés),  les médias en sont réduits à les faire eux-mêmes auprès de leurs lecteurs. Ça a été le cas de BFMTV et les résultats sont catastrophiques pour le pauvre président français. 98% d’opinions défavorables ! Lire la suite La côte de François Hollande descend aussi vite que le thermomètre

La campagne contre Dieudonné vue par Diana Johnstone pour le magazine américain Counter Punch


Tribune libre Mounadiloun

Diana JohnstoneUn bon article très remarqué de Diana Johnstone sur les développements autour du geste de la quenelle popularisé par l’humoriste Dieudonné.

L’article est publié par Counter Punch, un magazine américain de gauche, c’est-à-dire extrémiste dans la terminologie politique en vigueur aux Etats Unis, pays où dominent traditionnellement un centre gauche et un centre droit.

Je n’en ferai pas de commentaires même si ce n’est pas l’envie de le faire qui manque. Lire la suite La campagne contre Dieudonné vue par Diana Johnstone pour le magazine américain Counter Punch

La France guidée inexorablement et à grands pas vers le fascisme


3234939_dieudonne_640x280La France, par le biais de son ministre de l’intérieur, suivant les directives de son président, veut classer les spectacles comme des ‘’réunions publiques’’. Mêmes les pires fascistes que la Terre ait jamais portés n’y avaient pas pensé ou n’avaient pas osé. En France on ose. Il suffit de pervertir les mots, ignorer leur sens, et jouer sur la perception primaire que pourrait avoir le plus abruti des demeurés de France, et il n’y a plus qu’à valider pour l’ensemble des français. Le pire c’est que ces derniers ne réagiront même pas, tellement c’est gros. Lire la suite La France guidée inexorablement et à grands pas vers le fascisme

Qu’y a-t-il derrière la blague de François Hollande ?


HollandeBlagueIl n’y avait pas de blague.  François Hollande parlait naturellement, sans penser ce qu’il disait, ni à la portée de ses propos. C’est le président normal qui parlait. Comme beaucoup de bobos (normaux donc) il a lui aussi des clichés plein la tête, avec des phrases toutes faites. Si l’on se remet dans le contexte, on remarque que François Hollande ne cite que Manuel Valls et ne parle pas du tout de Jean-Marc Ayrault qui était pourtant le chef de la délégation française en Algérie. Lire la suite Qu’y a-t-il derrière la blague de François Hollande ?

BLAGUE : Pour le Gouvernement Français  » le sujet est clos », _ pour les médias algériens le sujet reste ouvert !


Tribune libre de Djerrad Amar

Algeria's FM Lamamra speaks during a news conference in AlgiersTel qu’il a été traité par le Gouvernement le sujet qu’il considère clos apparait plutôt comme une dérobade. Ce que nous aurions été en droit d’attendre c’est que le Président de la République interprète lui-même ses propres propos et qu’il nous dise  en toute transparence à qui s’adressait exactement ses propos, à l’Algérie ? à Manuel Valls ? ; et à quoi il faisait  exactement allusion, faute de l’avoir fait il a  laissé le champs libre aux médias de donner  libre cours à diverses interprétations en rapportant notamment des  rumeurs de coulisses  provenant de différentes sources  propageant  différentes versions pour le moins  différentes et souvent fantaisistes. La transparence que l’on nous promet toujours n’y trouve pas son compte. Lire la suite BLAGUE : Pour le Gouvernement Français  » le sujet est clos », _ pour les médias algériens le sujet reste ouvert !

Algérie: une petite blague de François Hollande aux lourdes conséquences


Francois-Hollande-et-Martine-Aubry_scalewidth_630La blague lancée sur le retour « sain et sauf » de Manuel Valls d’une mission en Algérie par le Président français François Hollande devant le conseil représentatif des institutions juives de France a non seulement eu un très mauvais écho en Algérie mais risque fort de changer tout un pan de la carte géostratégique au Sud de la Méditerranée Occidentale. Lire la suite Algérie: une petite blague de François Hollande aux lourdes conséquences

République centrafricaine : Les raisons cachées de l’intervention française


Des membres de la Séléka, à Bossangoa, le 25 novembre 2013
Des membres de la Séléka, à Bossangoa, le 25 novembre 2013

Contrairement à l’« impératif humanitaire » agité par le président François Hollande, l’« Opération Sanguiris » menée par 1200 soldats français vise à contrer l’arrivée des Chinois et surtout à contrôler les réserves d’or, de diamant et d’uranium présentes dans le sous sol de la Centrafrique. Un pays plus grand que la France et Belgique réunies et où Areva, Total, Bolloré, France Télécom… dictent déjà la loi, malgré les atrocités. Lire la suite République centrafricaine : Les raisons cachées de l’intervention française

Détruire l’ancien monde pour construire le nouveau


Tribune libre Résistance

Revolution_1_-2ea60Le Figaro a publié dans son édition du 14 novembre un article selon lequel la crise de confiance entre les citoyens et leurs dirigeants s’accentuait. Ce phénomène toucherait selon son auteur toutes les puissances occidentales. En France, la cote de popularité de François Hollande est au plus bas. Lire la suite Détruire l’ancien monde pour construire le nouveau

Le socialisme français sous la lumière crue de l’apartheid et du sionisme


Tribune libre Almutanabi Jasmin

bhl_fabius_kouchner_01Les évolutions politiques en cours depuis la chute du mur de Berlin devraient nous inciter à réfléchir sur ce que nous appelons gauche, droite, fascisme, antifascisme, laïcité etc.

Parce qu’on tend à employer ces mots comme des totems, sans jamais s’interroger sur ce qu’ils recouvrent vraiment. Lire la suite Le socialisme français sous la lumière crue de l’apartheid et du sionisme

Par dépit, les nouvelles Marianne pissent sur le président ukrainien


article_femen_-_CopieVoilà ce qu’est devenue la République sous François Hollande. Bienvenue en France, laboratoire du monde de demain, où toutes les expériences publiques, des plus viles aux plus malsaines, sont possibles et même encouragées au nom de la liberté chérie. Lire la suite Par dépit, les nouvelles Marianne pissent sur le président ukrainien

République centrafricaine. La France peut achever les travaux de pillage


Tribune libre Résistant

Crise-en-Centrafrique-quelle-reponse-militaire_article_landscape_pm_v8On risque un « génocide » en République centrafricaine. L’alarme a été donnée par la France qui, après des mois de silence, a demandé en toute hâte à l’ONU d’agir rapidement. La situation dans ce pays est dramatique. Lire la suite République centrafricaine. La France peut achever les travaux de pillage

En Israël, François Hollande voit la vie en rose… (Vidéo)


Tribune libre MARSEILLE ALBATROS

pinkpresidentCes images prises, en novembre 2013, lors d’un dîner à la résidence de Benjamin Netanyahou en présence de François Hollande et de sa compagne Valérie Trierweiler, sont sidérantes. Lire la suite En Israël, François Hollande voit la vie en rose… (Vidéo)

Retour des otages : ce que vos chaînes ne vous ont pas montré


hollande-otages-francais-sahel-arriveeCette fois la récup n’a pas fonctionné. Les ex-otages, dans un bel ensemble, n’ont pas voulu jouer le jeu. Visages fermés, têtes baissées, ils ont préféré garder le silence. S’ils l’avaient rompu, peut-être que quelques mots malencontreux auraient été prononcés, ou peut-être le ton de gratitude qu’on attendait d’eux aurait été aux abonnés absents. Pendant que François Hollande récitait son texte et faisait son cinéma, eux ils ne jouaient pas et n’ont pas eu peur de le montrer. Mais qui l’a vu ? Les chaînes de télévision les ont censurés et ont volontairement détruit leur message silencieux. Si vous n’avez jamais ressenti le poids du silence,alors regardez la vidéo ci-dessous.

Avic

Hollande et Merkel tentent d’éteindre l’incendie du scandale NSA


7prism123a123_10François Hollande et Angela Merkel ont tenté vendredi de désamorcer la crise provoquée par les accusations d’espionnage des services américains en Europe en proposant de bâtir une nouvelle relation de confiance avec les Etats-Unis.

L’initiative franco-allemande vise à définir d’ici à la fin de l’année un code de bonne conduite et de coopération entre les services de renseignement américains et ceux des pays européens qui rejoindront cette démarche.

« Connaître le passé, fixer un cadre de relations pour l’avenir et en terminer avec les mécanismes de surveillance qui ne sont pas maîtrisés », a résumé lors d’une conférence de presse le président français.

Cette initiative intervient au moment où la multiplication des accusations visant la National Security Agency (NSA), y compris sur le téléphone portable d’Angela Merkel selon les autorités allemandes, tournent à la crise diplomatique.

Cette nouvelle ère de coopération sera mise à l’épreuve dès lundi avec la visite d’une délégation d’élus du Parlement européen à Washington pour recueillir des éclaircissements sur les allégations d’espionnage.

Les dirigeants de l’Union européenne s’étaient relayés jeudi durant la première journée du sommet pour condamner les pratiques de leur allié américain.

Ils ont voulu adopter un ton plus apaisé vendredi.

« La chose essentielle que nous avons approuvée, c’est de regarder vers l’avenir et d’essayer d’éviter ce genre de situation dans le futur », a déclaré l’actuelle présidente du Conseil des ministres, la Lituanienne Dalia Grybauskaite.

« RÉSOUDRE LES PROBLÈMES »

Si le Conseil européen n’a officiellement que « pris note » de l’initiative franco-allemande, certains dirigeants, comme le Premier ministre belge Elio Di Rupo, ont dit qu’ils participeraient au dialogue avec les Etats-Unis.

« Il ne s’agit pas de créer plus de problèmes qu’il n’en existe mais de résoudre les problèmes », a expliqué le dirigeant socialiste interrogé sur la position des défenseurs d’une ligne plus dure envers le gouvernement américain.

« Il ne s’agit pas de faire monter la pression inutilement », a-t-il déclaré face à ceux qui protestent contre la présumée timidité de l’Union européenne.

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, est quant à lui partisan d' »une pause » dans les négociations sur un accord de libre-échange entre l’UE et les Etats-Unis en cas d’espionnage avéré.

D’autres parlementaires européens ont jugé vendredi l’initiative franco-allemande insuffisante et pourraient faire remonter la tension à la faveur de nouvelles révélations.

François Hollande a prévenu que le filon était loin d’être épuisé au vu de la masse de documents en possession de l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden.

La France, a-t-il dit, a ainsi « plusieurs pistes » pour les responsables de l’attaque informatique qui a visé l’Elysée en mai 2012, entre les deux tours de l’élection présidentielle.

Le Monde a publié vendredi un document émanant de la NSA qui fixe les grandes lignes de ce que l’agence devait dire aux deux hauts responsables français qui lui ont rendu visite le 12 avril dernier pour lui demander des explications.

Ce document dit que la France soupçonne la NSA d’être responsable de l’attaque, ce que l’agence réfute.

Mais les Etats-Unis ont « volontairement évité de demander » aux services israéliens s’ils étaient mêlés à cet épisode d’espionnage, poursuit le document, introduisant un doute sur l’éventuelle responsabilité d’Israël.

« Le Monde évoque à partir des documents qui sont à sa disposition plusieurs pistes », a dit vendredi François Hollande. « Nous aussi, nous avons plusieurs pistes. »

par Julien Ponthus

Avec Charlie Dunmore, édité par Yves Clarisse

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE99O06T20131025?sp=true

Hollande au Mali : mission accomplie ?


-C’était pourtant une grande victoire. On revoit encore François Hollande entrant en vainqueur à Bamako, avec presque remise des clés de la ville si cela avait été possible. On n’a jamais vu autant de drapeaux français que ce jour-là. Hollande, comme Georges W. Bush a décrété que la guerre était finie et qu’il l’avait gagnée.

Apparemment ‘’l’ennemi’’ n’a pas été mis au courant. Il continue à faire exactement ce qu’il faisait avant, et on ne sait toujours pas pour quelle raison d’ailleurs. Les attentats continuent, mais meurtriers cette fois, ce qui n’existait pas avant. Le Mali est toujours virtuellement divisé, et des zones entières sont toujours hors de contrôle du pouvoir central. Mais, on nous dira, il y a quand même eu des élections. Il y aurait eu, de toute façon, des élections et un autre que l’ancien président aurait été élu, puisqu’ATT n’avait pas l’intention de se représenter.

Aujourd’hui, l’Armée Française est sur place et n’a pas l’intention d’en bouger. Les forces de l’ONU, la Minusma sont également déployées au Mali, avec pour mission de chercher à ramener la stabilité dans le pays, ce qui est loin d’être gagné. Car, au Nord, la guerre continue. Les coups de mains, les attentats, les harcèlements, tous les ingrédients d’une guérilla, vont bon train

Ce qui oblige les forces françaises, aux côtés des forces armées maliennes et la Minusma à intervenir. En ce moment une opération de grande envergure est en cours, selon le porte-parole de l’état-major des armées françaises, le colonel Gilles Jaron. Cette opération, baptisée «Hydre», engage un millier de soldats dont un bataillon de militaires français et un bataillon malien, comptant plus de 500 soldats chacun. Avec la Minusma en plus, ça fait beaucoup.

Alors M. Hollande, la guerre est finie ?

Avic

Sous le règne de Flamby


hollande-Moi-président« Moi Président de la République… « 

Personne n’a oublié cette tirade grandguignolesque où Flamby jouait les parangons de vertu face à un Sarko pâlichon. Tirade qui annonçait le retour théâtral d’une gauche moralisatrice plus mielleuse que jamais. Mais de mensonges en reniements, sur le plan moral, les français ont été servis. Citons : le passage aux aveux du « Chevalier blanc » Cahuzac – un fraudeur hors pair qui devait incarner le contribuable exemplaire ; des promesses de lutte contre la barbarie financière enterrées ; des ennemis caressés dans le sens du poil comme les milliardaires du CAC 40 ; des réformettes poltronnes et injustes comme celle des retraites ou celles reconduisant les privilèges des cumulards du parlement et des heureux employés d’Edf ; une guéguerre néocolonialiste au Mali ; un alignement servile sur la politique étrangère américaine qui aurait pu déclencher l’explosion du Moyen Orient ; une loi scélérate sur les plans sociaux pondue pendant la trêve estivale (loi du 1/07/2013). Bref une gauche rapace sur le plan fiscal, juste bonne à faire casquer les forces vives de la nation, ceux qui pourraient relancer l’économie par la consommation ou l’investissement. Une gauche de droite, couarde et clientéliste dont il ne restera que le mariage pour tous

Paradoxalement, le mollasson de l’Elysée s’est révélé d’une dureté fiscale de fer envers la classe moyenne. Armé d’une massue herculéenne, Flamby a matraqué l’éternelle vache à lait. Comme ce gouvernement fantoche est incapable de s’attaquer aux paradis fiscaux où les milliards sont planqués, ce sont, comme toujours, les ouvriers, employés, cadres, commerçants, et professions libérales qui crachent au bassinet. Une classe moyenne qui n’a pas le droit aux « Assises de la fiscalité » comme les membres du MEDEF ou de la CGPME. Une classe prise en étau, rackettée par l’oligarchie bancaire. Car n’oublions pas que les intérêts de la dette représentent 49 milliards € par an soit 5 fois le budget de l’emploi, n’oublions pas que cet endettement a été, en partie, organisé par l’ancien Directeur général de la banque Rothschild, Monsieur Georges Pompidou.
Mais celui qui n’avait qu’ « un seul ennemi : la finance » continue de faire prospérer ce système pour le plus grand profit des banquiers.

Après réception de mon avis d’imposition, comme l’immense majorité des français, j’ai mis deux jours à reprendre mon souffle. La consternation ayant précédé l’indignation et la colère…

En théorie, la gauche est censée garantir une juste répartition des richesses. Elle est supposée favoriser l’ascenseur social, lutter contre les privilèges et la financiarisation de l’économie. Or cette gauche cautionne un système qui flatte les ploutocrates, les exploiteurs, les banquiers et les rois du bling bling. Car pour échapper au matraquage, ceux qui ont les poches pleines organisent leur évasion fiscale, un privilège exorbitant dont sont exempts les contribuables moyens.

À cause de cette terrible injustice, l’économie est à l’arrêt, et la France s’enlise un peu plus chaque jour. Afin de satisfaire le Trésor public, le contribuable lambda ne peut ni investir, ni consommer utile, ni économiser pour payer les études de ses enfants. Alors que les 50 plus grandes entreprises européennes (Peugeot, Total, Hsbc, Bnp…) comptent 4858 filiales dans des paradis fiscaux, le contribuable moyen, employé, cadre ou commerçant se serre la ceinture pour faire vivre sa famille. Telle est l’arnaque de cette gauche clownesque qui fait hurler Jaurès dans sa tombe !

http://diktacratie.com/sous-le-regne-de-flamby/

Avec des amis américains, la France n’a pas besoin d’ennemis!!


FrenchAncien directeur du renseignement à la DGSE (2002-2003), Alain Juillet* décrypte pour Le Figaro les pratiques d’espionnage de l’Agencenationale de la sécurité américaine (NSA) à travers le monde.

Êtes-vous surpris par l’envergure quasi industrielle de l’espionnage effectué par la NSA?

Alain JUILLET– Même si les responsables politiques ont toujours eu du mal à croire que nos alliés puissent se livrer à de telles pratiques, les
experts de la sécurité et du renseignement savent depuis longtemps que les Américains écoutent qui ils veulent. La seule grande surprise, c’est l’ampleur colossale du pillage mis au jour même si les récentes protestations d’Angela Merkel après des espionnages similaires en Allemagne ou celles de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, qui a même annulé un voyage aux États-Unis, en disent long sur l’échelle planétaire des interceptions.

Qui est visé?
Tous ceux qui peuvent représenter une menace, voire une simple concurrence. Sous couvert de la lutte contre le terrorisme, qui ne constitue qu’une petite partie de leur activité, nos «amis» américains peuvent aussi écouter des politiques travaillant au siège de l’OCDE, de la communauté européenne à Bruxelles mais aussi à l’Élysée ou Matignon.

Les morceaux de choix restent toutefois les entreprises stratégiques liées en particulier à la Défense, au spatial, à l’aéronautique mais aussi à la
pharmacie et au pétrole. En général, les systèmes de protection des réseaux bloquent les attaques classiques, mais celles dont on soupçonne la NSAsont ultra-perfectionnées, facilitées par l’aide active des sociétés US telles que Facebook ou Microsoft. Il est toujours plus facile de visiter un
appartement quand on dispose de plans…

Plus de 70 millions de données captées en un mois… Comment trier puis traiter les informations intéressantes?

C’est à la fois simple et vertigineux: la masse des données interceptées est stockée dans la mémoire monstrueuse de serveurs «big data». Ensuite, des logiciels en balaient le contenu grâce à des mots clefs, des numéros de téléphone et des adresses mails considérées comme suspectes ou intéressantes. Des analystes à leur tour font de précieuses synthèses sur telle ou telle stratégie entrepreneuriale. Il y a quinze ans déjà, la compagnie Raytheon, spécialisée dans les systèmes électroniques, avait ainsi raflé le marché de l’équipement en réseau du bassin amazonien à la surprise générale alors que le français Thompson était favori en termes de prix et de produits. Les US avaient branché leur système d’écoute «Échelon» pour piéger les conversations entre les négociateurs au Brésil et la maison mère à Paris. À ce jeu trouble, un récent rapport de la société Mandiant montre que seuls les Chinois disposent d’un savoir-faire un peu analogue. Comment réagir face à cette menace?

En faisant preuve de moins de naïveté dans ce monde ultra-concurrentiel. Trop de nos cadres dirigeants envoient encore depuis leurs ordinateurs non sécurisés des mails sensibles sans imaginer qu’ils sont lus à distance. Et il a fallu attendre le mois dernier pour que les services du premier
ministre adressent une circulaire aux directeurs de cabinet de ministères régaliens pour que les hauts fonctionnaires utilisent des téléphones portables chiffrés pour crypter les conversations confidentielles. Cette mesure a été déclenchée en plein scandale de l’affaire Prism révélée par Edward Snowden. Sans lui, personne n’aurait jamais su officiellement.

Aujourd’hui, il est temps de changer en profondeur nos habitudes et d’adapter notre cadre légal à la hauteur des enjeux. Par exemple, que peut faire le législateur face aux États-Unis qui écoutent même les journalistes? Pour  l’instant, hélas, pas grand-chose.

* Ancien directeur du renseignement à la DGSE (2002-2003), Alain Juillet
préside le Club des directeurs de sécurité des entreprises et l’Académie de
l’intelligence économique.

http://french.irib.ir/info/international/item/279851-avec-des-amis-am%C3%A9ricains,-la-france-n-a-pas-besoin-d-ennemis