Archives du mot-clé Tsarnaev

La preuve en images que la fusillade de LAX est un HOAX


LAX false flagUn jeune appelé Paul Anthony Ciancia (CIA et CIA;) qui vient faire une fusillade ciblée sur les agents de la TSA avec dans ses affaires une note sur le nouvel ordre mondial, ça sentait vraiment méchamment l’intox. Par ailleurs, CBS a pris soin d’inviter au JT leur correspondant John Miller, anciennement chef du bureau du service de police pour la lutte contre le terrorisme de Los Angeles pour venir diaboliser le thème du Nouvel ordre mondial, le décrivant comme étant une absurde thèse conspirationniste. L’objectif de ce nouveau false flag résidait donc probablement là.

Le fait que le chef de la police de L.A. indique que le même exercice avait été justement mis en scène dans cet aéroport 3 semaines auparavant nous donnait une piste supplémentaire mais alors là, avec les images qui vont suivre, ils sont tombés vraiment bas. En effet, on voit clairement dans cette vidéo que le supposé agent de la TSA qu’ils déplacent n’est autre qu’un mannequin. Le policier de l’équipe d’intervention qui les accompagne n’est là que pour la dramaturgie de la scène. Il y a très probablement bien d’autres preuves en cherchant bien mais celle-ci à elle seule est suffisante pour exposer la fraude.

Pour ceux qui douteraient de l’authenticité de la vidéo, voici un extrait du JT de CBS mais la vidéo ne montre qu’une à deux secondes de la scène.

Regardez également la réaction de l’homme  à coté de l’officier qui déclare bêtement à la presse: « We practiced the exact scenario that played out today« , c’est à dire « nous avions pratiqué (Ndt: il y a 3 semaines) le même scénario que nous avons mis en scène aujourd’hui. L’homme se met alors à se frotter nerveusement la tête et son collègue baisse les yeux aux sols. Le malaise est palpable. Oups la boulette 🙂

En voilà une autre qui montre que les mannequins d’opérations tactiques actuels sont loin d’être des modèles de crash test. Lors d’une prise de vue aérienne, cela peut faire illusion…mais pas toujours.

(Images graphiques…mais bon il s’agit d’un mannequin)

Que dire également de celle-ci ou tout le monde est absolument calme dans l’aéroport, un officier de police demande l’autorisation en disant « clear? » puis il donne le top départ de cet énième psy ops ou tout le monde se met en mode panique à la demande de la police.

 

Donc ce jeune qui s’annoncerait comme un opposant au Nouvel ordre mondial viendrait tirer sur des agents du gouvernement dans un endroit public avec un Ar15 (arme précisément mis en causes dans d’autres psy ops du même genre) tout en sachant que ce type d’action aiderait très précisément ceux qu’ils dit combattre. Quelle logique implacable…

Nous avons également un Obama qui indique qu’il ne faut pas écouter les blogueurs et les activistes, une loi visant à discréditer les médias citoyens, des false flags mettant en scène des soit disant partisans des théories du complot (ils annonçaient par exemple à Boston que Tsarnaev rejetait la version officielle du 11 Septembre) et voilà qu’on nous fait la version NWO. On aura tout vu…

Fawkes News

Boston : « Le FBI m’a tuer* » ?


Djokhar Tsarnaev BostonOn peut se demander jusqu’où iront les médias dans leur entreprise de nous enfoncer dans la tête l’histoire des attentats de Boston. Après les mensonges, la désinformation, la manipulation, voici les révélations tardives qui sortent des chapeaux des magiciens journalistiques américains. Ce qu’il y a de bien chez les terroristes, c’est qu’ils sont bavards et aiment écrire. Ce qui permet de les coincer facilement après leur méfait. Les frères  Tsarnaev n’échappent pas à la règle. Même mourant, le jeune Djokhar Tsarnaev a éprouvé le besoin de rédiger une confession en bonne et due forme, dans le bateau où il a été découvert agonisant. C’est CBS qui nous le raconte, jeudi. Il s’agirait d’un message manuscrit sur la paroi intérieure du bateau, présentant le double attentat de Boston comme des représailles contre les Etats-Unis pour les guerres menées dans des pays musulmans.

D’après John Miller, journaliste de CBS News et ancien porte-parole du FBI, le message disait en gros ceci : « les attentats étaient des représailles aux crimes américains contre des musulmans dans des endroits comme l’Irak et l’Afghanistan et les victimes des attentats de Boston étaient des ‘victimes collatérales’, de la même manière que des innocents sont des victimes collatérales des guerres menées par les Etats-Unis à travers le monde ».

C’est bien connu qu’un terroriste ne sort jamais sans son stylo à l’encre sympathique qui ne sera visible qu’un mois après son geste. Le second frère, Tamerlan, n’a pas eu le temps d’écrire quoi que ce soit, car on n’a trouvé qu’un seul message. Il avait peut-être oublié son stylo ? En tout cas, il serait mort sans avoir délivré son message. Ce qui n’empêche pas le frère de le considérer comme martyr, le but suprême de tous les terroristes du monde.

Nous l’attendions cette revendication qui ne venait toujours pas. Eh bien  nous l’avons enfin, après un mois d’angoissantes questions. Il ne faut jamais désespérer.

Avic

(*) pour les non français, il s’agit d’une référence à une vieille histoire judiciaire franco-française dans laquelle la victime, avant de mourir avait gravé sur le mur « Omar m’a tuer ».

Le terrorisme : pourquoi faire ?


Un des nombreux Ben Laden
Un des nombreux Ben Laden

Depuis l’avènement des médias alternatifs, aucun acte terroriste n’est plus vu comme il l’aurait été il y a une dizaine d’années, c’est à dire comme un acte malveillant de la part d’un illuminé fanatique servant une cause pour laquelle il était prêt à se sacrifier, emportant avec lui des vies d’innocents. Il reste que la plupart des actes terroristes antérieurs à cette nouvelle ère, sont encore, faute d’analyses critiques, dans une zone d’acceptation commune dans laquelle nous puisons toutes nos références.

Lire la suite Le terrorisme : pourquoi faire ?