Syrie : Maintenant ou plus tard, l’intervention américaine aura lieu


bombardement-libyePendant que nous sommes encore tous sonnés par tant de mensonges, et que certains cherchent encore à prouver le false flag, l’Occident est déjà à l’étape d’après. Pour Washington Londres et Paris, la cause est entendue. Ils n’en sont plus là depuis longtemps. Ils en sont à : quand faut-il y aller. Avec ou sans les autres, ils iront finaliser cette guerre dont la décision avait déjà été prise bien avant que les ‘’décideurs’’ actuels n’arrivent au pouvoir. Ce qui prouve, s’il en était encore besoin, que ce ne sont pas eux qui décident.

Et si ce n’est pas eux qui décident, cela veut dire que tout ce suspens, c’est du bidon. Pour Obama, l’équation est simple : ou il obéit ou c’est sa fin. Il cherchera juste à se couvrir et foncera. Le fait de demander l’aval du congrès n’est qu’une couverture. Comment imaginer un Congrès dominé par les lobbies dont l’intérêt est de faire cette guerre, refuser l’aval qu’on attend de lui ? Le terrain pour leur acceptation est déjà préparé. Ils travailleront sur des documents fournis par la CIA et qui couvriront leur décision. Par la suite, tout ce petit monde, y compris Obama, pourra prétendre, comme Collin Powell, qu’ils ont été trompés.

Ils veulent la Syrie, et on a vu qu’ils étaient capable de tout faire, tout renier, jusqu’à leur honneur et même simplement leur amour-propre, pour arriver à leurs fins. Avec la Syrie, beaucoup de masques (pas tous) sont tombés. Ils sont près à trahir leur pays et leurs peuples pour la Syrie. ‘’Ils’’, ce ne sont pas seulement les dirigeants. C’est pratiquement toutes les classes politiques des pays occidentaux. Alors pourquoi la Syrie. Comme dans un jeu de billard on nous envoie inexorablement vers l’Iran. La Syrie serait un rempart pour l’Iran, disent-ils. Pour bien le prouver, un petit coup de fil à Netanyahou pour qu’il sorte son papier de son tiroir et qu’il récite les menaces habituelles (frappe, nucléaire, dangereux, sanctions contraignantes, etc…).

La Syrie, est présentée comme le menu fretin que l’on taquine avant de s’attaquer au plus gros gibier iranien. Et si c’était l’inverse ? Peut-être bien que c’est la Syrie le gros gibier, et l’Iran ne serait qu’une diversion. Si c’était le cas, ça expliquerait toute la hargne jamais vue qui s’est déversée sur ce pays depuis deux ans. Cela expliquerait aussi pourquoi Israël est intimement lié à ce qui s’y passe, malgré toutes ses tentatives pour rester invisible. En effet, une Syrie démantelée c’est la résolution du problème israélo-palestinien (israélien, surtout), avec une carte régionale redessinée.

Quoi qu’il en soit, quelles que soient les raisons qui poussent à envahir la Syrie, ce ne sont pas ces sous-fifres que sont nos dirigeants qui ont les moyens d’arrêter le processus de guerre dont ils ne sont que des exécutants. Seuls les autres puissances (la Russie, la Chine) ont, peut-être, les moyens de stopper la marche vers la guerre.

Avic

29 réflexions sur « Syrie : Maintenant ou plus tard, l’intervention américaine aura lieu »

  1. S’ils veulent accélérer leur fin, c’est-à-dire tout perdre, il n’ont qu’à y aller. Il est vrai qu’ils y sont poussés par une logique intérieure implacable (celle des crises dont le capitalisme ne sait sortir que par la guerre), mais ils savent que, cette fois-ci, c’est quitte ou double et qu’ils sont attendus de peid ferme.

  2. Sur fond de vive tension internationale suscitée par la controverse à propos de l’usage des armes chimiques en Syrie, l’Arabie saoudite et le Qatar, les frères ennemis wahhabites, poursuivent leur guerre
    picrocholine, à l’ombre de leurs derricks respectifs, pour le leadership régional du titre envié de principal commanditaire du mercenariat djihadiste. 😦

    «Va-t’en chétif insecte excrément de la terre». C’est en substance l’interjection que l’Arabie saoudite a assénée à son minuscule voisin lors d’un débat sur la fourniture d’armes lourdes aux rebelles syriens
    . L’offense portait la marque d’une personnalité éminente du Royaume
    , le prince Bandar Ben Sultan. 😉

  3. Les médias ne demandent jamais pourquoi les États-Unis, qui ont
    massacré près d’un quart de million de Japonais dans les bombardements atomiques de Hiroshima et de Nagasaki, seraient les garants naturels des « normes internationales » dans l’usage des armes. Plus récemment, le Pentagone a utilisé de l’uranium appauvri et du phosphore blanc en Irak ( Libye ) pour massacrer des milliers de gens et
    laisser un héritage de malformations congénitales aux générations à
    venir. 😦

  4. Encore un article qui fait l’apologie des puissants, des grands, des plus forts, et assure que les autres ne peuvent rien, doivent attendre et subir. Encore un article où on se croit dix ans en arrière, où on ignore, par exemple, que ce n’est pas la Russie ni la Chine, mais le petit Hezbollah qui a fait mordre la poussière à l’armée sioniste, prétendument invincible, et la petite Syrie qui, avec un peu plus de 20 millions d’habitants, tient en échec l’OTAN-CCG depuis deux ans et demi. Le monde change, Avic : ouvrez les yeux, au lieu de ressasser une sorte de propagande du découragement devant la toute puissance de cette superpuissance qui a perdu toutes ses guerres, depuis celle de Corée, face à des petits soldats.

    1. Je ne mentionne nulle part quoi que ce soit qui fasse référence aux capacités des uns ou des autres à se défendre ou à gagner ou perdre. Il est question ici de décision d’attaquer ou non, sans plus. Les syriens et leurs alliés ont montré leur capacité et n’ont pas besoin de mes encouragements pour résister, tout comme les américains n’ont eu besoin de personne pour aller se casser les dents dans leurs différentes guerres.

      1. De toute évidence et parallèlement aux immenses préparatifs de guerre israéliens, l’Iran s’est bien préparé à une guerre régionale totale. Cette donne chamboule non seulement les
        calculs de Washington et exlique ses hésitations mais également le recours par Obama à une approbation du Congrès pour déclencher ce qui pourrait être l’un des plus grands conflits du siècle.

        Vu de Téhéran, l’approbation du Congrès est acquise
        d’avance, vu l’influence qu’exerce le puissant lobby pro-
        israélien sur le pouvoir législatif US.

        http://strategika51.wordpress.com/2013/08/31/teheran-une-agression-contre-la-syrie-permettra-la-liberation-de-la-palestine/

        strategika51.wordpress.com/category/moyen-orient/syrie/

  5. Et si la Syrie était devenue, au fil des hésitations obamesques, non plus l’enjeu principal, mais seulement le terrain d’une lutte dans laquelle elle ne serait plus concernée?

    Et si l’enjeu véritable était devenu de savoir, non plus ce que deviendra la Syrie, mais QUI GOUVERNE LES USA? À savoir leur président et leurs institutions démocratiques? Ou un pays étranger et lointain, mais camouflé en groupes de pression nationaux?

    Le destin des protagonistes de ce gigantesque bras de fer aussi féroce que secret est peut-être en train de se jouer sous nos yeux.

    Obama s’est peut-être arrangé par ses maladroits/habiles atermoiements, pour appeler à la rescousse les peuples occidentaux jusqu’ici enfumés par la propagande massive, et qui commencent à prendre conscience -espérons- que c’est aussi de leur destin qu’il s’agit. Obama les a peut-être alertés. Leur constant et systématique appauvrissement, la perspective d’une aggravation de leurs conditions de vie sont en train de leur désigner un coupable.

    Et ça ne me semble pas être le peuple syrien.

    1. moi je pense qu obama sait qu il part dans une grande guerre avec l iran;la syrie et le hesbolla du liban ainsi que des troupes en irak anti-usa et appuyer par la russie et sachant que ces pseudos rebelles risque d attaquer israel accusant le gouvernement syrien et idem avec la turquie ça va être l apocalypse et obama le sait mais aussi bien comprendre que c est ce que veux israel qui ensuite appellera l europe pro- sioniste à son aide et éliminant ainsi le dernier bastion arabe c est mon avis sur le plan des sionistes malfaisant qui je l espère sera empêcher par la russie

  6. Puces électroniques déjà dispersées autour de cibles sélectionnées pour « la Guerre humanitaire » en Syrie ??? Information à vérifier.

    Aujourd’hui, nous avons trouvé plusieurs puces électroniques dispersées en divers endroits… Après consultation des spécialistes, ils s’avèrent qu’elles sont conçues pour améliorer la précision des missiles de croisière Tomahawk et Cruise lancés à partir des bombardiers.
    Jusqu’ici sept puces ont été retrouvées, dont cinq en zones militaires près des barricades et des casernes… et deux à proximité des abris prévus pour les cas d’urgence.
    C’est pourquoi nous demandons à toute personne qui trouverait des puces de ce type [voir photo], de les remettre immédiatement aux professionnels de l’armée ou de les détruire loin des civils et des militaires.
    Veuillez diffuser ceci le plus largement possible, vous pourriez ainsi sauver votre frère d’une mort certaine.

    1. Si vous trouvez de telles puces, plutôt que de les donner à l’armée et/ou de les détruire, je vous suggère de les envoyer à l’adresse suivante:
      A l’attention de Bibi
      impasse du sionisme
      TEL AVIV.
      On ne sait jamais, sur un malentendu cela pourrait marcher…

  7. Les chaînes de télévision syriennes passent en boucle depuis hier des images des bombardements atomiques américains sur les villes d’Hiroshima et de Nagazaki en 1945, les bombardements au Napalm et
    à l’agent Orange sur le Vietnam, les horreurs commises par les forces d’occupation US à Bagdad, Abou Gharib et Falloudjah en Irak ainsi que la torture à Guantanamo. Le commentaire est assez édifiant. D’autres images inédites d’atrocités démontrant l’usage d’armes prohibées contre des populations civiles irakiennes à Falloudjah en
    2004, prises par d’anciens soldats irakiens réfugiés en Syrie sont
    diffusés à l’ensemble des troupes syriennes.

    Courage et force au peuple et la force militaire Syrienne .. BANZAÏ.

  8. Et si la solution était de faire sauter l’avion du prince Saoudien Bandar « Bush »… le démoniaque et invisible faiseur de guerres depuis 10 ans maintenant.

  9. Avic,

    Bonjour et merci pour votre travail. Vous écrivez:
    « Il cherchera juste à se couvrir et foncera. »
    Se couvrir? Pourquoi? Citez moi le nom d’un ancien président qui aurait été poursuivi pour avoir dégainé et tiré avant que le machin onusien lui ait donné le feu vert. Ou qui aurait été poursuivi suite à des falsifications de preuves en vu de déployer des troupes en dehors de son territoire.
    Y’en a pas des masses. Le seul qui se soit retrouvé devant un tribunal, c’était pour une affaire de mensonges sous serment.
    Sinon, dans l’ensemble, ils ne sont pas inquiétés.
    Je rêve du jour où les rôles seront inversés, où le conseil de sécurité de l’ONU sera peuplé de dirigeants Musulmans – en évitant, si possible les pétromonarques. Rira bien qui rira le dernier.
    Bon, cela reste du domaine de l’uthopie…avec un U majuscule.

  10. Oui c’est emmanché! Mais en accord Obama Poutine. Rappelez-vous: Obama ne peux pas saquer Netanyaou. Ensuite c’est eux Israël et les autres sionistes qui nous cassent les coui.les au monde entier depuis 2013 ans. Et là autant pour Obama qui est obligé de les sucer depuis dix ans (presque) et pour Poutine ça suffit! Ensuite Poutine a les grillons contre Bandar (ce con est derrière tout ce qu’il s’est passé en Tchétchénie, est allé lui menacer les jeux olympiques, était derrière les afghans contre la Russie), il va lui faire manger à ce bédouin. Alors je résume Obama déclenche, la Syrie , l’Iran, le Hezbollah et la Palestine laminent Israël (parce qu’ils en ont tous marre de se faire traiter de la sorte par Israël. Obama et Poutine se neutralisent un peu sans trop se faire de mal ni déclencher une troisième guerre mondiale… au passage notre con de flamby s’en prends une par notre armée comme en Egypte, au nom du peuple français et en même temps tous nos sionistes de la télé et autre cons comme bhl iront défendre leur pays et se feront laminer. Ouf de l’oxygène pour le peuple français et là: UNE SEULE SOLUTION ! VOTEZ FRONT NATIONAL PLUTÔT QUE DE JETER LA FRANCE AUX ÉGOUTS.

  11.  » UNE SEULE SOLUTION ! VOTEZ FRONT NATIONAL PLUTÔT QUE DE JETER LA FRANCE AUX ÉGOUTS. »

    Une seule solution: jetez le FN aux égouts, plutôt que de voter pour lui.
    D’un autre côté, des fachos on en voit pas souvent ici. Alors si on peut s’amuser un peu avec…
    En plus c’est un comique. Il déteste les sioniste! L’a toujours pas compris qu’ils étaient du même bord.
    Ahuri.

    1. Je vois bien le niveau de culture!
      Lit simplement le livre: MYSTERES ET SECRETS DU B’NAÏ B’RITH » d’Emmanuel RATIER et tu comprendras beaucoup de choses.
      Amicalement.

      1. La culture, c’est comme les parachutes, quand on en a pas, on s’écrase. Ceci aurait été une belle entrée en matière. Mais bon, tant pis, on fera sans.
        Votre livre, je l’ai lu. Enfin non, j’ai commencé, je l’ai survolé, je l’ai rendu à la bibliothèque, et j’ai vite oublié.
        Ne serait-ce pas dans celui-là, qu’il est fait mention que les défaites du FN sont la faute aux « maçons juifs »?
        Je voudrais juste donner le fond de ma pensée, si on enlevait les gogos qui vote pour la blondasse en pensant voter contre quelqu’un d’autre (en gros les déçus de la droite, de la gauche, du milieu…), le fameux FN ne dépasserait pas les 5%. Cela dit, c’est toujours mieux que les verts; mais moins bien qu’Arlette. Ahhhh Arlette, tu nous manques, reviens!
        N’allez pas croire que je vote front de gauche, non, non, je ne vote pas du tout…

        Salutations…

  12. Une tres bonne analyse par un historien russe, qu’il a faite lors du premier mandat Obama avec H. Clinton comme State Dept

     » Frappe contre la Syrie – cible : la Russie

    Andrej Fursov – Horizons et débats
    diminuer taille normal agrandir taille
    « Il n’y a qu’une chose qui puisse être pire que l’hostilité avec les Anglo-Saxons : c’est l’amitié avec eux » (Alexej Jedrichin-Wandam)
    Interview d’Andrej Iljitsch Fursov

    L’entretien ci-après avec le professeur Andrej Fursov, directeur du Centre d’études russes à l’Université des sciences humaines de Moscou et membre de l’Académie internationale des sciences (Munich) a été publié le 9 août 2012 dans KP.ru. Compte tenu de l’orientation des questions au départ, il embrasse un large spectre imprévu de sujets abordés. Partant de la situation actuelle en Syrie et du « Printemps arabe », l’historien russe tente des prévisions et des réflexions sur les développements à venir, allant du concret au global. »

Postez un commentaire. Restez dans le sujet de l'article svp. Les agressions personnelles et les insultes seront bannies.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s